Kaakook

Série - Grey’s Anatomy

Affiche de Grey’s Anatomy
Titre
Grey’s Anatomy
Écrit par
Shonda Rhimes
Année
2005
Nb de citations
336
Liens
Proposer une citation pour ce film

Répliques de la série (335)

Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.

Grey’s Anatomy.
9.35 (9803 votes)

Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup...

Grey’s Anatomy.
9.33 (1452 votes)

J’étais prêt à tourner la page mais c’est la page qui ne veut pas se tourner.

9.3 (3325 votes)

Les seules personnes qui ne savent pas que Derek aime Meredith, sont Derek et Meredith.

Grey’s Anatomy.
9.3 (1535 votes)

Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires séparément.

Grey’s Anatomy, Meredith à Derek Shepherd.
9.29 (1536 votes)

Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.

Grey’s Anatomy.
9.28 (2666 votes)

On essaie de se dire que la réalité vaut mieux que le rêve. On se persuade qu’il vaut mieux ne pas rêver du tout. Les plus solides d’entre nous, les déterminés s’accrochent à leurs rêves. Il arrive aussi qu’on se retrouve en face d’un rêve tout neuf qu’on avait jamais envisagé. Un jour on se réveille, et contre toute attente, l’espoir renaît, et avec un peu de chance on se rend compte, en affrontant les événements, en affrontant la vie, que le véritable rêve, c’est d’être encore capable de rêver.

9.28 (2540 votes)

Le temps file, le temps n’attend personne. Le temps guérit toutes les blessures. Tous autant que nous sommes nous voulons plus de temps. Du temps pour se relever, du temps pour grandir, du temps pour lâcher prise. Du temps.

9.28 (2006 votes)

J’ai menti, ce n’est pas vrai, notre histoire n’est pas encore terminée. Je ne veux pas, je ne veux pas et c’est humiliant parce que je suis là à supplier. Ton choix est très simple. C’est elle ou moi. Et je suis sûre qu’elle est vraiment super. Mais Derek, je t’aime vraiment. Tu sais, vraiment, vraiment au point de prétendre adorer ton genre de musique, te laisser manger la dernière part de gâteau, tenir une radio à côté de mes oreilles en chantant sous tes fenêtres... Malheureusement ce qui fait que je te déteste fait que je t’aime aussi. Alors prends-moi. Choisis-moi. Aime moi...

Grey’s Anatomy, Meredith à Derek Shepherd.
9.27 (2816 votes)

Est ce que vous l’avez dit ? « Je t’aime », est ce que vous l’avez dit ? « Je ne veux jamais vivre sans toi... Tu as changé ma vie... » Est ce que vous l’avez dit ? Faire des projets, se fixer un but et travailler pour cela... Mais de temps à autre, on regarde autour de soi parce que c’est ainsi, on ne sera peut-être plus là demain.

Grey’s Anatomy.
9.26 (1024 votes)

C’est une bonne chose d’avoir peur, ça prouve au moins qu’on a encore quelque chose à perdre.

9.25 (1344 votes)

La douleur peut se manifester sous différentes formes. Ça peut être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante, une douleur que l’on supporte tous les jours. Et il y a le genre de douleur que l’on ne peut pas ignorer. Une douleur si grande, qu’elle bloque tout le reste. Et fait disparaître le reste du monde ! Jusqu’à ce que la seule chose à laquelle on pense, c’est à quel point on souffre ! La façon dont on gère notre douleur dépend de nous. La douleur... On l’anesthésie, on la surmonte, on l’étreint, on l’ignore... Et pour certains d’entre nous, la meilleure façon de gérer la douleur, c’est de foncer tête baissée. La douleur... Vous devez arriver à la surmonter. Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même, espérer que la blessure qui la cause se referme. Il n’y a pas de solutions, pas de remèdes miracle. Vous devez respirer à fond et attendre qu’elle s’estompe.
La plupart du temps, on peut gérer la douleur. Mais parfois, la douleur s’abat sur vous quand vous vous y attendez le moins. Elle vous attaque en traître et ne vous lâche pas ! La douleur... Vous devez juste continuer à vous battre parce que de toute façon vous ne pouvez pas l’éviter. Et la vie en fournit toujours plus !

Grey’s Anatomy.
9.23 (1162 votes)

Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.

Grey’s Anatomy, Izzie.
9.23 (3190 votes)

La vie n’est pas un sport qu’on se contente de regarder. Gagner, perdre, ou faire match nul, la partie est en cours, qu’on le veuille ou non. Alors allez-y, discutez avec l’arbitre, changez les règles, trichez un peu. Faites une pause et soignez vos plaies. Mais jouez. Jouez ! Jouez le jeu. Jouez vite. Jouez librement. Jouez comme si il n’y avait pas de lendemain. D’accord, l’important n’est pas de gagner ou de perdre, l’important c’est la manière de jouer. Vous ne croyez pas ?

Grey’s Anatomy.
9.22 (1201 votes)

Lorsque l’on meurt ou que l’on souffre d’une horrible perte nous traversons tous cinq étapes de la peine. On passe par le déni car la perte n’est pas envisageable, on ne peut imaginer que c’est réel. On s’énerve contre tout le monde, contre les survivants, contre nous-même. Puis on trouve un arrangement, on supplie, on implore, on offre tout ce qu’on a, on offre nos propres âmes en échange d’un jour de plus. Quand les négociations échouent la colère est difficile à contenir, on tombe dans la dépression, le désespoir, jusqu’à ce qu’on accepte finalement que l’on a tout tenté. On abandonne. On abandonne et on accepte. Le chagrin peut être une chose que l’on a en commun mais il est différent pour tout le monde. Il n’y a pas que la mort dont on fait le deuil, de la vie, d’une perte, d’un changement. Et on se demande pourquoi ça bloque autant parfois, pourquoi ça fait tant de mal mais la chose dont on doit se souvenir c’est que ça peut changer. C’est comme ça qu’on reste en vie, quand ça fait si mal, qu’on ne peut plus respirer, c’est comme ça qu’on survit. En se rappelant, qu’un jour, qu’en quelque sorte, vous ne le ressentirez plus de la même manière, ça ne fera plus aussi mal. Le chagrin vient à chacun en son temps, de sa propre manière. Alors le mieux que l’on puisse faire, le mieux que chacun puisse faire est de recourir à l’honnêteté. Le truc vraiment merdique, la pire partie du chagrin est que vous ne pouvez le contrôler. Le mieux que l’on puisse faire est d’essayer de laisser nos sentiments quand ils viennent. Et les laisser partir quand on peut. La pire chose c’est qu’à la minute où vous pensez l’avoir surmonté, ça recommence. Et toujours, à chaque fois, vous ne pouvez plus respirer. Le chagrin comporte cinq étapes. Elles nous semblent à tous différentes, mais il y en a toujours cinq : le déni, la colère, les négociations, la dépression, l’acceptation.

Grey’s Anatomy.
9.22 (2925 votes)

On a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien.

Grey’s Anatomy.
9.21 (949 votes)

La vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre. Certains choix comptent plus que d’autres : aimer ou haïr. Être un héros ou un lâche. Se battre ou se rendre. Vivre ou mourir. Je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore... La vie est faite de choix. Vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement.

9.2 (1098 votes)

À la Fac de médecine, on a plus d’une centaine d’heures sur comment lutter contre la mort. Mais pas une seule sur comment vivre avec...

Grey’s Anatomy.
9.2 (564 votes)

Je sais que c’est dur d’être celui qui s’en va. Mais bon sang, c’est pas non plus facile d’être celui qui reste.

9.2 (786 votes)

On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.

Grey’s Anatomy.
9.19 (1077 votes)

On ne détruit pas la personne qu’on aime.

9.19 (607 votes)

Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.

Grey’s Anatomy.
9.19 (803 votes)

Pick me, choose me, love me.

Grey’s Anatomy.
9.18 (915 votes)

Tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer...

9.18 (538 votes)

Je t’aime, et tu m’aimes. Et, qu’importe ce qui arrive, je m’en moque, je ne veux pas savoir. Voilà ce qu’on va faire : plus de docteurs, plus de labos. Et toi et moi on fera beaucoup d’amour. Peut-être qu’on pourra faire un bébé, peut-être pas. Peut-être que tu auras un Alzheimer, peut-être pas. Mais, emmerde les probabilités, emmerde la science. Contentons-nous de vivre. Qu’arrive ce qu’il doit arriver...

9.17 (486 votes)

Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

Grey’s Anatomy.
9.17 (619 votes)

- Tu t’en sors très bien.
- Marc...
- Christina va bientôt revenir.
- Marc...
- Elle va bientôt revenir, on va te stabiliser et tu vas t’en sortir ok ?
- Marc...
- Accroche toi, elle devrait plus tarder. Elle sera la, d’une minute à l’autre !
- Marc... Je vais mourir.
- Quoi ? Non arrête.
- Si... Je vais mourir... S’il te plaît, dit... dit à Mérédith que je l’aime et que... qu’elle a été une sœur géniale et puis... dit à mon père...
- Non ça va aller, tu vas pas mourir !
- Tiens moi la main.
- Je ne vais pas te tenir la main parce que tu ne vas pas mourir !
- Tiens moi la main !
- Non ! Tu vas pas mourir ! C’est hors de question, tu mourras pas aujourd’hui... Je t’aime !
- Non... T’es pas obligé de le dire parce que je l’ai dit !
- Si... Je t’aime, je t’aime, je t’aime depuis le début, je t’ai toujours aimé et je t’aimerai toujours.
- C’est vrai ?
- Oui... Oui tu vois t’as pas le choix, il faut que tu t’accroches parce que on va... On va se marier, et tu vas devenir un grand chirurgien et on va avoir deux enfants... non trois.
- So... Sophia aura... des frères et sœurs
- Oui ! Oui, une sœur et deux frères, et...
- C’est génial.
- Et on va être heureux Lexie, on va être heureux tous les deux, on va avoir une vie merveilleuse ! On va être tellement, tellement heureux ! Alors t’as pas le droit de mourir, tu peux pas mourir... Parce qu’on est fait pour être ensemble, c’est comme ça... On est fait l’un pour l’autre
- F... fait l’un pour l’autre...
- Je t’aime, je t’aime, je t’aime, je t’aime... je t’aime...

9.17 (861 votes)

La douleur, vous devez arriver à la surmonter,
Espérer qu’elle disparaisse d’elle-même,
Espérer que la blessure qui l’a causée se referme.
Il n’y a pas de solution, pas de remède miracle,
Vous devez respirer à fond, et attendre qu’elle s’estompe.
La plupart du temps, on peut gérer la douleur.
Mais parfois la douleur s’abat sur vous
Quand vous vous y attendez le moins.
Elle vous attaque en traître. Et ne vous lâche pas.
La douleur, vous devez juste continuer à vous battre,
Parce que de toute façon vous ne pouvez pas l’éviter.
Et la vie en fournit toujours plus.

9.16 (714 votes)

À la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries.

Grey’s Anatomy.
9.16 (726 votes)

Quand on s’appelle Preston, on ne va pas courir dans les bois. Avec un nom pareil il va se faire casser la gueule par un écureuil !

9.16 (636 votes)

On ne va pas faire ça, je ne peux pas partager. Je ne peux pas te mettre au courant. Je ne peux pas parler. Parce que si je le faisais, si je te disais que Tucker est parti, si je te disais que je n’ai pas dormi seule depuis 12 ans, si je te disais que mon cœur a si mal parfois que je veux l’arracher de ma poitrine avec mes propres mains... je m’effondrerai. Et je n’ai pas le temps pour ça.

9.13 (702 votes)

Vous vous arrêtez une seconde et vous restez en arrière... Plus on tente d’aller de l’avant, plus le fait de ne jamais regarder en arrière est tentant. Le passé fait toujours surface pour nous botter le cul. Parfois on apprend de nouvelles choses sur le passé, qui changent tout ce que nous savons sur le présent.

9.13 (814 votes)

Mais la vérité c’est que ça fait mal, alors on ment.

9.13 (597 votes)

D’accord, c’est vrai. Parfois même les meilleurs d’entre nous prennent des décisions irréfléchies. De mauvaises décisions. Des décisions que nous savons déjà que nous allons regretter sur le moment, à la minute, ou plus précisément le matin qui va suivre. Je veux dire peut-être pas regretter, regretter parce qu’au moins on aura été capable de prendre un risque. Mais quand même... quelque chose au fond de nous décide de faire une folie. Une chose dont on sait qu’elle va forcément se retourner contre nous. On le sait, mais on le fait quand même. Ce que je veux dire c’est... on récolte ce qu’on sème. On a ce qu’on mérite. C’est le karma et peu importe comment vous voyez sa, votre karma vous empoisonne.

Grey’s Anatomy.
9.11 (598 votes)

I need to tell you something and i need you to not panic. I need you to keep breathing. I need you to stay alive because... I swear to God, I need you to stay alive, alright ?

Grey’s Anatomy, Alex.
9.11 (498 votes)

On ne souhaite pas des choses faciles, on souhaite de grande choses, des choses ambitieuses, hors de portée. On fait des vœux parce qu’on a besoin d’aide et qu’on a peur. Et on sait qu’on en demande peut-être un peu trop. On continue à faire des vœux pourtant, parce que, parfois, ils se réalisent.

Grey’s Anatomy.
9.11 (630 votes)

Quand vous croyez que vous aimez une personne plus qu’elle ne vous aime, ça peut vous rendre dingue.

Grey’s Anatomy.
9.09 (417 votes)

[La porte de l’ascenseur s’ouvre]
- Hey, entre ! C’est le scanner de Katie Bryce, jeune femme de 16 ans, anévrisme subarachnoïde...
- [Elle le coupe] ... Du à une chute pendant la gymnastique rythmique je m’en souviens.
- C’était notre première intervention ensemble. Notre première vie sauvée ! Ici, c’est un kyste cérébral. C’était dur mais on a réussi. Je t’ai embrassé dans les escaliers après l’opération. Et ça [en lui montrant un scanner] c’est quand le Dr Bailey t’a viré de l’intervention parce qu’elle nous avait surpris dans ton allée dans ma voiture. Et ici c’est la craniotomie de sept heures. Tu as tenu le clamp pendant toute la durée de l’intervention, sans bouger. C’est là que j’ai su que tu deviendrais un chirurgien incroyable. Et Beth Monroe, qui a fait de notre essai clinique une réussite en survivant. Tu m’as convaincu de l’accepter. C’est là que j’ai su que j’avais besoin de toi. Et c’est aujourd’hui. Scanner crânien post-op d’Izzie Stevens. Tu vois ça ? Tu vois ? Plus de tumeurs... Grâce a toi ! Tu m’as conduit au bloc. S’il y a une crise tu ne te figes pas. Tu vas de l’avant. Tu nous obliges à aller de l’avant. Parce que tu as vu pire. Tu as survécu à pire. Et tu sais qu’on survivra aussi. Tu dis que tu es sombre et tordue... Ce n’est pas un défaut. C’est une force. Ça fait de toi ce que tu es. Je ne vais pas poser un genou parterre. Je ne vais pas poser une question. Je t’aime Meredith Grey. Et je veux passer le reste de ma vie avec toi.
- Et je veux passer le reste de ma vie avec toi.
[Ils s’embrassent]

9.08 (435 votes)

Si je disparaissais subitement, est ce que quelqu’un s’en rendrait compte ?

9.07 (422 votes)

Bien souvent courir après ce qui nous fait plaisir signifie abandonner ce qui est juste à nos yeux.

Grey’s Anatomy.
9.06 (564 votes)

Proposer une citation

Il manque une réplique ? N'hésitez pas à proposer une citation pour ce film. Elle sera publiée après validation.

Personnages du film