Kaakook

Top - Citations de films de l'année 1992

Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil, ce moment où on se souvient d’avoir rêvé ? C’est là que je t’aimerai toujours, c’est là que je t’attendrai.

#1
9.34 (126 votes)

- Cela fait une demi-heure que je vous dévore des yeux depuis l’autre bout de la pièce.
- Eh bien, retournez-y et bon appétit !

#2
9.17 (74 votes)

- Voici vos noms: Mr. Brown, Mr. White, Mr. Blonde, Mr. Blue, Mr. Orange et Mr. Pink.
- Hey ! Pourquoi c’est moi Mr Pink ?
- Parce que t’es qu’une pédale, voila pourquoi !

#3
9.15 (119 votes)

- Et toi, t’as tué du monde ?
- Juste des flics.
- Pas des vraies personnes ?
- Juste des flics.


Un jour elle sera mienne. Oh oui, un jour elle sera mienne.

#5
9.12 (104 votes)

- On est dans la merde, on est dans une vraie merde, on est dans la merde, hein ?
- J’ai pas compris, dis le encore !

#6
9.08 (77 votes)

Ils avaient pensé installer des cerisiers du Japon tout le long des allées… Du style cité balnéaire Anglaise ! … Est-ce que tu crois qu’ils l’ont fait ? … Est-ce que tu crois qu’il l’ont fait ? … Si si ! Ils l’ont fait mais ils se sont arrêté là et c’est ça qui est dommage… C’était de la poudre aux yeux… Ils ont jeté de la poudre aux yeux. Les gens ont, les gens ont dit oui… Mais non !
Moi j’ai été observateur, j’ai remarqué qu’il s’étaient arrêté…
REGARDE ! Qu’est-ce qui te choque la première fois que tu vois ça ? La première chose qui te saute aux yeux ? Les briques ! C’est les briques rouges ! Et le rouge c’est la couleur de quoi ? Le rouge c’est la couleur du sang, le rouge c’est la couleur des indiens, c’est la couleur de la violence ! Hein ? Alors que le fléau de notre société, et tout le monde s’accorde à le dire, est la violence, ils vont te foutre des briques rouges ! Mais le rouge c’est aussi la couleur du vin mon vieux, et vin, qui dit vin dit pots-de-vin ! Parce que tout ça c’est magouilles et compagnie, c’est politico euh… Je-ne-sais-pas-trop-quoi mais tu vois ça c’est des histoires de fric ! Et ça, ça me désole hein… Attention tu… Tu vas n’importe où avec ta caméra…
[]
Moi, personnellement si j’avais dû concevoir ce genre de choses, j’aurais vu une habitation, tu vois, de plein pied… Avec de grands parterres très aérés, un peu à la Franck Lloyd ! Typiquement dans l’esprit des habitations Japonaises, parce que ces gens là malgré tous leurs défauts avaient compris beaucoup de choses, hein !

#7
9.08 (77 votes)

Si Benjamin était un médicament, ça serait un suppositoire.

#8
8.97 (77 votes)

Ah ! Les saligauds. Un veilleur de nuit noir. Si ça c’est pas un coup dans le dos. C’est dégoûtant, ils se croient tout permis ces gens là.

#9
8.95 (104 votes)

- T’as la bouche pleine de caca mon p’tit, on t’a déjà dit ?
- Tu n’es qu’une grosse morve visqueuse et une usine à prout. Un sac à dégueuli de chats et de tripes de rats. Une arrachade de sparadrap pleine de croûte séchées et de giclures de poireaux. Un vieil hamburger d’asticot rassis avec de la moucharde forte et les mites à part.
- Remplaçant de prof de chimie.
- Mauvaise haleine !
- Pion de fac.
- P’tite tête !
- Barbier de prison.
- Petit empoilé
- Gynécologue astigmate
- Dans ta fiole tronche de cake !
- Dans tes miches, fesses de vache !

#10
8.95 (47 votes)

Si vous tapez sur ce gamin jusqu’à ce soir, il vous avouera que c’est lui qu’a bousillé le pont de la rivière Kwaï.

#11
8.92 (64 votes)

Reviens gamin, c’est pour rire !

#12
8.84 (119 votes)

Je peux pas flinguer un chien, un mec j’veux bien mais pas un chien.

#13 8.84 (76 votes)

Mentir, moi, jamais, la vérité est bien trop amusante.

#14
8.81 (49 votes)

- Où est Brown ?
- Il est mort.
- Le con !

#15
8.79 (48 votes)

Si tu vomis, vomis là-dedans.

#16
8.75 (70 votes)

- Oh oui mon amour, vous m’avez retrouvée.
- Ma vie la plus précieuse.
- J’en ai rêvé continuellement, j’en suis sûre à présent. Je veux demeurer près de vous toute ma vie.
- Vous ne pouvez savoir ce que vous dites…
- Si je le sais très bien !… Oh… Je craignais que plus jamais vous ne m’embrassiez. Oh je vous croyais mort !
- Il y a longtemps que ce corps est un corps sans vie.
- Mais vous êtes en vie, vous êtes en vie… Mais qu’êtes vous ? Il faut que je le sache, il le faut dites le moi !
- Je ne suis rien, dépourvu de vie, dépourvu d’âme…
- … Je ne comprend pas !
- … Détesté et redouté. Je suis mort aux yeux du monde écoutez mo i! Je suis ce montre que les hommes de chair veulent tuer… Je suis Dracula…
- [pleurant] Non… Vous avez tué Lucy !! Oh mon dieu… Et je vous aime ! Oh Dieu pardonnez moi cette amour ! Je veux être ce que vous êtes, voir ce que vous voyez aimer ce que vous aimez !
- Mina, avant de vous joindre à moi vous devez renoncer à votre vie charnel et renaitre à la mienne.
- Vous êtes mon amour et ma vie à jamais !
- Alors, je vous offrirais la vie éternelle, l’amour au delà du temps, le pouvoir des tempêtes et des bêtes de cette terre. Joignez-vous à moi, soyez ma tendre épouse à jamais.
- Oh oui, oui [il la mort] Haa…
- Oh Mina buvez, et rejoignez moi… Dans la vie éternelle [elle boit son sang] Non oh je ne le permettrais pas !
- Pitié je n’attends que ça… Faites moi votre !
- Mina vous serez comme moi condamnée à errer dans les ombres de l’enfer… Toute l’éternité ! Et je vous aime trop pour vous damner !
- Alors emmenez moi loin de ce monde de… Mort !

#17
8.73 (45 votes)

Si tu m’flingues en rêve tu me demandes pardon en t’réveillant.


Je chiais la nuit, je chiais le jour ! Je chiais partout, je chiais toujours !

#19
8.65 (116 votes)

- Je crains qu’aujourd’hui le choix de monsieur ne soit pas des plus judicieux… Si je peux juste me permettre…
- Tu ne te permets juste rien du tout. Tu vas d’abord me soigner cette mauvaise peau et ensuite tu te permets, ok ?

#20
8.65 (64 votes)

Haut de page