Kaakook

Film - Kyle XY

Affiche de Kyle XY
Titre
Kyle XY
Réalisé par
Eric Bress J. et Mackye Gruber
Année
2006
Nb de citations
57
Liens
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (57)

Ce n’est pas faux de dire que le temps guérit toutes les blessures, au niveau physique la guérison commence instantanément et c’est notre corps qui fait le travail. Mais lorsqu’il s’agit des relations humaines certaines blessures se cicatrisent en une journée d’autres restent vives pendant toute notre vie. Parfois nous devons nous guérir nous même et parfois notre vraie tâche c’est de guérir les autres.

Kyle XY.
9.31 (149 votes)

On s’efforce tous de trouver le bon chemin pour avancer dans la vie ce n’est pas toujours facile de savoir le quel c’est ni où il va nous conduire enfin de compte ce sont les gens qui nous entourent qui nous procurent l’équilibre nécessaire pour y parvenir.

Kyle XY.
9.19 (76 votes)

T’es revenu pour moi. Et quand tu as tendu ta main et que tu as pris la mienne. Pour la première fois je ne me suis pas senti toute seule. Je veux dire... merci de m’avoir sauvé la vie.

8.95 (66 votes)

J’crois que je t’ai déjà perdu.

Kyle XY.
8.6 (47 votes)

Je connaissais le mot pour décrire ça... « papillons ». Comment était-il possible qu’une personne fasse passer de l’électricité dans votre corps ?

8.55 (45 votes)

Chaque espèce possède des instincts qui en fin de compte créent un équilibre avec la nature. Chaque espèce sauf celle dans laquelle je venais de naitre.

8.4 (71 votes)

Nos souvenirs sont un moyen de faire revivre notre passé. Certains sont tellement douloureux qu’on ne veut plus les revisiter. Mais un souvenir est parfois un cadeau, une image que l’on peut voir et revoir pour éprouver une sensation de bonheur.

5.45 (1 vote)

Les relations les plus brèves laissent parfois les empruntes les plus fortes et les plus indélébiles. Adam m’avait inspiré et donné du courage, il m’avait aidé à dénouer le mystère de mon passé. Mais sans lui, mon avenir semblait plus qu’incertain et plus dangereux que jamais.

5.45 (1 vote)

- Je voudrais... que ce soit déjà fini. Attendre, c’est ça le plus dur.
- Je crois que ça se passera bien pour toi, Andy.
- Quand c’est toi qui le dit, j’peux presque y croire...

5.45 (1 vote)

- Qu’est ce qui va pas chez Lori ?
- Alors là, si je me lance sur le sujet, j’en ai jusqu’à ce soir !

Kyle XY.
5.45 (1 vote)

- Pourquoi t’es aussi énervée ?
- Je suis énervée parce que tu n’as pas eu la correction de me tenir la porte en sortant du Rack.
- C’était non-intentionnel, j’allais m’excuser et tu m’as insulté sans aucune raison valable.
- Bah... en fait, à ce-moment-là, je voyais tous les mecs comme des dégénérés.
- Ah ok, je vois, alors un mec te fait une crasse et c’est moi qui me prends le gaz-poivre ?
- Oooh, quel raisonnement...
- Je suis sûr que je suis dans le vrai.
- Non, tu es arrogant et vaniteux.
- Et toi, tu es amère et odieuse.
- Encore un mot et tu vas te reprendre un coup de gaz-poivre !
- À mon avis... t’as déjà vidé la bombe.
- Tu veux prendre le risque ?

5.45 (1 vote)

- Tu te rappelles... quand tu m’as dit que tu aimerais que les choses redeviennent comme avant ? C’est tout ce que je veux aussi.
- Ce n’est plus ce que je veux, à présent. Je veux qu’elles soient mieux qu’avant.

5.45 (1 vote)

- On va pas recruter Kyle maintenant !
- Pourquoi ?
- Parce qu’il sait pas faire la différence entre son cul et sa tête !

5.45 (1 vote)

- Aux dernières nouvelles, Lori déteste son anniversaire.
- Donc, j’ai plus à me forcer à être sympa avec elle ?
- C’est vrai que tu faisais de tels efforts !

5.45 (1 vote)

- Il a été récemment porté à mon attention que je suis toujours la fille qui fait des commentaires acerbes avec un air désabusé. Juste une question. Est-ce que tu me trouves cynique ?
- En toute honnêteté ? Bah plutôt oui. Tu es Miss « C’est Possible, mais Invraisemblable !  »
- À propos de ma propre vie, y’a de quoi l’être...

5.45 (1 vote)

- Tu croyais vraiment que mes sentiments avaient changé, c’est pour ça que tu m’as fait venir ici ?
- Je t’ai fait venir parce tout le monde faisait des suppositions sur ce que tu voulais, sur ce que tu éprouvais et sur ce qui te convenait le mieux, mais personne n’a cherché à connaître ton opinion.
[Amanda souriante, et émue.]
- Voilà pourquoi mes sentiments ne pourront jamais changer...

5.45 (1 vote)

- T’en fais pas pour Amanda, elle va bien.
- J’vois pas vraiment les choses comme ça.
- Comment tu vois les choses alors ?
- T’as pas été très honnête avec elle quand tu en as eu l’occasion.
- Lui dire la vérité, ça l’aurait fait souffrir, c’est tout. On avait rien à y gagner.
- Oui, surtout toi. C’est elle qui perd quelque chose là-dedans.

5.45 (1 vote)

Parfois, un évènement devient un souvenir en même temps qu’il se déroule. Parce qu’il est si évident, si pur, et si chargé de sens, qu’on voudrait le garder en nous pour toujours.

5 (0 vote)

Parfois, les relations qu’on crée avec les gens se renforcent d’un seul coup. On partage des expériences, on a un passé commun, on a un lien.

5 (0 vote)

Pourquoi les choses répréhensibles sont-elles les plus agréables ?

5 (0 vote)

Alors que je tenais Amanda dans mes bras, je réalisais que même si j’aimais tant entendre les battements de son cœur, c’était cent fois mieux de les sentir.

5 (0 vote)

Il me semble que parfois, nos erreurs nous donnent une deuxième chance, même si ce n’est pas évident à première vue.

5 (0 vote)

J’avais passé tout ce temps à essayer de recouvrer la mémoire. Mais je n’avais pas réalisé que parfois, il vaut mieux laisser la mémoire en sommeil. Je voulais savoir qui j’étais, mais il y a certains mystères qu’il vaut mieux ne pas vouloir élucider.

5 (0 vote)

- T’as pas changé !
- Et toi, t’as pas trop l’air dans le coltar !

5 (0 vote)

Le nettoyage de printemps, ce n’est pas seulement vider les placards et jeter les vieilleries. C’est aussi fouiller au fond de soi pour savoir qui on est et comment les autres nous voient. C’est l’occasion de se redéfinir, de changer nos espérances et de se rappeler qu’il n’est jamais trop tard pour redevenir la personne qu’on était ou s’appliquer à devenir celle qu’on veut être.

5 (0 vote)

Dans la vie, on met des étiquettes sur tout le monde. Charlie était le tricheur. Il a mis sur Amanda l’étiquette de la femme trahie. Après la séparation du couple modèle, Declan et Lori se retrouvaient avec une nouvelle étiquette et cœurs brisés. Les autres essaient de nous dire qui nous devons être, mais c’est à nous de décider si l’étiquette nous convient vraiment. Après avoir fait tant d’efforts pour la refuser, je comprenais finalement l’étiquette que je devais porter. Je ne serai jamais un être normal ou ordinaire. Mon destin, c’était d’être extraordinaire. C’est l’étiquette que j’ai acceptée. Et maintenant, j’ai la responsabilité de la mériter.

5 (0 vote)

- T’as sauté du toit de la maison !
- Il fallait que je descende.

5 (2 votes)

- Kyle, il faut que tu apprennes à être pudique !
- Je suis pas pudique ?
- Non. Et pas juif, non plus apparemment.

5 (2 votes)

Chaque histoire a un commencement, chaque vie a un sens et un potentiel. Mais je ne connaissais ni le commencement de mon histoire ni même mon véritable potentiel. Jusqu’à ce que je rencontre Adam Baylin, il y a quelques mois…

5 (0 vote)

Les gens vivent la plus grande partie de leur vie dans l’incertitude. Que va-t-il se passer dans une semaine, dans un mois, dans un an ? Moi aussi, je m’interrogeais sur ma vie. Je me demandais si j’allais être capable de répondre aux questions qui surgissaient sans cesse. Je suppose que je cherchais moi aussi des certitudes.

5 (0 vote)

- Pourquoi ça te pose un problème que d’autres garçons dansent ensemble ?
- Oh… c’est complètement différent !
- Pourquoi ?
- Écoute, j’ai pas envie de t’expliquer ça maintenant…
- Je sais pourquoi t’aimes pas ça. Mais la danse, c’est la liberté, tu me l’a dit toi-même. Alors tout le monde doit pouvoir en profiter.

5 (0 vote)

- Qu’est ce qu’on fait ici ?
- On soutient Lori.
- Pourquoi ?
- Parce que l’autre soir, je suis sorti avec Jessi alors que Lori chantait une chanson sur notre rupture.
- Alors ça, c’est… c’est un coup digne de moi.
- Super… J’ai encore une meilleure opinion de moi, maintenant.

5 (0 vote)

Charlie : Rassurez-moi, les filles, vous n’allez pas virer de bord ?
Lori : Bah, je sais pas trop… Hillary, tu veux qu’on essaie ?
Hillary : Oh oui, j’ai toujours voulu goûter à l’autre bord…
[Lori et Hillary s’embrassent sous le regard surpris de Charlie.]
Lori : Si ça peut nous éviter d’embrasser des salauds homophobes tels que toi…

Kyle XY.
5 (0 vote)

- Alors, comment sont les chevaliers servants ?
- De là où tu es, tu dois pouvoir le voir par toi-même, non ? J’espère que la vue depuis le local à poubelles est assez bonne !
- De toute façon, c’est pas le spectacle que je préfère.
- Qu’est ce qui te déplaît dans ce spectacle ?
- Hmm ben…
- Ah je vois, t’aimes pas les homos.
- Si, je les aimes bien !
- Oh, mais alors, tu es gay ?
- QUOI ? NON !
- Oh, c’est cool, j’ai un petit faible pour les gays !
- Je suis pas gay !
- Dommage. Ça pourrait te rendre plus cool.

5 (0 vote)

C’est bizarre comme une chose qui devrait en principe unir les gens finit par les séparer.

5 (0 vote)

- J’ai beaucoup réfléchi à la fois où nous nous sommes parlés, mon père et moi. À quel point on était en colère tout les deux. Finalement, j’ai compris qu’au fil du temps, cette colère était passée, et… que j’avais peur.
- De quoi ?
- Que ça lui soit égal.
- Mais non, au contraire.
- Oui, c’est vrai… Je veux te remercier du fond du cœur, de tout ce que tu as fait. Ta présence a fait une vraie différence dans ma vie, et je suis vraiment heureux que tu sois là.
- Moi aussi.

5 (0 vote)

- C’est quoi ton problème ?
- J’en ai pas !
- Tu m’as évité pendant toute la semaine.
- Pas vrai !
- Si, c’est vrai, tu m’as pas fait un seul commentaire désobligeant depuis des siècles !
- En ce moment, je prépare de nouveaux commentaires… et je suis pas prêt à les dévoiler.
- Ben voyons, comme si tu tournais ta langue dans ta bouche avant de parler.
- Ok… Il faut que j’aborde le chapitre des sentiments, alors je te demande d’être indulgente si j’arrive pas à être aussi clair que d’habitude. Mon truc, ça n’a jamais été les épanchements sentimentaux.
- On va peut-être y arriver !
- Ce que je veux dire, c’est qu’à chaque fois que je regarde ton œil, l’hématome que t’as… ça me rend vraiment… malade. Tout ce que je veux, c’est trouver celui qui a osé te faire ça et lui fracasser la tête à son tour. J’suis ton frangin et je dois te protéger, c’est tout ! J’ai le droit d’être pas sympa avec toi mais personne d’autre n’a le droit ! Si j’ai mon mot à dire, évidemment… C’est débile ce que j’dis…
- Josh…
[Elle s’approche de lui pour essayer de lui faire un câlin et il recule, gêné.]
- Wow… pas en public ! Oh et… encore une chose… Offre-toi un cerveau, pour choisir tes fringues !

5 (0 vote)

- Comment tu as su où j’étais ?
- Tu m’as dit que tu venais ici avec ton père.
- J’ai appris ce qui est arrivé au père de Stephen. Ça me rend triste.
- J’aurais jamais pu les aider sans toi.
- Si, tu l’aurais fait.
- C’est grâce à toi que je n’ai pas laissé tomber. Tu as bien fait de m’encourager.
- Ce que tu as fait, c’est génial. Tu as donné à Stephen, l’occasion de lui dire au revoir. Ça n’arrive pas pour la majorité des gens.
- C’est ton cas…
- Quand mon père est tombé malade, j’ai cru que ça s’arrangerait, j’ai cru qu’il s’en sortirait. Je n’arrivais pas à concevoir la vie sans lui. Quand j’ai trouvé le courage d’aller le voir à l’hôpital, il allait si mal qu’on m’a dit qu’il n’entendait plus. Et bien sûr, je les ai crus… Mais après avoir vu ce que tu as fait… je crois qu’ils avaient tort et que mon père aurait pu entendre ce que j’avais à lui dire. Est-ce que tu as compris comment tu as fait ?
- Pas vraiment, non. Mais j’ai réfléchi à ce que tu as dit, que la science ne peut pas toujours tout expliquer. Et j’ai compris qu’en fait… c’est sans importance comment ça s’est passé ou même pourquoi. L’important, c’est le résultat.
- … [Elle le regarde avec un profond sourire.]
- C’est quoi ce regard ?
- C’est toi qui lit dans les pensées, à toi de me le dire.
[Ils échangent un tendre baiser.]

5 (0 vote)

J’ai entendu ta chanson ce soir, je l’ai écoutée. La fille qui l’a écrite a son avenir devant elle et je ne veux pas être celui qui l’empêchera d’avancer.

5 (0 vote)

Si on dit qu’il ne faut pas attendre trop des évènements, il y a une bonne raison à ça. On n’aime pas voir une personne à qui l’on tient être déçue. On se protège instinctivement pour ne pas être blessé et on se débrouille comme on peut pour faire les bons choix, face à ceux qu’on aime. Mais si on attend beaucoup des évènements, c’est d’abord parce qu’on place la barre très haut. Quand on aime quelqu’un, il n’y a pas de limites à ce qu’on est capable d’accomplir.

5 (0 vote)

Proposer une citation

Il manque une réplique ? N'hésitez pas à proposer une citation pour ce film. Elle sera publiée après validation.

Personnages du film