Kaakook
connexion inscription

Personnage - Mary Alice

Mary Alice apparaît dans :


Répliques de Mary Alice (36)

Il n’y a rien de plus trompeur qu’un sourire…

9.37 (1092 votes)

Rien n’est plus singulier que de regarder le monde là haut. D’observer ceux que j’ai laissé derrière moi. Chacun à sa façon est courageux, déterminé, et tellement désespéré… Désespéré parce qu’on veut tout avoir, même quand on ne sait pas exactement ce que l’on veut. Désespéré parce qu’on rêve d’avoir une vie à l’extérieur, mais qu’on craint en partant d’oublier l’essentiel. Désespéré parce qu’on veut que la vie redevienne parfaite coûte que coûte bien qu’on se rende compte qu’elle ne l’a jamais vraiment été. Désespéré parce qu’on rêve d’un meilleur avenir, mais qu’on arrive pas à échapper à son passé… Je ne me contente pas de les observer, je les encourage, ces femmes, si formidables. J’espère de tout coeur qu’elles obtiendront ce qu’elles désirent. Mais… Je sais que toutes, ni parviendront pas… Hélas… La vie est ainsi faite. Tout le monde n’a pas le droit à une fin heureuse…

9.36 (351 votes)

Avez-vous déjà rencontré le couple parfait ? Ces deux âmes sœurs dont l’amour ne meurt jamais. Ces deux amants dont la liaison n’est jamais menacée, le mari et la femme qui s’accordent une confiance totale. Si vous ne connaissez pas ce couple parfait, permettez-moi de vous le présenter, ils se tiennent droit au sommet d’un gâteau à la crème. Le secret de leur succès ? Eh bien, pour commencer, ils n’ont pas à se regarder dans le yeux…

9.3 (162 votes)

La vie est un voyage qui est bien préférable
De faire avec un compagnon à ses côtés.
Mais parfois, on perd son compagnon sur le chemin.
Et le voyage devient insupportable…

9.2 (177 votes)

Mon amie Gabrielle par exemple, j’aurais du voir a quel point elle était malheureuse, mais non… Je ne voyais que sa garde robe haute couture, ses bijoux en platine, et sa montre en diamant flambant neuve. Si j’avais regardé de plus près, j’aurais vu que Gabrielle était une femme au bord de la noyade, cherchant désespérément un radeau de survie.

9.17 (111 votes)

Chaque famille a ses secrets, il est préférable de bien réfléchir avant de les déterrer.

9.11 (170 votes)

La confiance est quelque chose de fragile. Quand on a accordé sa confiance à quelqu’un, on éprouve un sentiment de grande liberté. Mais quand on trahit la confiance de quelqu’un, elle peut être définitivement perdue. Seulement voilà, on ne sait jamais à qui on peut faire confiance… Nos proches peuvent nous trahir… Et de parfaits inconnus peuvent nous venir en aide. Beaucoup de personnes décident de ne faire confiance qu’à eux même. C’est sûrement la façon la plus simple de ne pas se brûler les doigts…

9.06 (149 votes)

Il est dans notre nature de juger ceux qui nous entourent. Nous jugeons la façon dont des inconnus s’habillent, la façon dont nos voisins entretiennent leur pelouse, et la façon dont nos amis se comportent en public… Oui, nous portons constamment ce genre de jugement… sans qu’il nous vienne jamais à l’esprit, qu’un jour, nous serons peut-être jugés. Oui, il est dans notre nature de juger ceux qui nous entourent. Tout comme il est dans notre nature de faire endosser aux autres la responsabilité de nos erreurs.

9.05 (116 votes)

On en trouve sur tous les trottoirs de n’importe qu’elle ville… Des gens avec des intentions précises : la femme qui appelle une vieille amie parce qu’elle veut emprunter de l’argent, l’homme qui emmène son patron déjeuner parce qu’il veut le bureau avec fenêtre, la jeune fille qui s’occupe de son vieil oncle parce qu’elle veut être couchée sur son testament.
Oui, on les trouve quasiment partout ; faisant tout leur possible, pour ne pas dévoiler leurs intentions…

9.01 (71 votes)

Les êtres humains sont des créatures compliquées. Ils sont capables de grands élans de générosité mais ils sont également capables de la plus ignoble des trahisons. Une bataille permanente fait rage à l’intérieur de nous : elle oppose notre nature angélique à nos tendances démoniaques. Et, parfois, la seule façon de résister à nos démons intérieurs c’est encore d’allumer la flamme de la compassion.

9.01 (71 votes)

Rien n’est plus trompeur qu’un sourire. Et nul ne le sait mieux que celles et ceux qui se cachent derrière lui. Certaines montrent leurs dents comme pour mettre poliment en garde leurs ennemis, d’autres arborent une mine radieuse pour empêcher leurs larmes de couler. D’autres encore grimacent bêtement pour masquer leurs peurs. Et puis il y a ce sourire rare, totalement sincère. C’est le sourire qui sait que les ennuis seront bientôt terminés.

9.01 (91 votes)

Certains pensent qu’on juge les gens à la manière dont ils vivent leur vie, et d’autre par la façon dont il la quitte…

8.94 (56 votes)

Une bonne action trouve toujours sa punition.

8.9 (63 votes)

Pour survivre, nous devons trouver cet être exceptionnel qui saura nous guérir. Mais on ne sait jamais à l’avance qui aura le remède à notre souffrance, ni quand cette personne se présentera.

8.89 (62 votes)

Chaque jour nouveau apporte son lot de nouveaux mensonges. Les pires sont ceux que l’on se raconte avant de s’endormir ; on les murmure dans l’obscurité, on se dit qu’on est heureux, ou qu’il est heureux. Que l’on peut changer, ou qu’il changera d’avis. On se persuade que l’on peut vivre avec ses pêchés, ou que l’on peut vivre sans lui. Oui, chaque soir avant de s’endormir, on se berce de mensonges, dans le fol espoir qu’au petit matin, tout devienne réalité.

8.87 (87 votes)

Les baisers, c’est tellement naturel, que nous les remarquons à peine. Mais si nous y prêtions plus attention, nous verrons que chaque baiser est porteur d’un message bien particulier. Ils peuvent par exemple signifier : « ça me fait très plaisir de vous voir », ou « je ne savais pas que tu étais invité » ou encore « chéri, tu as assez bu pour aujourd’hui ». Le tout étant de savoir faire la différence entre un baiser et un autre… Oui, un baiser peut être perçu de différentes façons. En fin de compte, le sens qu’on lui donne dépend de la personne qui embrasse et de celle qui regarde…

8.86 (78 votes)

Un jour notre vie change irrémédiablement, un jour nous finissons par admettre nos faiblesses, nous décidons de relever le défis, nous acceptons un sacrifice, nous laissons l’être aimé s’en aller et parfois ce changement qui arrive dans notre vie est une réponse à nos prières.

8.82 (66 votes)

Tout le monde sur Terre a besoin de quelqu’un sur qui compter ; que ce soit une accompagnatrice dévouée, une confidente fiable, ou un ami fidèle.

8.78 (64 votes)

Nous avons tous des moments de profond désespoir, mais lorsque l’on décide d’affronter le problème, on en ressort plus fort.

8.75 (118 votes)

Dans cette comédie sans fin que nous appelons la vie, chacun joue un rôle. Il y a les jeunes premiers, les victimes et ceux qui assurent les entractes comiques. Mais pour la pièce soit réellement captivante il faut un héros et un méchant…

8.69 (51 votes)

Si vous regardez bien le visage de ceux qui vous entourent, vous apercevrez une certaine pointe de jalousie. Et vous verrez alors qu’ils envient votre vie professionnelle… votre vie amoureuse… le temps que vous passez avec leur enfant… Comment gérer tant de jalousie ? Il existe plusieurs solutions. Mais la meilleure est tout simplement de partager ce que vous avez.

8.28 (19 votes)

La compétition a une signification particulière selon les gens. Mais qu’il s’agisse de rivalité amicale ou d’un combat sans merci, le résultat reste le même. Il y a des vainqueurs et des perdants. L’important est de savoir dans quelle bataille on peut s’engager. Parce que… chaque victoire a un prix.

8 (35 votes)

À 17h15, cette après-midi là, Eddie Williams commença a appeler ses amies, pour leurs dire que son mari était rentré à la maison. Hélas, elle ne trouva aucune oreille attentive. Gabrielle ne décrocha pas. Ses filles semblaient avoir compris qu’elles devaient obéirent à maman. Elle les regardaient en se retenant de sourire. Lynette n’était pas à la maison quand Eddie a appelé. Elle était avec sa mère, elle riait en se remémorant des histoires du passé et profitait de chaque instants. Bree était dehors, elle essayait de trouver avec son futur gendre la bonne couleur pour la maison qu’elle venait de lui offrir et souriait poliment en signe de désaccord. Susan quant à elle, ne répondit pas. Parce qu’elle était confortablement installée dans son fauteuil préféré, avec une tasse de thé, goûtant pour la première fois de sa vie, au plaisir d’être seule.

7.74 (21 votes)

Oui, c’est bon d’avoir des amis qui aident à nettoyer nos dégâts. Mais chaque ménagère sait que dès qu’un problème est réglé, un autre apparaît. Et nous pouvons nous trouver là où tout a commencé…

7.71 (25 votes)

Good friends are the ones who tell us the truth about ourselves, even if this truth might be something we’re locked in to admit.

7.67 (33 votes)

Oui, je me souviens de ce monde dans chaque détail. Ce dont je me souviens le mieux, c’est de la peur qui m’habitait. Quel gâchis… Vivre dans la peur, c’est ne pas vivre du tout. J’aimerais pouvoir le dire à ceux que j’ai laissé. Mais cela changerait-il quelque chose ? Sûrement pas. Je comprends maintenant, il y aura toujours ceux qui affrontent leur peur, et ceux… qui la fuient.

7.63 (28 votes)

Lorsque j’étais de ce monde j’ai porté différentes étiquettes. J’ai étais amante, épouse et pour finir victime. Oui c’est important les étiquettes, chez les vivants elles déterminent la façon d’on chacun se perçoit…

Quel genre d’individu pourrait bien envoyer un mot pareil ? Un ennemi ? Évidemment. Mais quel genre d’ennemi ? Une relation ? Un inconnu ? Et si c’était un voisin ? Qui vit à quelques pas de chez vous…

7.57 (27 votes)

Dans les banlieues chics tout le monde a besoin d’une jolie maison, surtout pour que les voisins ne puissent jamais soupçonner ce qu’il se passe à l’intérieur. Derrière ces murs fraîchement repeins, vous trouverez des parents rongés par la culpabilité, des épouses fatiguées de se battre, des femmes amoureuses auxquelles on a menti. Oui, dans les banlieues chics, tout le monde a besoin d’une jolie maison, ne serait-ce que pour avoir un « chez soi » où rentrer.

7.5 (26 votes)

C’est toujours facile de savoir qui sont nos amies. Ce sont les personnes qui nous disent quand on a l’air ridicule, ou quand nous prenons nos désirs pour des réalités, ou quand nous avons suffisamment mangé ; mais seules vos meilleures amies vous diront la vérité même quand elles savent que ça vous troublera… Oui, seules vos amies vous diront la vérité, alors quand elle vous mettrons en garde devant quelqu’un de suspect, peut être que, vous devriez les écouter.

5.83 (2 votes)

Nous espérons tous vivre quelque chose qui donnera un sens à notre vie. Mais hélas, toutes les vies n’ont pas forcément un sens. Pour certains, leur passage sur terre se résume à rester sur la touche, à attendre que quelque chose leur arrive… avant qu’il ne soit trop tard.

5.83 (2 votes)

Nous avons tous une bonne raison de réécrire l’histoire. Que ce soit parce qu’on a besoin d’un bon alibi, parce qu’on veut faire souffrir celui qui nous a blessé, et aussi parfois pour éviter quelques questions embarrassantes. Naturellement, pour certains, réécrire l’histoire n’est qu’une autre façon de mentir. Mais qu’est-ce que l’histoire finalement ? Sinon un tissu de mensonges convenu.

5.45 (1 vote)

Le désir est une émotion destinée à nous égarer. Il persuade ceux qui ont soif d’amour de faire des choix insensées, il pousse ceux qui aspirent à retrouver une famille à agir sous le coup de la colère, il permet aux cœurs solitaires d’ignorer toute prudence élémentaire. Et lorsque le besoin d’assouvir un désir viscérale tourne à l’obsession le mieux que nous puissions espérer c’est qu’un ami compréhensif vienne nous voir.

5.38 (3 votes)

Le bruit qui le réveilla, mon fils l’avait entendu une seule fois auparavant. Il y avait plusieurs années alors qu’il était encore petit. Mais il le reconnu instantanément, c’était le bruit d’un secret de famille.

5 (0 vote)

Après la mort, il se produit un phénomène étrange. Nos sens disparaissent peu à peu : le goût, le toucher, l’odorat et l’ouïe deviennent un lointain souvenir. Mais notre vue se développe. Et soudain, on voit très nettement le monde qu’on a laissé derrière soit. Bien sûr, une grande partie de ce que les morts voient, pourrait être aussi vu par les vivants, s’ils prenaient tout simplement le temps de regarder.

5 (2 votes)

Je sais ce que vous avez fait, ça me dégoûte, je vais le dire.

5 (0 vote)

Ne vous laissez pas impressionner par les bonnes manières, il est facile d’adresser un salut poli et amical, à la personne que l’on vient de voler. Ces gens si bien élevés peuvent également vous accueillir avec le sourire, et tenter par ailleurs de percer tout vos secrets. Ils sont aussi capables de vous offrir un café, tout en vous dénonçant à la police. De même, ne soyez pas choqué par le comportement de ceux qui vous traitent sans ménagement, derrière cette attitude ce cache parfois une générosité sans limite.

4.17 (2 votes)