Kaakook
connexion inscription

Personnage - David Dunn

David Dunn apparaît dans :


Répliques de David Dunn (3)

- Pourquoi vous me regardez comme ça ?
- Votre train a déraillé, une défaillance mécanique. On a retrouvé que deux survivants jusqu’ici : vous et cet homme. Il avait le crane ouvert et tout le côté gauche écrasé. Et pour répondre à votre question je vous regarde comme ça pour deux raisons : la première c’est parce qu’apparemment dans quelques minutes vous serez officiellement le seul survivant de cet accident, et la deuxième c’est parce que vous n’avez rien de cassé, vous n’avez aucune égratignure.

7.18 (29 votes)

- Comment ça va, David ? Je vous ai toujours considéré comme un ami.
- Elijah ?
- Vous ne devriez pas rester dans l’ombre. Vous pouvez vous cacher parce-que les petits voleurs de voiture et les petits braqueurs des rues ne requièrent pas tous votre potentiel. Vous n’utilisez qu’un pourcent de vos capacités contre ces criminels minables.
- Il n’y a peut-être rien à cacher, Elijah.
- J’ai trouvé quelqu’un contre qui vous devrez mobiliser 100% de votre potentiel. Un tueur en série surhumain.
- Ne faîtes pas ça ! Pourquoi serions-nous les seuls ? Nous croyons peut-être en une chose qui n’existe pas.
- Aujourd’hui, nous allons nous rendre dans la plus haute tour de la ville. Là, la Horde sera révélée au monde. Une entreprise de produits chimiques occupe trois étages de ce bâtiment. Je vais le faire exploser en utilisant ces produits chimiques. Essayez un peu de nous en empêcher. C’est le grand jour, vous allez faire votre coming out. Au moins, vous savez déjà comment vous habiller. J’ai coupé l’arrivé d’eau de votre chambre, David. Il ne reste que la porte…
- Elijah…
- … en métal. Mais vous n’arriverez jamais à défoncer cette porte pour la bonne raison que les os se brisent contre le métal et que vous êtes un homme ordinaire. Il y aura beaucoup de morts dans les heures qui viennent, Superviseur, si vous vous refusez à défoncer cette porte.

5.45 (1 vote)

Une journaliste : Le meurtrier présumé s’appelle Kevin Crumb. Il souffre d’une pathologie controversée, le trouble dissociatif de l’identité. Les rumeurs qui émanent de la scène de crime sont incroyables. Il y a deux hypothèses contradictoires. La question demeure. Le suspect qui a reçu deux balles à bout portant, a-t-il survécu ou succombé à ses blessures ? D’après les rapports, l’une de ses personnalités serait l’amalgame de plusieurs animaux du zoo de Philadelphie dans lequel il était employé. La presse désigne déjà cet agresseur présumé par un nom sinistre. D’après ce qu’ont déclaré les enquêteurs, du fait de ses nombreuses personnalités, on appellerait cet homme « La Horde ».
Une cliente du café : Ça fait penser à ce cinglé en chaise roulante qu’ils avaient fini par interner il y a quinze ans. Lui aussi, on lui avait donné un drôle de surnom. C’était quoi, déjà ?
David Dunn : Le bonhomme qui casse.

5 (0 vote)