Kaakook

Personnage - Meredith Grey

Meredith apparaît dans :


Répliques de Meredith (93)

Il n’y a pas de petits faux semblants, il n’y a qu’un océan de mensonges.

8.04 (153 votes)

Meredith : Dereeeeek ! Dereeek !
Cristina : J’y crois pas, pourquoi ça tombe toujours sur nous !
Meredith : Il faut qu’on le trouve !
Cristina : Sérieusement, pourquoi on se retrouve toujours dans des situations pareilles !
Meredith : Il faut qu’on le trouve, je crois pas qu’il soit allé chercher de l’aide
Cristina : On crève les uns après les autres ! Un crash d’avion, non mais t’y crois toi ?
Meredith : Il est pas allé chercher de l’aide, sinon il nous aurait prévenu, j’en suis sur ! Il serait pas parti comme ça, il faut qu’on le retrouve c’est pas normal !
Cristina : Quand on sera sortis d’ici, la première chose que je ferai, ce sera de fuir le plus loin possible de Seattle crève mortel West !
Meredith : Cristina, je suis sur que Derek est mort ! Il serait revenu depuis longtemps, il serait revenu c’est pas possible ! Il est mort Cristina et Lexie aussi ! Mon mari et ma sœur sont tous les deux morts et nous aussi on va crever, on va tous crever ici !
Cristina : Non il faut pas craquer, t’as pas le droit !
Meredith : Toi t’as pas le droit…
Cristina : J’essaie de pas craquer, j’essaie, il faut que t’essaie aussi… Il faut pas craquer !
Meredith : Ma sœur est morte Cristina !
Cristina : Je sais mais il faut pas craquer.
Meredith : Tu crois que Derek est mort aussi ?
Cristina : J’en sais rien, c’est possible mais j’arrive pas à réfléchir avec le stress post traumatique…
Meredith : Cristina… T’es toujours mon âme sœur, même si je suis plus la tienne…
Cristina : Oh Meredith, Meredith !
Derek Shepherd : Meredith… J’ai entendu ta voix, je croyais… je croyais que je rêvais…

8.02 (101 votes)

J’ai encore tellement de chose à dire. Et pourtant je disparais.

8 (130 votes)

Mais parfois cette intrusion dans votre intimité peut être ce dont vous avez besoin !

7.91 (81 votes)

Écoutez ici, vous êtes dans un hôpital, il y a des personnes malades alors dormez et évitez de me faire perdre mon temps.

7.79 (293 votes)

Salut. Je n’ai pas appelé parce que… Toi non plus. Tu avais raison. À propos de tout. Tu avais raison. C’est l’endroit où d’horribles choses arrivent. Tu as eu raison de partir. Tu as sûrement échappé à un désastre. Regarde-moi. J’ai pratiquement grandi ici. Et tu as raison. Ça m’a brisé. Et je ne m’en remettrai probablement jamais. J’ai un tas de souvenirs avec ces personnes. Personnes que j’ai perdues pour toujours. Mais j’ai aussi plein d’autres souvenirs. C’est l’endroit où je suis tombée amoureuse. L’endroit où j’ai trouvé ma famille. C’est ici que j’ai appris à être un médecin. Où j’ai appris comment assumer les responsabilités pour la vie de quelqu’un d’autre. Et, c’est ici que je t’ai rencontré. Alors je me dis que cet endroit m’a donné autant qu’il m’a enlevé. J’ai vécu ici autant que j’ai survécu. Ça dépend juste de comment je vois les choses. Je vais choisir de regarder de cette façon. Et souviens-toi de cette façon. J’espère que tu vas bien. Au revoir.

7.7 (64 votes)

- T’as une salle tête
- Pas plus que toi !

7.69 (98 votes)

- Mais comment voulez-vous que je dorme ?! J’ai la tête pleine !
- Oui ! Ce sont des pensées alors débrouillez vous avec cela !

7.57 (105 votes)

On naît, on vit, on meurt… Mais pas essentiellement dans cet ordre.

7.57 (93 votes)

- Comment tu fais ? Comment ça se fait que t’ailles parfaitement bien ? Je suis complètement brisée, c’est fini, y a plus personne. Je suis comme morte alors que toi tu vis ta vie et tu me baby-site en plus. Comme si t’avais pas vécu la même chose que moi ! Pourquoi toi tu vas bien ?
- Je sais pas c’est comme ça…
- C’est pas possible t’étais là aussi, t’étais là avec tes grands yeux tristes et tu hurlais, tu me suppliais de lui sauver la vie. Tu lui as dit que te tirer dessus, tu t’en foutais complètement d’être enceinte, tu t’en foutais complètement d’être crevée.
À cause de toi j’ai pas eu le choix. Tu m’as pas laissé le choix. Si ça n’avait pas été lui sur la table, si ça n’avait pas été moi dans la salle j’l’aurais laissé tomber.
- T’aurais jamais fais ça
- J’aurais laissé tombé. J’en serais pas la maintenant.

7.5 (70 votes)

Une personne peut avoir l’air d’aller bien en surface, mais à l’intérieur c’est une toute autre histoire…

7.4 (63 votes)

On ne peut pas se préparer à un impact soudain. On ne peut pas s’y préparer. Ça vous frappe, venant de nulle part. Et soudain, votre vie d’avant est finie, pour toujours…

7.26 (85 votes)

Communication. It’s the first thing we really learn in life. Funny thing is, once we grow up, learn our words and really start talking the harder it becomes to know what to say. Or how to ask for what we really need.

7.25 (81 votes)

Quelque soit l’être bizarre que vous finissez par être, il y a des chances qu’il y ait toujours quelqu’un pour vous. À moins bien sur qu’il soit déjà passé à autre chose… Parce que quand il s’agit d’amour, même les êtres bizarre ne peuvent attendre éternellement.

7.16 (71 votes)

Mais ça ne change rien au fait que c’est elle qui a mon super amant ! Et mon super chien. Elle a ma super vie !

7.06 (58 votes)

It’s all anybody wants, right? Clean slate, a new beginning. Like that’s gonna be any easier. Ask the guy pushing the boulder up the hill. Nothing is easy about starting over. Nothing at all.

7.04 (61 votes)

Le seul moyen de se débarrasser d’une ombre est d’éteindre la lumière et d’affronter ce qui nous fait peur.

6.97 (56 votes)

En science, la seule constante est le changement.

6.91 (58 votes)

Vous pensez que le grand amour est la seule chose qui peut vous briser le cœur, la seule chose qui va envahir votre cœur et l’illuminer… ou le détruire. Et puis… vous devenez mère.

6.88 (54 votes)

- Arrêtez de me regarder comme ça !
- Comme quoi ?
- Comme si vous m’aviez vue nue.
- …

6.83 (53 votes)

Haut de page