Kaakook

Personnage - Harry Potter

Harry apparaît dans :


Répliques de Harry (69)

Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises.

9.32 (431 votes)

Horace Slughorn : Comment avez vous fait pour la tuer ?
Hagrid : La tuer ? mais c’était mon meilleur ami !... Ah ne vous en faites pas, vous n’êtes pas seul. Ce sont des créatures incomprises les araignées. Les yeux je pense, il y a des gens que ça perturbe...
Harry : Sans parler des pinces... tchac, tachac...
Hagrid : ... Oui, ça aussi sans doute...

9.28 (211 votes)

Hermione : Je suis allée à...
Harry et Ron : À la bibliothèque, et... ?

9.27 (291 votes)

- C’est magnifique hein ? La Lune...
- Superbe... Tu as mangé quelques douceurs ce soir, c’est ça ?
- La boîte était sur ton lit, j’ai voulu en goûter une...
- ... Ou une vingtaine !
- J’arrête pas de penser à elle !
- C’est drôle, j’croyais que tu commençais à en avoir marre de cette fille !
- Je pourrais jamais en avoir marre, je crois que je l’aime !
- Ah... génial !
- Tu crois qu’elle sait que j’existe ?
- Hé ben, j’espère bien ! Ça fait trois mois qu’elle te bécote !

9.21 (180 votes)

- Est-ce que ça fait mal de mourir ?
- C’est plus rapide que de s’endormir.

9.05 (53 votes)

- Il faut que j’aille chez Hagrid !
- Non Harry ! tu dois aller voir le Professeur Slughorn !
- Je sais mais j’ai l’impression que c’est chez Hagrid qu’il faut être ce soir !
- Tu en es sûr ?
- Je le sais ! Ou plutôt Félix le sait !

9.03 (114 votes)

- Harry !!
- Monsieur !!

9.03 (175 votes)

- L’objet est ici, caché dans le château. Si vous devez demander, jamais vous ne saurez. Si vous savez, il suffit de demander.
- Merci !

9.02 (41 votes)

- Le lac Noir, c’est évident. Quoique potentiellement problématique.
- Potentiellement problématique ! Ça remonte à quand la dernière fois que tu es rester une heure sous l’eau sans respirer ?

8.65 (42 votes)

Je ne rentre pas chez moi... Pas vraiment !

8.58 (166 votes)

- You’ll stay with me?
- Until the very end.

8.33 (32 votes)

Allez Tom, finissons comme nous avons commencé. Ensemble.

8.3 (37 votes)

Je suis un... quoi ?

8.29 (160 votes)

Ron : Oh c’est pas possible si ça continue on va être les seuls de la classe sans cavalière ! Enfin nous et Neville !
Harry : Oui lui il peut toujours danser avec lui même !
Hermione : Ça vous étonnera peut être mais Neville a trouvé quelqu’un !
Ron : Oh maintenant je suis vraiment déprimé !
Fred : Dépêche toi ou il ne restera plus que les moches !
Ron : Avec qui tu y va toi alors ?
Fred : Ah Angelina tu veux aller au bal avec moi ?
Angelina Johnson : Au bal oui d’accord !
Ron : Eh Hermione t’es une fille !
Hermione : Oh finement observé !
Ron : Tu veux pas venir avec l’un de nous ? Oh allez si un gars va seul au bal ça passe mais une fille c’est triste !
Hermione : Je n’irais pas seule car on me l’a déjà demandé ! Et j’ai dit oui !
Ron : Eh elle ment là ?
Harry : Si tu le dis !

8.29 (31 votes)

- Mais je fais tout ce que je peux !
- Tout ce que tu peux c’est pas suffisant.

8.05 (31 votes)

- Endoloris !
- Hinhinhinhin ! Potter, il faut vouloir la souffrance de l’autre, aimer le faire souffrir !

7.94 (92 votes)

- Tu vas t’en sortir Harry. Tu es un grand sorcier… un grand sorcier.
- Pas autant que toi.
- Moi, j’ai tout appris dans les livres. Il y a des choses plus importantes. L’amitié, le courage… Harry, soit prudent surtout.

7.39 (13 votes)

Lord Voldemort : Trop faible… Trop, vulnérable. Regarde moi,
Dumbledore : Harry… Harry, ce ne sont pas vos ressemblances qui comptent, ce sont vos différences. Harry…
Harry : C’est vous qui êtes faible, vous ne connaîtrez jamais l’amour, ou l’amitié. Je vous plains sincèrement.
Lord Voldemort : Tu es un idiot, Harry Potter, et tu vas perdre, tout perdre.

7.37 (9 votes)

- Bon, comment je suis ?
- Extraordinairement normal.

7.37 (9 votes)

- On a peur Potter ?
- Tu aimerais bien...

7.24 (19 votes)

- Professeur, est-ce que tout ceci est réel ou ça se passe dans ma tête ?
- Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry. Mais pourquoi faudrait-il en conclure que ce n’est pas réel ?

7.06 (7 votes)

- On recherche un truc dans le château.
- C’est quoi ?
- Aucune idée
- Et ça se trouve où ?
- Aucune idée
- Euh ça nous fait peu d’informations ça.

7.06 (7 votes)

Mr Weasley : Bonjour les Weasley !
Ron, Fred, George et Percy Weasley : Bonjour papa !!
Mrs Weasley : Bonjour Arthur !
Mr Weasley : Quelle nuit ! Neuf perquisitions !!
Harry : Des perquisitions ?
Ron : Il travaille au Ministère de la Magie, au service des détournements des objets Moldus. Il adore les Moldus ! Il les trouve fascinants !
Mr Weasley : Ça fait plaisir. Ahahahah ! Qui es-tu, toi ?
Harry : Oh, euh excusez-moi, je suis Harry, monsieur. Harry Potter.
Mr Weasley : Ça alors, Harry Potter ! Et bien, Ron nous a beaucoup parlé de toi bien sÛr. Quand est-il arrivé ?
Mrs Weasley : Ce matin, Ron et ses frères sont allés le chercher cette nuit en faisant voler ta voiture ensorcelée.
Mr Weasley : C’est pas vrai ! Elle a bien marché ?!
Harry, Ron, Fred et George : Oh oui !
Mr Weasley : Je veux dire : ce n’est pas bien d’avoir fait ça les enfants ! Pas bien du tout ! Bon Harry, toi qui sait tout des moldus, à quoi sert un canard en caoutchouc exactement ?
Harry : Oh, euh…

6.88 (6 votes)

Harry : Au fait, je suis désolé de t’avoir fait rater la diligence.
Luna Lovegood : Oh c’est pas grave, c’est comme si j’étais avec un ami.
Harry : Euh… Je suis ton ami Luna !
Luna Lovegood : C’est gentil.
Le professeur Flitwick : Oh ! Ce n’est pas trop tôt ! Je vous ai cherchés partout vous deux ! Bien. Vos noms.
Harry : Professeur Flitwick, vous me connaissez depuis cinq ans.
Le professeur Flitwick : Pas d’exceptions Potter !

6.88 (6 votes)

- Alors ? Vous l’avez fait avec Ginny ?
- Quoi ?!
- Ben ouais. Cacher le livre.
- Ah… heu, oui !

6.88 (6 votes)

Et si après chacune des épreuves que j’ai traversées, quelque chose n’allait plus chez moi et que je sois devenu mauvais ?

6.67 (5 votes)

Je suis Harry, juste Harry !

6.67 (5 votes)

Harry : Hagrid !
Hagrid : Oh, bonsoir, je ne voudrais être impoli, mais je ne suis pas en état de vous recevoir aujourd’hui.
Hermione : On est au courant pour la pierre philosophale !
Hagrid : Ah.

6.67 (8 votes)

- Messieurs Lunard, Queudver, Patmol et Cornedrue présentent leurs respects au professeur Rogue et…
- Continuez !
- [Sur un ton de défi]… et le prient de cesser une fois pour toutes de mettre son énorme nez dans les affaire des autres.

6.67 (20 votes)

Il semble que, malgré toutes vos belles stratégies défensives, il y ait un problème de sécurité, monsieur le directeur. Et je crains qu’il ne soit de taille. Comment osez-vous vous tenir où il se tenait ? DÎTES-LEUR COMMENT ÇA S’EST PASSÉ, CE SOIR-LÀ, COMMENT VOUS L’AVEZ REGARDÉ DANS LES YEUX, CET HOMME QUI VOUS FAISAIT CONFIANCE ET L’AVEZ TUÉ ! DÎTES-LEUR !

6.67 (5 votes)

- Je ne suis pas faible !
- Alors prouvez-le !!

6.43 (4 votes)

Je ne veux plus jouer ce rôle, parce qu’on se soucie trop des autres et plus on s’en soucie, plus on a à perdre.

6.43 (4 votes)

Faites appel à un souvenir extrêmement fort, le plus heureux de tout vos souvenirs. Laissez-le vous envahir.

6.43 (4 votes)

- Tu vois la fille là-bas ? C’est Romilda Vane. Elle cherche à te faire boire un filtre d’amour.
- T’es sûre ?
- Hé ! Elle s’intéresse à toi uniquement parce qu’elle croit que tu es l’élu !
- Mais je suis l’élu.

6.43 (4 votes)

Ron : Mais… vous étiez là… et vous revoilà là ?
Harry : Mais qu’est-ce qu’il raconte ?
Hermione : Enfin Ron ! On ne peut pas se trouver à deux endroits à la fois !

6.43 (4 votes)

C’est vous le faible et vous ne connaîtrez jamais l’amour ni l’amitié. Et je vous plains.

6.15 (3 votes)

- Ma mère a fait ça quand je me suis enfui, une femme charmante… J’avais 16 ans…
- Ou es-tu allé ?
- Chez ton père…

6.15 (3 votes)

- Qu’est-ce que j’ai raté ?
- Le choixpeau nous a conseillé d’être forts et courageux en ces temps de trouble. Ça lui est facile de dire ça, c’est un chapeau !

6.15 (3 votes)

- Harry ! Je me dois d’insister, retournez avec moi au château, immédiatement !
- Ah, ce serait contre-productif monsieur.
- Mais qu’est ce qui vous fait dire ça ?
- Aucune idée !

6.15 (3 votes)

- Tu sais, par moment, j’oublie combien tu as grandi. Par moment, je vois encore le petit garçon dans le placard. Pardonne ma sensiblerie, je suis un vieil homme.
- À mes yeux, vous êtes resté le même.
- Tout comme ta mère, tu as beaucoup de cœur, une qualité que les gens sous-estiment trop souvent, je le crains.

6.15 (3 votes)