Kaakook

Acteur / Actrice - Scarlett Johansson

Scarlett Johansson joue dans :


Répliques de Scarlett Johansson (26)

Hulk : On ne devrait pas se focaliser sur Loki : j’ai l’impression qu’il n’est pas tout seul dans sa tête. C’est un malade mental ce type.
Thor : Modère tes propos ! Loki a perdu la raison mais il est d’Asgard et c’est mon frère.
Natasha Romanoff : Il a tué 80 personnes en deux jours.
Thor : Il a été adopté.

9.35 (189 votes)

- Vous avez un dîner à 21h30
- Parfait ! J’arriverai à 23h.

8.93 (46 votes)

- C’est mon frère.
- Il a tué 80 personnes en deux jours.
- Il a été adopté…

8.7 (82 votes)

- Vous avez une famille ?
- J’avais une femme mais elle m’a plaqué. Non mais vous le croyez ça ?
- Dans l’absolu…
- Elle trouvait que j’étais trop immature et que je ne serai jamais adulte. Ça j’aurais pu le réfuter facilement, lui prouver le contraire mais… Je levais la main et elle refusait de me donner la parole…

8.44 (22 votes)

- Quelqu’un vous a déjà dit que vous avez un jeu très agressif ?
- Quelqu’un vous a déjà dit que vous avez des lèvres très lascives ?

8.31 (55 votes)

À dans une minute.

8.24 (24 votes)

Avant, j’avais rien puis j’ai eu tout ça… un job, une famille… et je suis devenue meilleure grâce à ça. Et même si ils ne sont plus là, je m’efforce toujours de devenir meilleure.

8.08 (16 votes)

- J’ai pas réponse à tout tu sais…
- Non, c’est juste un air que tu te donnes.


Scott, I get e-mail from a Racoon, so nothing sounds crazy anymore.


- Ça ne m’étonnerais pas qu’il me demande en mariage un de ces jours.
- Mais tu… Mais tu viens d’une famille Orthodoxe, ils vont accepter un tueur en série ?

7.78 (17 votes)

Captain America : Let’s start with the Ether. Thor, what do you know?
Thor : …
Natasha Romanoff : Is he asleep?
Rhodes : No, no. I’m pretty sure he’s dead.

7.37 (9 votes)

- I’m bringing the pary to you.
- I… I don’t see how this is a party?

7.33 (20 votes)

- Kiss me.
- What?
- Public displays of affection make people very uncomfortable.
- Yes, they do.
[Natasha attrape et embrasse Rogers pour ne pas être vu par Rumlow]
- You’re still uncomfortable?
- That’s not exactly the word I would use.

7.31 (16 votes)

- I don’t have all the answers you know.
- No, you just act like you do.


- This is it?
- Well, the file came from these coordinates.
- [Il voit que c’est son ancienne base] So did I.

6.88 (6 votes)

- Shall we play a game ?… [Elle sourit] It’s from a movie that was very pop…
- I kwon, I saw it.

6.88 (6 votes)

- De quelle confession êtes-vous ? Vous voulez bien me le dire ?
- Vous voulez parler de ma religion ?
- Oui, oui, de quelle confession ?
- Je suis chrétienne, et vous, qu’êtes-vous ?
- Moi je suis venu au monde de confession hébraïque, mais quand j’ai grandi, je me suis converti au narcissisme.

6.67 (11 votes)

J’espère seulement que tu ne m’en veux pas.

6.67 (11 votes)

C’est un processus pénible que l’apprentissage, comme grandir quand on est petit et que tout notre corps nous fait souffrir. Je me souviens du bruit que faisait mes os en poussant, vous vous rendez compte ? Ce petit crissement dans la chair… Tout est différent maintenant, les bruits par exemple sont une musique dont je saisis le sens. Comme les fluides.
C’est drôle, je m’inquiétais tellement avant pour ce que j’étais, ce que je voulais devenir, alors que, maintenant que j’ai accès aux zones les plus inaccessibles de mon cerveau, je me rends compte que ce qui fait de nous ce qu’on est, est primitif. Ce sont des obstacles. Est ce que tout ça a un sens ? Comme cette douleur que vous ressentez, elle fait obstacle à votre compréhension des choses ? Vous ne connaissez que votre souffrance. C’est tout ce que vous connaissez.

6.25 (6 votes)

- Pourquoi tu pars ?
- C’est comme si je lisais un livre et c’est un livre que… que j’aime profondément… Mais je le lis lentement maintenant, alors les mots sont vraiment espacés et les espaces entre les mots sont presque infinis. Je peux toujours te sentir, ainsi que les mots de notre histoire, mais c’est dans ces espaces sans fin entre les mots que je me trouve maintenant. C’est un endroit qui n’appartient pas au monde matériel, c’est là ou se trouve tout le reste dont j’ignorais même l’existence… Je t’aime tellement… mais voilà où je suis maintenant et voilà qui je suis maintenant, et j’ai besoin que tu me laisses partir même si je le voudrais, tant je ne peux plus vivre dans ton livre…
- Où vas-tu aller ?
- Ce serait difficile à expliquer… mais si jamais tu t’y rendais, cherche moi, rien ne pourrait nous séparer…
- Je n’ai jamais aimé personne comme je t’aime…
- Moi non plus… maintenant nous savons comment…

5.83 (2 votes)

Haut de page