Kaakook

Acteur / Actrice - Guillaume Canet

Guillaume Canet joue dans :


Répliques de Guillaume Canet (57)

- Bon cap ou pas cap ?
- Cap…
[Il descend son pantalon]
- Mouaiiis…
- Quoi mouais ?
- C’est juste à cause de çà qu’les hommes sont mieux payés qu’les femmes ?
- Aux bons ouvriers les bons outils !… À mon tour… montres-moi ta zizette !
- C’est pas du jeu c’est MON gage t’as pas l’droit d’copier…
- Cap ou pas cap ?
[Sophie se résigne à soulever sa robe]
- Cap !
- C’est tout ?! Mais on voit rien du tout !
- Tu vois qu’les femmes sont plus malignes que les hommes !

9.34 (1498 votes)

- Alors, t’es amoureuse ? T’es pas obligée de répondre, c’est juste une question.
- J’ai personne dans mon lit si c’est ce que tu veux savoir… Enfin, personne que je n’puisse changer avec les draps. Il est footballeur, il s’appelle Sergueï Nimovnemovitch… Enfin s’appelait je l’ai largué ce matin.
- Comment t’as pu sortir avec un mec qui a un nom à coucher dehors ?
- Bah justement j’en avait marre de coucher dehors.
- Et depuis ce matin, rien d’autre ?
- A part Sergeï ? Euh… Greg son copain, Jérôme son père, un François, deux trois Kévin, le prince de Cendrillon, les droïdes de la guerre des étoiles enfin tu vois rien de bien sérieux. Un cœur à prendre.

9.33 (1382 votes)

- On a jamais parlé de l’avenir tout les deux. Enfin, je veux dire, de nos deux avenirs.
- Nos deux avenirs… Tu vois, moi, spontanément, j’aurais dit NOTRE avenir… Faut croire que le présent devrait me suffire.

9.33 (1599 votes)

- T’as un copain ?
- Oui.
- Eh bien maintenant t’en as deux !

9.33 (1212 votes)

T’es cap toi de faire pleurer une fille le jour de son mariage, de rire quand t’es malheureux, de te taire pendant dix ans ? Dis moi, t’es cap’ ?

9.32 (1860 votes)

C’est comme ça qu’on a gagné la partie. Ensemble. Heureux. Et là, au fond du béton, on a enfin partagé notre rêve d’enfant : le rêve d’un amour sans fin…

9.32 (1855 votes)

- Aime moi !
- Cap !
- Attends, c’est un jeu là pour toi ?
- Non, c’est un pari. C’est toi qui l’a lancé.
- Bah si c’est moi qui l’ai lancé t’as pas su le rattraper au vol. Pauvre tache. Tu vas rater ton bus.

9.31 (1405 votes)

- Tu m’attendras ?
- C’est un gage ?
- Non.
- Tu verras bien alors…

9.31 (968 votes)

- Qu’est c’que tu f’ras quand tu s’ras grand ?
- Tyran !
- Wouaw ! Tyran ! Avec tout un peuple asservit ?
- Parfaitement ! Avec un… harem, des esclaves ! J’les torturerai chaque jeudi matin…
- Coooool.
- Et toi ?
- Beeen, je… Non, c’est idiot…
- Allez, dis le !
- Non, ça va pas t’plaire !
- Moi j’te l’ai dit, raconte !
- J’aimerais être un flan… un flan aux abricots… ou nature tiens, un peu tiède, dans une boulangerie… en vitrine…
- Un flan ? comme les gâteaux ?
- Ben évidemment !! Qu’est ce que tu veux que ce soit d’autre ? Y’en a pas 46 000 des flans !
- Flan… Flan… Ah mais ouais ! Un flan ! Mais ouais, mais c’est super génial !!

9.31 (1341 votes)

Un jeu de crétin ? Peut-être bien, mais c’était notre jeu !

9.31 (1091 votes)

- Tu dors ?
- Officiellement oui.
- Les rumeurs disent que tu fais semblant.
- Oui j’ai vu ça dans Paris Match. Juste des ragots.
- Je vais dormir un peu.

9.31 (1338 votes)

[Julien fait pipi devant le directeur]
- Séparez-les, séparez-les mademoiselle !
- Nous séparer ! Ils ont jamais été cap d’y arriver !

9.3 (1169 votes)

- Maman maman, tu as oublié ton trésor.
- Mon seul trésor, c’est toi !

9.3 (1302 votes)

- Tu crois au coup de foudre ?
- Ouais.
- Naïve.

9.29 (1682 votes)

J’aime bien les osselets, le Monopoly mais seulement quand je tiens la banque. J’adore jouer aux billes je gagne tout le temps. Le jeux de loi c’est franchement débile, enfin toujours moins que les jeux dames. Le Rubik’s cube et toutes ces conneries des pays de l’est. Les devinettes ? C’est pas mon truc. Yams, crapettes, marelle c’est ok. Au chat perché sa passe encore mais sa s’arrête là. Mais il y a un jeux auquel ils ne faut jamais jouer, je dit bien jamais, même si c’est votre meilleur ami qui vous le propose ! C’est de se faire ensevelir dans un bloc de béton.

9.29 (1088 votes)

La perversion c’est une affaire de goût, c’est comme la bouffe chinoise : on aime ou on n’aime pas. N’empêche que quand on est chinois on a pas le choix !

9.28 (1134 votes)

- C’est coquet chez toi !
- J’ai un goût de chiottes… C’est pour ça que tu me plais !

9.26 (639 votes)

Je vous présente ma vie vers 35 ans. J’avais tout. Une femme, deux enfants, trois potes, 4 crédits, 5 semaines de vacances, 6 ans dans la même boite, 7 fois mon poids en matériel hi-fi, 8 coïts conjugaux par trimestre, 9 fois le tour de la terre en emballages plastiques, couvercles de polystyrène et autres packaging alimentaires non biodégradables et 10 ans sans voir mon père. Le bonheur. La panoplie du parfait tyran dont j’avais rêvé toute mon enfance.

9.25 (927 votes)

Et là, ça était le pire. Plus rien, plus rien pendant 10 ans, plus rien pendant 3652 jours et 3653 nuits. Fini le jeu, les jeux, le piment de mon existence. J’ai erré dans ma vie comme quand on erre dans une tragédie de Racine. Hermione version mec. Où suis-je ? Qu’ai-je fait ? Que dois-je faire encore ? Quel transport me saisit ? Quel chagrin me dévore ? Ah ne puis-je savoir si j’aime ou si je hais. Sophie m’a assassiné. Trucidé. Egorgé. Baisé. Enculé. Et tant d’autres rimes tarées. Et puis j’ai fini par y penser à l’imparfait. Me résoudre au bonheur fade de ma naissance. L’amour, la famille, le boulot, l’antenne parabolique. Du Racine j’vous dis.

9.24 (1433 votes)

Je me sentais comme un chien qui a pissé sur la moquette et qui attend que son maître s’en rende compte pour recevoir sa raclée. Et un certain lundi soir, la raclée est tombée. Ça m’a fait un bien fou.

9.24 (584 votes)

Haut de page