Kaakook

Top - Citations de films de l'année 1968

Vos amis ont un important taux de mortalité.

#1
8.97 (87 votes)

- Vous avez amené un cheval pour moi ?
- Bah, question chevaux, on est un peu justes, on s’excuse !
- J’en vois deux qui ne sont à personne...

#2
8.94 (56 votes)

- J’ai vu trois de ces caches poussières toute à l’heure, ils attendaient un train. Il y avait trois hommes à l’intérieur des cache poussière...
- Alors ?
- À l’intérieur des hommes, il y avait trois balles.

#3
8.92 (101 votes)

- J’ai bon caractère mais j’ai le glaive vengeur et le bras séculier. L’aigle va fondre sur la vieille buse.
- Ça c’est chouette comme métaphore.
- Ce n’est pas une métaphore c’est une périphrase.
- Ah fait pas chier !
- Ça c’est une métaphore.

#4
8.87 (61 votes)

Il joue de l’harmonica quand il devrait parler, et il parle quand il ferait mieux de jouer.

#5
8.75 (70 votes)

Une fille qui fait 95 de tour de poitrine et 32 de tour de tête ne peut pas vraiment être mauvaise. Elle peut seulement être légèrement sotte.

#6
8.64 (34 votes)

Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute.

#7
8.57 (25 votes)

Je pense que quand on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner !

#8
8.57 (25 votes)

Un pigeon, c’est plus con qu’un dauphin, d’accord... mais ça vole...

#9
8.48 (36 votes)

[En pleurs devant un tas de lingots d’or] J’sais que j’devrais pas... Mais j’peux pas m’en empêcher. C’est beau comme une crèche !

#10
8.28 (19 votes)

Si un homme te pince les fesses, fais comme si c’était pas trop grave, il sera heureux.

#11
8.16 (39 votes)

- Tends-lui ta main, Fred !
- Si je la lui tends, ce sera au travers de la gueule !

#12
8.16 (28 votes)

Il joue de l’harmonica... Et il joue aussi de la gâchette.

#13
8.15 (44 votes)

Les hommes ont peur plus facilement lorsqu’il vont mourir.

#14
8.07 (47 votes)

Puisque tu m’as appelé par mon nom...

#15
7.92 (38 votes)

Joue pour ton grand frère, ça lui fera plaisir.

#16
7.92 (43 votes)

- Tu sais compter au moins jusqu’à 2 ?
- J’sais même compter jusqu’à 6 s’il le faut, et peut-être plus vite que toi.

#17
7.89 (47 votes)

La pire maladie des hommes c’est de donner tout son amour à une seule bonne femme.

#18
7.88 (23 votes)

La connerie à ce point-là, moi, j’dis qu’ça d’vient gênant.

#19
7.75 (30 votes)

Dave, this conversation can serve no purpose anymore. Goodbye.

#20
7.5 (26 votes)

Je pourrais pas vivre aux Indes. je dis les Indes comme je dirais la Chine ! C’est la même misère tout ça ! ... Je suis sûr qu’un jour aux Indes, y mangeront les touristes... comme ça... sans méchanceté... un coup de fringale. Pareil en Chine, vous verrez qu’y ne boufferont pas toujours que du riz en Chine... Y tourneront voraces.

#21
7.41 (17 votes)

C’est pas inhumain d’entendre ça ! Mais qu’est-ce que tu veux que je fasse avec cinq cents briques, hein ! Surtout d’nos jours... Le SMIC est en plein chancelique, la TVA nous suce le sang, la Bourse se fait la malle... J’ai calculé, j’en aurais à peine pour cinq piges... J’aurais cinquante berges... Tu voudrais tout d’même pas que j’retourne au charbon à c’t âge-là, non ? Tu serais pas vache avec les vieux, des fois ?

#22
7.41 (17 votes)

I’m sorry Dave, I’m afraid I can’t do that.

#23
7.35 (24 votes)

Messieurs, si je vous ai arrachés à vos pokers et à vos télés, c’est qu’on est au bord de l’abîme. La maladie revient sur les poules. Et si j’étais pas sûr de renverser la vapeur, je vous dirais de sauter dans vos autos comme en 40. Le tocsin va sonner dans Montparnasse. Il y a le choléra qu’est de retour. La peste qui revient sur le monde. Carabosse a quitté ses zoziaux. Bref, Léontine se repointe. Bon, je récapitule dans le calme : on la débusque, on la passe à l’acide, on la dissout au laser et on balance ce qui reste dans le lac Daumesnil.

#24
6.97 (23 votes)

J’m’appelle Rita. J’suis drôlement bien foutue et vachement intelligente. Vous autres, j’sais pas c’que vous aimez – les œufs au plat, Teilhard de Chardin ou le rythm and blues – moi c’est les sous.

#25
6.82 (12 votes)

My god it’s full of stars!

#26
6.82 (12 votes)

On n’emmène pas de saucisses quand on va à Francfort.

#27
6.67 (17 votes)

HAL, ouvre la porte s’il te plaît.

#28
6.67 (17 votes)

- J’ai fait la connaissance de madame Tabard. Elle a une voix enchanteresse et parle l’anglais avec une pureté admirable.
- Donnez-moi son signalement.
- C’est une femme superbe ! Avec un air très vague et très doux. Le nez est un peu relevé, mais droit et spirituel.
- Sa taille ?
- Elle a la taille élancée.
- Non, je vous demande combien elle mesure.
- Oh... un mètre 66, sans talons.
- La forme du visage ?
- C’est un ovale très pur. Enfin, un ovale un peu triangulaire, mais le teint est lumineux et comme éclairé de l’intérieur !
- Antoine, ce qu’on vous demande c’est un rapport, pas une déclaration d’amour !

#29
6.43 (4 votes)

J’ai déjà vu des inconscients, des sauvages et des hystériques, mais des possédés comme vous, jamais !

#30
6.19 (11 votes)

J’t’avais dit de la boucler, idiot.

#31
5.88 (7 votes)

Take your stinking paws off me, you damned dirty ape!

#32
5.88 (7 votes)

Vous êtes bourrrré d’électricité statique !

#33
5.83 (2 votes)

Pauv’ Fred.

#34
5.77 (16 votes)

Je n’ai aucune confiance en quelqu’un qui porte à la fois une ceinture et des bretelles… en quelqu’un qui doute de son pantalon.

#35
5.71 (4 votes)

- Did you bring a horse for me?
- Looks like we’re… looks like we’re short one horse.
- [Fait non de la tête] You brought two too many.

#36
5.45 (1 vote)

Quand l’appétit va tout va !

#37
5 (0 vote)

Les nuits sont longues, et la petite orpheline finit par s’endurcir.

#38
5 (0 vote)

Monsieur le conte.

#39
4.67 (5 votes)