Kaakook

Personnage - Meredith Grey

Meredith apparaît dans :


Répliques de Meredith (93)

Je ne vois aucune raison qui me pousse à devenir chirurgien mais j’en vois des milliers qui me poussent à abandonner. Ils nous rendent la vie dure intentionnellement. On a des vies entre nos mains. Et puis vient le moment où c’est bien plus qu’un jeu. Et là, ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s’en va. Je pourrais abandonner, mais voilà le problème, j’aime notre arène.

6.73 (39 votes)

- Tu veux savoir de quoi je parle avec l’autre Grey ? De tout ce que toi tu ne me laisses pas dire.
- Tu sais que tu peux tout me dire.
- Je veux qu’on se marie, je veux qu’on ait des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à cent dix ans ou plus. Voilà ce que je veux. Je ne veux pas quarante huit heures non-stop avec toi. Je veux toute ma vie… Tu vois ce qu’il se passe, je te dis toutes ces choses et tu te retiens de toutes tes forces de partir en courant. C’est pas grave, je comprends, ça a été dur mais maintenant je comprends : c’est le tout début pour toi alors que moi ça fait longtemps que j’en suis là. Au fond t’es encore qu’une interne, et t’es pas prête.
- Je ne suis pas prête pour l’instant mais on peut continuer comme ça et un jour je s’rai prête, je s’rai prête.
- On peut continuer comme ça, on peut se retrouver dans les ascenseurs, les chambres de garde, et un jour peut-être tu s’ras prête. J’attendrai, j’attendrai que tu sois prête.
- Et bien alors ?
- Mais si jamais en attendant je tombe sur une femme prête à m’offrir c’que tu n’peux pas m’offrir…
- Et bien, qu’est c’que tu feras ?
- J’en sais rien…

6.72 (48 votes)

- Arrêtez de me regarder comme ça !
- Comme quoi ?
- Comme si vous m’aviez vue nue.
- …

6.72 (51 votes)

Prends moi, choisis moi, aime moi !

6.67 (59 votes)

Vous l’avez déjà dit ? « Je t’aime. Je ne peux pas vivre sans toi. Tu as bouleversé ma vie… » Est-ce que vous l’avez dit ? Donnez vous un but. Travaillez à l’atteindre. Mais de temps en temps, regardez autour de vous. Regardez et profitez-en. Parce que c’est maintenant ou jamais. Demain, tout sera peut-être terminé.

6.67 (47 votes)

- Je ne vais pas sortir avec toi.
- Je t’ai pas demandé de sortir avec moi. Tu veux sortir avec moi ?
- Je ne vais pas sortir avec toi et je te préviens, je ne recoucherai pas avec toi. Derek, tu es mon patron.

6.46 (38 votes)

Il peut y avoir de la beauté dans le fait de se perdre. Parfois on a besoin de se perdre pour se trouver. Et parfois on se retrouve, seulement pour se reperdre. Vous ne pouvez pas toujours le contrôler, le truc qui va vous mener à la dérive… Et en se tenant là sur le perron, fixant la vie que vous avez laissé derrière, vous devez accepter que c’est terminé, c’est perdu, tout comme vous. Tout ce que vous pouvez faire maintenant c’est vous tenir droit, respirer dans le moment et essayer d’être ouvert à peu importe où vous mènera le vent ensuite.

6.35 (42 votes)

- Les mains autour de ton cou !
- La bague jetée dans les bois…

6.25 (54 votes)

Les gens disent qu’en restant optimiste, on est plus heureux et en meilleur santé. Enfant on nous apprend à sourire, à être de bonne humeur, à faire bonne figure, puis adulte on nous dit de voir le bon côté des choses, faire contre mauvaise fortune bon cœur, voire le verre à moitié plein. Mais régulièrement la réalité, nous force à arrêter la mélodie du bonheur. Vous pouvez tomber malade, votre copain peut vous trompez, vos amis peuvent vous décevoir. C’est dans ces moments là qu’on a le plus envie d’être soi même, de tomber le masque et de montrer son vrai visage, angoissé, malheureux.

6.18 (45 votes)

Lui est l’amour de ma vie toi mon âme sœur.

6.17 (37 votes)

Richard Webber : Quand vous allez au bloc, ils vont au bloc, quand ils ont une question, vous répondez !
Cristina : [Soupir] C’est comme des travaux d’intérêt général.
Meredith : J’préférerais ramasser les déchets sur le bord de l’autoroute…

6.15 (42 votes)

Cristina, je suis sur que Derek est mort ! Il serait revenu depuis longtemps, il serait revenu c’est pas possible ! Il est mort Cristina et Lexie aussi ! Mon mari et ma sœur sont tous les deux morts et nous aussi on va crever, on va tous crever ici !

6.14 (34 votes)

C’est dans la nature humaine ; quand on nous dit de ne pas toucher à quelque chose en général on y touche quand même… Même si on sait qu’on ne devrait pas. Peut-être parce que, au fond, on aime se compliquer la vie.

6.11 (44 votes)

- Je suis désolée…
- Je ne te demande pas de le dire mais de l’être.

6.1 (31 votes)

Quand les mauvaises choses arrivent, elles arrivent d’un seul coup, sans prévenir.

6.04 (38 votes)

Shut up you’re my person, you’re my family, you are all Cristina.

5.96 (42 votes)

Je suis tombée parce que j’ai le même centre de gravité qu’une grosse vache.

5.88 (41 votes)

- On s’appellera au moins 2 fois par moi, et des sms tout le temps.
- Tu détestes ça.
- Fais-le. Et ne laisse pas Owen décliner. Prends soin de lui. Et d’Alex. Prends soin d’Alex. Il faut se moquer de lui une fois par jour, ou il sera insupportable. Ne monte pas dans des petits avions qui peuvent s’écraser ou mettre tes mains dans un corps avec une bombe à l’intérieur. Ou offrir ta vie à un tireur ! Ne fais pas ça. Ne joue pas au héros. Tu es mon âme sœur. J’ai besoin de toi vivante. Tu me rends courageuse. Maintenant on danse.
- …
- Je dois y aller. Tu restes ici, ok ?
- Ok.
- Tu as un don pour la chirurgie et un esprit incroyable. Ne laisse pas celui qui veut éclipser ce dont tu as besoin. Il est rêveur mais il n’est pas le soleil. Toi oui.

5.85 (43 votes)

Le corps humain est conçu pour compenser une perte, il s’adapte pour ne plus avoir besoin de ce qu’il ne peut avoir. Mais parfois la perte est si grande que le corps ne peut compenser lui-même. C’est là que les chirurgiens interviennent. Il parait que l’incapacité à accepter une perte est une forme de démence. C’est sans doute vrai. Mais parfois c’est le seul moyen de rester en vie.

5.85 (31 votes)

- On croit que quand on s’arrête le monde s’arrête… Il continu pourtant de tourner. Les gens peuvent faire des interventions mieux que vous l’auriez fait, les générations suivantes arrivent peu à peu et… On a toujours peur d’être oublié. Ta mère s’est arrêtée pendant cinq ans mais tu as poursuivi ton chemin, tu es devenue quelqu’un.
- Selon elle c’est loin d’être le cas, je ne suis rien d’autre qu’une immense déception pour elle…
- Dans un monde parfait elle serait capable de te dire qu’elle est fière de toi, mais ce n’est pas un monde parfait… Et ta mère surtout, n’est pas une femme parfaite.
- Je crois que la personne qu’elle a le plus envie de voir en ce moment c’est vous.

5.82 (45 votes)

Haut de page