Kaakook

Acteur / Actrice - Jean Dujardin

Jean Dujardin joue dans :


Répliques de Jean Dujardin (134)

Bon écoutes moi bien espèce de pompe à merde. Quand tu vas chez le dentiste, tu lui dis pas comment faut faire, tu lui fais confiance. Et bien là c’est pareil, tu nous fais confiance !

8.95 (200 votes)

- Hubert, you are sooo French !
- Haha toi aussi !

8.95 (143 votes)

Après tout ce que les hommes ont fait pour lui, Dieu aurait tout de même pu se donner la peine d’exister, vous ne croyez pas ?

8.94 (480 votes)

Tu n’es pas seulement un lâche, tu es un traitre, comme ta petite taille le laissait deviner.

8.94 (207 votes)

- On se connait non ?
- Ouais, on a passé une nuit ensemble sur la plage!
- On a passé une nuit ensemble ? Hahaha ! Ne dites pas ça, on a l’impression qu’on a… Et là, tu, vous faites quoi ?
- Je mange une pomme d’amour ! Tu veux croquer ?
- Serpent ! je n’mange pas de ce pain là !

8.92 (110 votes)

T’es comme le « h » de hawaï, tu sers à rien.

8.91 (339 votes)

OSS 117 : Un philosophe a dit un jour « le mystère des Pyramides, c’est le mystère de la conscience dans laquelle on n’entre pas ».
Setine : Les pharaons se faisaient enterrer avec leurs serviteurs.
Moëller : Lorsque l’on meurt, souvent on voudrait que tout s’arrête avec soi.
OSS 117 : Mais, c’est le cycle même de la vie : lorsque quelqu’un ou quelque chose meurt, quelqu’un ou quelque chose naît ailleurs.
Setine : Nous tentons d’oublier que nous sommes des animaux, mais la nature nous le rappelle. Parfois cruellement.
Moëller : Des scientifiques font des expériences sur les mouches drosophiles parce que la structure de leur cerveau est extrêmement proche de la nôtre.
Setine : Le cheval nous voit plus grand que nous sommes avec son œil déformant. Ce n’est que grâce à cela que nous l’avons domestiqué.
Moëller : C’est notre œil, notre regard, qui nous dicte notre façon d’agir par rapport aux autres. Mais on peut être myope.
OSS 117 : L’aveugle ne voit pas, il ressent. Et, paradoxalement, il voit.
Moëller : Si le chat a la queue verticale, c’est qu’il est en confiance.
Setine : Le cul-de-jatte a une jambe qui le démange encore.
OSS 117 : Quand une femme change d’homme, elle change de coiffure.
Moëller : Il faut laisser pleurer un nourrisson quand il va au lit, sinon on sacralise trop son coucher.
Raymond Pelletier : Hum… On va boire un verre ou prendre un pot au bar… Hum ? Un p’tit godet là… On retourne au bar ? Tu veux un verre ?

8.91 (348 votes)

Merci Dolorès, mais je ne me servirai que de la brosse à dents…

8.9 (72 votes)

- Vous croyez en Dieu Capitaine ?
- J’ai arrêté… C’était pas réciproque.

8.88 (88 votes)

- D’ailleurs, ne dit-on pas qu’une femme qui éclabousse un homme, c’est un peu comme la rosée d’une matinée de printemps, c’est la promesse d’une belle journée et la perspective d’une soirée enflammée ?
- Quel réveil.
- C’est l’inexpugnable arrogance de votre beauté qui m’asperge.

8.86 (200 votes)

En cet instant, nous étions beaux à l’intérieur, mais lamentables à l’extérieur. Au fond de nous, très profondément, c’était une nouvelle naissance.

8.85 (129 votes)

L’humour juif c’est quand ce n’est pas drôle et que ça ne parle pas de saucisses.

8.85 (146 votes)

- Je hais mon père, c’est un Nazi ! [Il se prend une baffe de OSS 117]
- Non mais oh ! Comment tu parles de ton père ! Qui c’est qui t’as nourri ? Moi jamais je parlerais de mon père comme ça, jamais ! Moi mon père il était charron ; et j’ peux t’ dire qu’ça filait doux ! Ça, la mère de la Bath elle mouffetait pas ! Et les enfants non plus d’ailleurs.

8.82 (193 votes)

Nous sommes sur une plage. Oui alors une plage paradisiaque : cocotiers, mer turquoise, sable blanc. Enfin l’Eden quoi… Deux femmes, alors deux bombes, courent sur le sable… Longue focale sur les jeunes filles. Pamela prend la parole :
« En fait je considère que l’exégèse onomastique se trouve en butte au rédhibitoire herméneutique, tu vois… »
Cristina rétorque :
« Ah oui mais attention tu glisses doucement vers une paronomase ontologique, là !
- Mais pas du tout c’est juste un sollupcice allégorique, ça na rien a voir, tiens regarde. »
Elles se penchent sur l’équation :
« Je t’ai fait une équation pour que tu comprennes. Si l’on prend comme hypothèse que la racine cubique de x varie en fonction de l’infini…
- Ah ok… tu n’as plus qu’a subdiviser l’ensemble qui tendra vers l’asymptote…
- EXACTEMENT !
- C’est bon j´ai compris. »
PACK SHOT STARLIGHT POUR RESTER MINCE SAUF DANS SA TÊTE.

8.82 (142 votes)

Trumendous : Son fils Heinrich est ici à Rio, je crois me souvenir qu’il habite dans la favela. Aux dernières nouvelles il vit dans un groupe hippy.
OSS 117 : Dans un quoi ?
Trumendous : Groupe hippy !
OSS 117 : Oh grand dieu, vivre dans l’urine c’est affligeant. Mais ou va le monde ?
Dolorès : Non non non, dans un groupe hippy.
OSS 117 : Ah d’accord, ouais, ouais.
Trumendous : Attends, j’ai peut-être sa photo… C’est Heinrich Von Zimmel.
OSS 117 : Oh haha cette tignasse ! Je vois pas bien l’intérêt de ressembler à une femme, étrange.
Dolorès : Il font ça en signe de protestation, ils veulent changer le monde.
OSS 117 : Haha changer le monde ? Quelle drôle d’idée, il est très bien comme ça le monde pourquoi changer ?
Dolorès : En gros pour faire simple ils veulent faire l’amour pas la guerre.
OSS 117 : Non mais l’un n’empêche pas l’autre j’ai toujours fait les deux et jusqu’à présent je n’ai jamais eu aucune plaintes !
Trumendous : Sacré Hubert, you are sooo French !
OSS 117 : Haha toi aussi ! … Oh ça va je croyais que vous aviez de l’humour et là on dit humour juif, humour juif, ça n’a pas l’air très rigolo votre humour !
Dolorès : Non,en effet ce n’est pas très rigolo non.
OSS 117 : Ah bon ? comment ça peut-être de l’humour si ce n’est pas rigolo ?
Dolorès : Eh bien vous y arriver bien vous dans votre style !
OSS 117 : Hummm oui haha !

8.81 (133 votes)

- Kiss my ass !
- D’accord, on fait comme ça !

8.78 (261 votes)

Écoutez mon ptit, là j’viens d’tuer un croco’. Alors si vous voulez qu’on travaille d’égal à égal, faudrait vous y mettre.

8.78 (113 votes)

- Ohhhhh mais t’as qu’un orteil !
- Ouais bah ouais…
- Ouaaaa trop fort ! Mais dis moi… comment tu fais… pour mettre des tongs ?

8.73 (290 votes)

Tiens un chauve… chauve qui peut !

8.73 (69 votes)

J’aime quand on m’enduit d’huile…

8.72 (131 votes)

Haut de page