Kaakook

Tag - déclaration d’amour

Les citations qui sont des véritables déclarations d'amour.

Je t’aime.

8.76 (771 votes)

Content de t’avoir croisée. Qu’on se soit vus après tout ce temps. J’y ai pensé si souvent… Demain, je me demanderai si j’ai pas rêvé. Content de t’avoir croisée. Je me sens pourtant plus seul qu’avant… Je me disais que je pouvais t’appeler. Qu’on déjeunerait ensemble, qu’on se marierait. Tout bêtement. Comme dans les films pédagogiques en physique au lycée, le lait renversé qui réintègre la cruche, les tasses à thé brisées, qui se recollent par miracle. Mais le temps ne peut avancer et reculer… Il peut avancer et reculer ! Sans ébranler l’univers d’ailleurs. Autrement dit… je ne sais pas. Je… je pensais que tout restait possible. Mais maintenant, tout semble tellement arrêté. Tellement réel. Tellement définitif. Du lait renversé ne se dé-renverse pas. Et une tasse à thé brisée reste brisée. C’est drôle, tout le monde évite de me parler de toi. Mais l’omission, ne fait qu’aggraver les choses. J’aimerais qu’on me parle de toi parfois… Je t’aime. Pour le meilleur ou pour le pire, pars avec ces mots…

8.73 (45 votes)

… Et puis moi j’veux des enfants, et j’en ai rien à foutre si ça fait des chômeurs de plus, et c’est avec toi que je veux ces chômeurs… Parce que je t’aime Valentine. Je t’aime.

8.52 (51 votes)

Mocuishle veut dire ma chérie, mon amour…

8.47 (75 votes)

Il a défini la beauté. Il a dit que c’était la somme de tous les éléments s’harmonisant de telle sorte que rien ne devait être ajouté, enlevé, ou changé. C’est vous. Vous êtes belle.

8.46 (55 votes)

L’amour engendre le sacrifice qui lui même engendre la haine… Et après la souffrance entre en jeu…

8.06 (62 votes)

Je ne pourrai pas vivre sans toi comme on ne peut pas vivre sans oxygène.

7.82 (45 votes)

J’aime le base-ball, le cinéma, la sape, les bolides et vous.

7.14 (32 votes)

- Dis moi les femmes de ton époque comment elles sont ?
- Prêtes a ce battre.
- C’est pas ce que je voulais dire. Est ce qu’il y en a une que tu aimes ?
- Que j’aime ?
- À qui tu tiens.
- Non. Aucune.
- Aucune ? Je m’excuse, je ne voulais pas te faire de peine. Moi aussi j’ai de la peine.
- La douleur sa se contrôle.
- Tu ne ressens rien ?
- John Connor m’a remis une photo de toi je sais maintenant pourquoi il l’a fait, c’est une vieille photographie déchirée, passée, tu étais aussi belle qu’aujourd’hui, le même regard aussi triste, et je savais que j’étais devant la seule femme de ma vie. Chaque trait de ton visage était gravé à jamais, j’ai traversé le temps pour toi Sarah, je t’aime tu es la seule que j’aime.

6.84 (9 votes)

Haut de page