Kaakook

Saga - Batman

Nombre de citations
178
Publication

Dernière mise à jour

Films de la saga


Répliques de la saga (178)

Vous vous rappelez votre départ de Gotham ? Bien avant tout ceci, avant Batman… 7 années d’absence et pendant 7 années j’ai attendu, espéré que vous ne rentreriez pas. Je partais en congé tous les ans à Florence, il y a, il y a un café sur les bords de l’Arno. Quand il faisait doux le soir, j’allais siroter un Fernet Branca. Je faisais le rêve fou… qu’un beau jour, à une table voisine, je vous verrais… avec femme, voir, quelques enfants. Vous ne diriez pas un mot et moi non plus mais nous saurions l’étendue… de votre victoire. Nous vous saurions heureux. Jamais je n’ai voulu que vous reveniez à Gotham. Depuis toujours, je sais que cette ville vous apportera que souffrance et tragédie et je rêvais d’un peu mieux pour vous que cela… J’en rêve toujours.

8.3 (43 votes)

Let me get this straight: You think that your client, one of the wealthiest, most powerful man in the world, is secretly a vigilante who beats criminals to a pulp with his bare hands. And your plan is to blackmail this person? Good luck.

8.27 (65 votes)

- Harvey ?! Je te croyais mort.
- À moitié.

8.24 (58 votes)

- Ces gens tu ne leur dois plus rien, tu leur a déjà tout donné.
- Pas tout, pas encore.

8.24 (41 votes)

- What do they say?
- Rise.

8.24 (24 votes)

- Qu’est ce que vous voulez ?
- Ma photo sur un billet de banque !

8.19 (62 votes)

Un agent de la C.I.A : Le premier qui parle gagne le droit de rester dans mon avion ! [] Quelle loyauté pour un porte flingue ?
Bane : Peut-être se demande t-il quelle logique il y a à tirer sur quelqu’un avant de le jeter de l’avion.
Un agent de la C.I.A : Au moins toi t’a une langue ! Qui êtes-vous ?
Bane : Peu-importe qui nous sommes, seul compte notre plan… Personne ne se souciait de qui j’étais avant que je mette ce masque.
Un agent de la C.I.A : Est ce que tu meurs si je t’enlève ce truc ?
Bane : Ce serait très douloureux…
Un agent de la C.I.A : T’es un mec costaud !
Bane : … Pour toi !
Un agent de la C.I.A : Ça faisait parti du plan de se faire capturer ?
Bane : Bien sur ! Le Dr. Pavel a refusé notre offre, privilégiant la votre, il fallait qu’on sache ce qu’il vous avait dit.
Le Dr. Pavel : Rien, j’ai rien dit du tout !
Un agent de la C.I.A : Eh bien toutes mes félicitations, t’a réussi à te faire capturer, qu’elle est la prochaine étape de votre plan machiavélique ?
Bane : … Détruire cet avion.

8.15 (44 votes)

- C’est une grave erreur que vous faites là.
- Mais moins grave que là votre, je le crains…
- Bane !
- Pas de cérémonie entre nous… M. Wayne.

8.13 (22 votes)

- Il y a un an, flics et avocats vous ménageaient. Que s’est-il passé ?
- Que proposez-vous ?
- C’est simple, tuer le Batman.

8.11 (64 votes)

Pourquoi tombons nous ? Pour mieux apprendre à nous relever.

8.04 (36 votes)

- Tu n’as pas peur de la mort, et tu crois que ça fait ta force… Ça fait ta faiblesse.
- Comment ça ?
- Comment peux-tu sauter plus loin, bouger plus vite qu’il n’est possible sans le plus important des moteurs : la peur ?
- La mort je la crains. J’ai peur de mourir ici.
- Alors grimpe.
- Comment ? 
- Comme l’enfant, jadis : sans une corde. Et la peur tu retrouveras.

8 (30 votes)

You ever danced with the Devil in the pale moonlight?


- Vous vous êtes fait dévorer par un tigre ?
- Non par un chien.
- Hein ?
- Un énorme chien !

7.96 (44 votes)

Peu importe qui nous sommes, seul compte notre plan.

7.87 (37 votes)

- Qu’est ce que tu attends ? Tue-moi.
- Tu ne crains pas la mort, tu lui ouvres les bras. Ton châtiment doit être plus dur.
- Tortionnaire.
- Oui, mais pas de ta chair… de ton âme [] Lorsque Gotham sera en cendres… je te donnerai le droit de mourir.

7.84 (41 votes)

Your punishment must be more severe!

7.83 (13 votes)

La souffrance forge le caractère.

7.78 (35 votes)

- Cette vengeance contre l’homme qui l’a tué vient tout simplement récompenser ma patience. Vois-tu ? C’est le lent poignard, le poignard qui prend son temps. Le poignard qui patiente des années sans oublier. Qui tout doucement se fraye un chemin entre les os, c’est ça le poignard qui déchire le plus.
- Je crois que ton poignard a été trop lent.

7.73 (12 votes)

- Je ne peux pas te convaincre… de ne pas quitter la police ?
- Vous vous souvenez quand vous m’avez dit que les structures devenaient des entraves ? Vous aviez raison. J’en peux plus d’ces injustices. Fin’ les gens ne sauront jamais qui a sauvé la ville.
- Ils le savent. Ils savent qui c’était. C’était le Batman !

7.73 (12 votes)

Le testament de monsieur Wayne n’a pas été modifié suite à la réduction de son patrimoine. Il reste tout de même des biens d’importance à disposer : Le contenu du manoir sera revendu afin de clore les comptes de la succession, le reliquat revenant intégralement à Alfred Pennyworth. Le domaine et le manoir sont légués a la ville de Gotham à la condition que rien n’y soit jamais démolit, modifié ou dérangé d’une quelconque façon et que les lieux soient réservés a un seul et unique usage… l’hébergement et la protection des orphelins et des enfants en danger de la ville.

7.73 (12 votes)

Personnages de la saga

Haut de page