Kaakook

Top - Citations de films de l'année 2018

- Je s’appelle Groot !
- Je s’appelle Steve Rogers !

#1
7.5 (10 votes)

Tu ne seras jamais un dieu !

#2
7.5 (10 votes)

Je ne parle pas le cantonnais monsieur… heu… je vais même pas essayer. Mais j’ai fait espagnol au collège alors tiens « Donde esta la biblioteca ?  ». Ce qui, traduit littéralement donne : « je ne négocie pas avec les baiseurs de courges. »

#3
7.14 (11 votes)

Cher Thomas…

Autant que je me souvienne, c’est la première lettre que j’écris. Je sais pas si j’en ai écrit d’autres avant mon arrivée dans le Labyrinthe. Mais même si c’est pas la première, c’est probablement la dernière. Je veux que tu saches que j’ai pas peur. J’ai pas peur de mourir en tout cas, j’ai peur d’oublier, de me perdre à cause du virus. C’est ça ma plus grande peur.

Alors chaque nuit je prononce leurs noms à haute voix. Alby, Winston, Chuck. Je les répète encore et encore, comme une prière. Et les souvenirs resurgissent. Ces petits bonheurs comme le rayon de soleil qui venait lécher le bloc juste avant que les murs du Labyrinthe se referment. C’est aussi les saveurs du ragoût de Frypan. J’aurai jamais cru que tout ça me manque autant.

Et je me souviens de toi. Je me souviens de ton premier jour quand tu es remonté de la boîte, le petit nouveau complètement effrayé qui se rappelait pas son nom. Mais quand tu t’es précipité dans le Labyrinthe, j’ai su que je te suivrais n’importe où.

Et c’est ce que j’ai fait. C’est ce que nous avons tous fait.

Si je devais tout recommencer, je referais pareil, sans changer une virgule. Et ce que je te souhaite Thomas, c’est de te retourner sur ton passé et de pouvoir dire la même chose. Ton avenir est entre tes mains maintenant. Je sais que tu vas t’employer à faire le bien, comme tu l’as toujours fait.

Prends soin des autres pour moi, et prends soin de toi. Tu mérites d’être heureux.

Merci d’avoir été mon ami.

Salut mon pote.

Newt

#4
7.06 (7 votes)

Evacuate the city! Engage all defenses! And get this man a shield! [Il montre Steve Rogers].

#5
6.79 (18 votes)

- Combien pour le flingue ?
- Il n’est pas à vendre.
- Ok ! Combien pour le bras ?
- …
- Ouh, je l’aurai ce bras.

#6
6.67 (5 votes)

Biquet… Tu pourrais articuler ? J’entends rien entre la queue dans ta bouche et l’apitoiement qui t’étouffe.

#7
6.67 (11 votes)

Al : Mais qu’est-ce qu’il se passe ici ? Décris-moi ça.
Wade / Deadpool : Heu… à ta place je ne demanderais pas ce genre de choses.
Weasel : On dirait qu’ils voulaient accoucher par voie anale mais ils ont renoncé à finir le truc. Ils l’ont sorti jusqu’à la taille et ils ont dit « ok, terminé ».
Wade / Deadpool : T’es contente ?
Weasel : Sous la ceinture, on dirait un Muppet, et c’est après que, on voit que le Muppet a un gland.

#8
6.47 (7 votes)

- Tu perds ton temps mon petit Colossus, les X-Men c’est pas ma tasse de thé.
- L’euphémisme de l’année. Wade, Yukio… Yukio, Wade…
- Squat the fcoque ?! C’est quoi ça encore ?
- C’est ma meuf espèce d’enfoiré sexiste.
- Mollo sur la haine, on n’est pas à la manif’ pour tous ! J’aurais pas imaginé qu’on veuille de toi c’est tout. Encore moins la Pinkie Pie de Mon Petit Poney.

#9
6.25 (6 votes)

Roule-moi la pèle de ma vie !

#10
6.25 (6 votes)

Entendez-moi et réjouissez-vous. Vous vous apprêtez à mourir des mains des enfants de Thanos…

#11
6.15 (3 votes)

Vulverine me pète les couilles ! Ça lui suffisait pas de chier sur mes plates-bandes avec son moins de douze ans, il fallait qu’il monte les enchères, le poilu ! Il meurt ! Salopard, va ! Bah tiens-toi bien, Vulvy. Moi aussi, je vais mourir dans mon film.

#12
6.15 (3 votes)

- AAH ! MON DIEU ! C’EST LE FLÉAU ! Je me disais bien que c’était toi ! J’aurais dû mettre mon froc blanc ! Oh, tu dois entendre ça tout le temps, mais je suis ton plus grand fan ! Uncanny X-Men n°183, Thor 411, Strange n°12… ça me va, je me bile pas. J’ai toujours rêvé de voir mon reflet sur ton casque pendant que tu me foncerais dessus avec des intentions meurtrières ! Enfin, pas tout-de-suite. Maintenant… [Le fléau l’attrape par le cou]
- Je vais te déchirer en deux morceaux.
- C’est tellement fléau de dire un truc pareil ! [Il le déchire en deux] OH, BON DIEU ! OH BON DIEU ! JE SENS PLUS MES JAMBES ! JE SENS PLUS MES… ah, c’est bon. Pardon, elles sont là.

#13
6.15 (3 votes)

- Une fois, j’aimerais trouver une planète où tous les mecs sont moins bons que moi. Toute une planète avec rien que des bras cassés. Et moi je vais là-bas, je suis Superman.
- C’est le Canada, ça ?
- Toi tu fermes ta sale bouche, t’es qu’un mal élevé.

#14
6.11 (8 votes)

En temps de crise, le sage construit des ponts, le fou construit des murs.

#15
6 (5 votes)

- Et c’est quoi son problème, M. Stark ?
- Il vient de l’espace et il est venu voler son collier à un ami magicien.

#16
5.83 (2 votes)

Peter Quill : Où est Gamora ?
Tony Stark : Qui est Gamora ?
Drax : Pourquoi est Gamora ?

#17
5.83 (2 votes)

Tony Stark : Ok, j’ai un plan. Enfin… le début d’un plan. On le fait venir ici, on le capture, on prend ce qu’on souhaite. On ne fait pas ça pour l’inviter à danser, on veut juste son gauntlet. [Il se tourne vers Drax] T’ES EN TRAIN DE BAILLER ? AU MOMENT MÊME OÙ J’EXPOSE MON PLAN, HEIN ? T’AS ENTENDU CE QUE J’AI DIT ?
Peter Quill : J’ai arrêté d’écouter quand t’as dit qu’il nous fallait un plan.
Tony Stark : Ok, monsieur « net » est vraiment déjanté !
Drax : Suivre un plan d’action n’est pas vraiment leur truc.
Peter Parker : Mais dans ce cas-là, c’est quoi, leur truc ?
Mantis : Nous, c’est « ça passe ou ça casse ».
Peter Quill : Oui, c’est ça.

#18
5.83 (2 votes)

- Et si je t’avais quitté pour rejoindre une secte ?
- J’aurais sûrement rejoins la secte aussi.
- Et si les relations entre membres de la secte étaient mal vues ?
- Ça existe les sectes sexuelles ?
- Ouais, et tu pourrais pas me convaincre de partir parce que j’aurais subi un lavage de cerveau.
- Humm... Dans ce cas je serais sûrement obligé de fonder une secte concurrente, de te relaver le cerveau selon ma philosophie et de t’enlever pour que tu rejoignes ma secte qui serait une secte sexuelle.
- Et si j’étais exactement pareil que là sauf que j’avais tout le temps une haleine de chacal ?
- Je te donnerai un chewing-gum... ou alors je détruirai tout les récepteurs olfactifs de mon nez pour ne plus rien sentir.
- ... Et si je mourrais ?
- Ben... Je m’en remettrai jamais.

#19
5.83 (2 votes)

Combien de preuves vous faudra-t-il encore ? Combien de fois faudra-t-il le démontrer ? Nous provoquons notre propre extinction. Trop de lignes rouges ont été franchies. Et notre Terre a lutté de manière fondamentale, polluée par l’appât du gain et des politiques mégalomaniaques. La puissance génétique a été libérée, et ça va bien sur tourner à la catastrophe. Ce changement est devenu inévitable dès l’instant où nous avons ramené le premier dinosaure à la vie. On parvient à ce convaincre qu’un changement brutal est un fait survenant en dehors du cours normal des choses comme un accident de la route. Ou bien échappe à notre contrôle comme une maladie incurable. On ne conçoit pas qu’un changement radical, irrationnel puisse être une trame du tissu même de l’existence. Pourtant je vous garantis que c’est le cas. Et c’est ce qui est en train de se produire. Les hommes et les dinosaures vont êtres forcés de coexister. Ces créatures étaient là bien avant nous et si on n’y prend pas garde, elles le seront encore bien après. Nous allons devoir nous adapter à de nouvelles menaces insoupçonnées. Nous avons franchi le seuil. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère du jurassique…

#20
5.83 (2 votes)

- Tu vas subir toute la puissance d’une étoile ! Ça va te tuer !
- Seulement si j’meurs !

#21
5.71 (4 votes)

- J’en ai marre de t’écouter.
- Quoi ?
- Tu veux que j’aille bien après ton départ. Eh bien, j’ai un scoop, je n’irai pas bien. Même si tu essaies de me repousser. Tu ne peux pas me forcer à aller bien sans toi.

#22
5.5 (10 votes)

Quel est le problème ? Vous n’avez jamais vu un vaisseau spatial avant ?

#23
5.45 (1 vote)

- Tu vois cet homme, là-bas ? Il est mal et il nous faut un plan pour le sortir d’ici.
- Ok, ok, je crois que j’ai un plan. Vous avez vu Alien trois ?

#24
5.45 (1 vote)

- Ton frère est mort, alors ? Mouais, c’est un peu ennuyeux.
- Bof, c’est pas la première fois qu’il meurt. Sauf que, cette fois, je crois qu’il est mort pour de vrai.
- Et… euh… t’as dit que… que ta sœur et ton père…
- Morts aussi.
- Mais t’as encore ta maman, non ?
- Tuée par un elfe noir.
- Un meilleur ami ?
- Poignardé en plein cœur.
- T’es sûr que t’es le mieux placé pour cette mission… commando ?
- A… Absolument. Fureur, vengeance, colère, deuil, remords sont de fabuleuses motivations. Ça nous donne un seul but. Je suis totalement opérationnel.

#25
5.45 (1 vote)

- Pour quel maître travaillez-vous ?
- Pour quel maître je travaille ? Qu’est-ce que je dois répondre à ça ? Jésus ?

#26
5.45 (1 vote)

N’oublie jamais hier, ne te soucie pas trop d’aujourd’hui et vis comme si demain n’existait pas, car on ne sait jamais, un accident peut arriver très vite.

#27
5.45 (1 vote)

- Je t’ai dit que je t’enverrais en enfer pour ça ! [Il lui enfonce la hache dans le torse]
- Tu aurais dû le faire. Tu au… rais dû… aurais dû me couper la tête. [Il claque les doigts de son gauntlet en lançant un sourire]
- NON !

#28
5.38 (3 votes)

Je vis de petites combines dans la rue depuis l’âge de dix ans. J’ai été viré de l’école de pilotage pour incompatibilité d’humeur. Je serai pilote... le meilleur de la galaxie.

#29
5.38 (3 votes)

- J’ai une liste, on va y aller méthodiquement, tous les deux. Grand un : Je vais plier quelque chose, je vais plier une chose qui n’aime pas qu’on la plie.
-Je t’arrête tout de suite parce que je verrai pas le grand deux. Je verrai même pas le grand un. Je supporte pas la douleur. Si je me cogne le doigt de pied, je suis foutu pour la journée. Le dernier épisode de Felicity, j’ai chialé. Quand j’ai peur j’ai des érections involontaires ; j’en ai une maintenant. Ne regarde pas ça ne ferait qu’empirer les choses. Je ne veux pas avoir mal et je te dirai tout, tout ce que tu veux savoir. Tout sauf là où ils sont.
- Grrr.
- Russel est à bord d’un convoi sur la bretelle Sud de l’autoroute. Le monstre est du voyage. Lui je l’emmerderais pas. Et tant qu’à faire, Deadpool non plus je l’emmerderais pas, parce qu’il a réuni son équipe. Il est inattaquable. Alors si tu t’en prends à eux, je te préviens… la météo vient d’annoncer des vents violents.

#30
5.38 (3 votes)

Quatre ou cinq moments. C’est tout ce qu’il faut pour être un héro. Les gens pensent qu’on se réveille en héro, qu’on se brosse les dents en héro, qu’on éjacule dans le bac à savon en héro. Mais non, être un héro ça ne prend que quatre ou cinq moments. Des moments qu’on passe à faire les saloperies qui dégoûtent les autres.

#31
5.38 (3 votes)

Ah ouais ? Toi tu viens du futur ? Alors j’ai trois questions pour toi.
La première : La dubstep existe encore ?
La deuxième : On en est à Sharknado combien ?
Et la troisième : Quand le public en aura-t-il sa claque de se taper des bras robotisés ?

#32
5.29 (7 votes)

- Qu’es-ce que tous cela t’as coûté ?
- Tout ce que j’avais…

#33
5 (4 votes)

- I don’t feel so good.
- You’re alright.
- What is happening. I don’t wanna go, I don’t wanna go sir please. I’m sorry.

#34
5 (2 votes)

- [À Gamora] La famille, c’est compliqué. J’ai appris de mon père, juste avant sa mort, que j’avais une demi-sœur qui l’avait envoyé en enfer. Un jour, elle est revenue au pays, elle m’a crevé l’œil. Alors j’ai dû la tuer. Mais je suppose que ça doit être comme ça. Le cycle de la vie. Je comprends votre souffrance.
- Oh moi aussi, je comprends ta souffrance, parce-que… bon, je sais que c’est pas une compétition, mais j’en ai bavé aussi. Mon père a tué ma pauvre mère, alors j’ai dû assassiner mon père et… ah, c’était dur. Peut-être même plus dur que d’avoir à tuer sa sœur. En plus, je… je ne me suis pas fait crever les yeux, alors…

#35
5 (0 vote)

Thor : Je prends votre navette.
Peter Quill : Hum hum… pas question ! Je vous interdis de prendre notre navette aujourd’hui, monsieur !
Rocket Raccoon : Euh… Quill, tu fais exprès de prendre une grosse voix ?
Peter Quill : Non.
Drax : Menteur, t’imites le dieu vivant. Ça sonne faux.
Peter Quill : J’imite personne.
Mantis : Oh, il vient juste de le refaire !
Peter Quill : C’est juste ma voix !
Thor : Vous vous moquez de moi ?
Peter Quill : Vous vous moquez de moi ?
Thor : Arrêtez, vous venez de le refaire !
Peter Quill : C’est lui qui essaie de me copier.

#36
5 (0 vote)

Tony Stark : Si Thanos veut les six pierres, pourquoi on ne jetterai pas celle-là à la poubelle ?
Dr. Strange : Pas question !
Wong : Nous avons juré de protéger jusqu’à la mort, la Pierre du Temps.
Tony Stark : Et j’ai juré de ne plus manger de glaces, mais… euh… paraît qu’on a créé un parfum pour moi, alors…
Dr. Strange : « Les Noisettes d’Iron Man ».
Tony Stark : Pas mal ?
Dr. Strange : Un peu insipide.
Wong : On préfère les pistaches vertes de Hulk.
Hulk : Ça existe ?

#37
5 (0 vote)

Ebony Maw : Entendez-moi et réjouissez-vous ! Vous vous apprêtez à mourir des mains des enfants de Thanos. Soyez reconnaissants ! Que vos vies insignifiantes contribuent désormais à l’équilibre de…
Tony Stark : Navré, mais la Terre est fermée pour la journée. Ramassez vos affaires et rentrez tout-de-suite à la maison !
Ebony Maw : Gardien de la Pierre, est-ce que ce dindon verbeux parle en ton nom ?
Dr. Strange : Certainement pas. Je m’exprime par moi-même. Vous n’êtes pas les bienvenues dans cette cité et sur cette planète !
Tony Stark : Ça veut dire « dégage » Voldemort !

#38
5 (0 vote)

Peter Quill : Nom de dieu ! Mais depuis quand t’es là ?
Drax : Une heure.
Peter Quill : Une heure ?
Gamora : T’es sérieux ?
Drax : J’ai développé l’aptitude de rester si incroyablement immobile que j’en deviens pratiquement invisible. Regarde ! [Il approche lentement sa main vers sa bouche]
Peter Quill : Tu… tu manges une noix de Zark ?
Drax : Mais mon mouvement est tellement lent qu’il est imperceptible.
Peter Quill : Hum… non.
Drax : Je suis l’homme invisible.

#39
5 (0 vote)

Dr. Strange : J’ai voulu faire un saut temporel pour voir toutes sortes de futurs, étudier les dénouements possibles du conflit à venir.
Peter Quill : Et il y en avait combien ?
Dr. Strange : 14 000 605, précisément.
Tony Stark : On gagne à combien de fois ?
Dr. Strange : Une seule !

#40
5 (0 vote)