Kaakook

Acteur / Actrice - Michael Caine

Michael Caine joue dans :


Répliques de Michael Caine (21)

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.

9.27 (361 votes)

N’entre pas docilement dans cette douce nuit,
Le vieil âge doit gronder, tempêter, au déclin du jour,
Hurler, hurler à l’agonie de la lumière,

Si le sage sentant la fin sait que les ténèbres sont justes,
Car ses mots n’ont point forgé de foudre,
Il n’entre pas docilement dans cette douce nuit,
Hurle, hurle à l’agonie la lumière.

9.1 (123 votes)

- Il y a bien longtemps, j’étais en Birmanie avec des amis et nous travaillions pour le gouvernement local; ce dernier voulait acheter la loyauté des chefs de tribu en leurs offrant des pierres précieuses. Mais leurs caravanes furent attaquées dans une forêts au nord d’Anrangoune. Nous partîmes à la recherche des pierres. Mais en six mois, jamais nous n’avions trouvé quelqu’un à qui il avait essayé de les vendre. Un jour je vis un enfant jouer avec un rubis de la taille d’une mandarine. Le bandit avait jeté son butin.
- Pourquoi l’avoir volé ?
- Oh parce que c’avait dû l’amuser, parce que certains hommes refusent de se plier à toutes logiques comprises. On ne peut ni les acheter, ni les persécuter, ni les raisonner, ni négocier avec. Certains ne rêvent que de voir le monde brûler.

8.85 (94 votes)

- Je vous prépare la batmoto monsieur ?
- En pleine journée Alfred ? Pas très subtile.
- La Lamborghini alors… beaucoup plus subtile.

8.48 (69 votes)

Every great magic trick consists of three parts or acts. The first part is called “The Pledge”. The magician shows you something ordinary: a deck of cards, a bird or a man. He shows you this object. Perhaps he asks you to inspect it to see if it is indeed real, unaltered, normal. But of course… it probably isn’t. The second act is called “The Turn”. The magician takes the ordinary something and makes it do something extraordinary. Now you’re looking for the secret… but you won’t find it, because of course you’re not really looking. You don’t really want to know. You want to be fooled. But you wouldn’t clap yet. Because making something disappear isn’t enough; you have to bring it back. That’s why every magic trick has a third act, the hardest part, the part we call… “The Prestige”.

8.38 (27 votes)

Vous vous rappelez votre départ de Gotham ? Bien avant tout ceci, avant Batman… 7 années d’absence et pendant 7 années j’ai attendu, espéré que vous ne rentreriez pas. Je partais en congé tous les ans à Florence, il y a, il y a un café sur les bords de l’Arno. Quand il faisait doux le soir, j’allais siroter un Fernet Branca. Je faisais le rêve fou… qu’un beau jour, à une table voisine, je vous verrais… avec femme, voir, quelques enfants. Vous ne diriez pas un mot et moi non plus mais nous saurions l’étendue… de votre victoire. Nous vous saurions heureux. Jamais je n’ai voulu que vous reveniez à Gotham. Depuis toujours, je sais que cette ville vous apportera que souffrance et tragédie et je rêvais d’un peu mieux pour vous que cela… J’en rêve toujours.

8.33 (44 votes)

Do not go gentle into that good night; Old age should burn and rave at close of day. Rage, rage against the dying of the light.

8.21 (18 votes)

Pourquoi tombons nous ? Pour mieux apprendre à nous relever.

8.09 (37 votes)

Love is the one thing that we’re capable of perceiving that transcends dimensions of time and space. Maybe we should trust that, even if we can’t understand it.

7.95 (34 votes)

Ne vous en faites pas pour le FBI. Tout le monde sait qu’ils ne trouveraient pas une pute dans un bordel.


Now you’re looking for the secret… But you won’t find it, because, of course, you’re not really looking. You don’t really want to work it out… You want to be fooled.

7.27 (12 votes)

- Si ce personnage est tel que vous le dites, la ville a besoin de moi.
A- Elle a besoin de Bruce Wayne, de vos ressources de votre savoir, elle n’a pas besoin de votre corps ni, de votre vie, c’était une autre époque.
- Vous craignez que si je reprends du service, j’échoue ?
- Non, ce que je crains, c’est que vous le souhaitiez.

7.08 (14 votes)

- Alors que cherchait elle ?
- Mes empreintes, j’ai trouvé du toner mélangé à du graphite sur le coffre, le relevé est bon et c’est intraçable.
- Passionnant, invitez la pour le thé, vous échangerez vos recettes !
- Voilà que vous voulez me casez avec une voleuse de bijoux ?
- À force, je vous caserai avec une chimpanzé, si cela vous réconciliait avec le monde !

6.96 (13 votes)

- Aujourd’hui vous avez droit à votre : « je vous l’avais bien dit. »
- Aujourd’hui je n’en ait pas envie… Mais je vous l’avais foutrement bien dit !

6.67 (5 votes)

Look, don’t worry about the FBI. We all know they couldn’t find a hooker in a whorehouse anyway.


Nous ne devons pas raisonner en tant qu’individu, mais en tant qu’espèce.

6.15 (3 votes)

- Colonel, ma seule consolation, c’est que grâce à ma sœur, votre plan a échoué.
- Grâce à elle ? Je croyais, moi, que c’était parce qu’un de mes hommes s’est sacrifié pour sauver une fillette de chez vous.

5.45 (1 vote)

Drive sports cars, date movie stars, buy things that are not for sale… who knows, Master Wayne? You start pretending to have fun, you might even have a little by accident.


- Took quite a fall, didn’t we, Master Bruce?
- And why do we fall, Bruce? So we can learn to pick ourselves up.


- Pourquoi les chauves-souris ?
- Parce que j’en ai peur, et il est temps que mes ennemis ressentent cette terreur.


Haut de page