Kaakook
connexion inscription

Top - Citations de films des années 1970

My offer is this: nothing! Not even the fee for the gambling license, which I would appreciate if you would put up personally.

#241
6.21 (19 votes)

- Vous êtes muté au service du personnel.
- Au personnel ? Mais on n’y met que les trous du cul !
- Je suis resté au personnel pendant plus de 10 ans.
- Oui…

#242
6.19 (11 votes)

Les étoiles, brillent dans le ciel comme un tapis de pierres précieuses sur le velours sombre de la nuit.

#243
6.15 (3 votes)

Je portais un taupé lilas, elle s’appelait Gertrude, elle avait dans les hanches ce balancement gracieux qu’ont les femmes qui ont beaucoup marché. On a failli se fixer là-bas, acheter du terrain. On pensait même à une maison… et puis, les intermittences du cœur… Finalement, la maison, c’est elle qui l’a ouverte, à Caracas.

#244
6.15 (3 votes)

Il faut parfois savoir se perdre avant de trouver quelque chose.

#245
6.15 (3 votes)

Ah c’est pas grave, mais n’oublie pas… de penser… à fermer… ta belle… petite… gueule.

#246
6.11 (8 votes)

- Je vous attendais, Obi-Wan. Enfin nous nous retrouvons. La boucle est maintenant bouclée. Quand je vous ai quitté, j’étais votre disciple. Aujourd’hui, je suis le maître.
- Le maître des forces du mal, Vador !

#247
6.11 (26 votes)

- Is that how a warped brain like yours gets its kicks? By planning the death of innocent people?
- No, by causing the death of innocent people.

#248
6.11 (8 votes)

Adrian c’est vrai, avant j’étais personne. Mais ça non plus ça compte pas. Tu vois, je me suis dis que ça n’a aucune importance si jamais je perds ce match. Ça n’a aucune importance que l’autre il m’ouvre le crâne. Tout ce que je veux c’est tenir la distance. Personne n’a pu aller jusqu’au bout avec Creed. Alors si moi je tiens la distance, tu vois si à la fin du match je suis encore debout au coup de cloche, hé ben je pourrai dire que pour la première fois de ma vie, c’est sûr on dira ce qu’on voudra mais j’étais pas un p’tit loubard comme les autres.

#249
6.11 (8 votes)

We’re bigger than US Steel!

#250
6.07 (18 votes)

Si c’est pour l’argent que vous faites ça, alors c’est tout ce que vous recevrez !

#251
6.07 (18 votes)

- Et je veux trois enfants !
- Oh oui ! Oh oui ! Un de chaque !

#252
6 (15 votes)

Force et contrôle des émotions.

#253
6 (35 votes)

Mais qu’est-ce que tu me racontes là !?

#254
6 (5 votes)

- Qui c’est lui ?
- Lui ? C’est la main du Diable.
- Lui aussi ?
- Oui… mais lui c’est la gauche.

#255
6 (5 votes)

Victor ! On va planter du soja. Là, là et là. Du soja ! Haka, hein, gna ha !!

#256
6 (15 votes)

C’est la guerre, Napoléon. On ne peut pas toujours gagner.

#257
6 (5 votes)

Comincio a sentire la fatica. Buonanotte !

#258
6 (5 votes)

Mais c’est lamentable, j’ai la sensation de quitter un homme pour une bulle !

#259
5.83 (2 votes)

Je l’aime plus que jamais. Cette femme est la plus extraordinaire que j’ai jamais connu, malheureusement je n’ai pas toujours été à la hauteur. Il y a un certain nombre de choses qui comptent dans la vie d’une femme : un bon foyer, un quartier sur, des enfants heureux et un homme sur qui elle peut vraiment compter… Cela ne ce classe pas dans cet ordre mais se sont des fondamentaux. À la longue on se rend compte que le véritable enjeu n’est pas de lui apporter tout ça, mais de savoir faire en sorte que ça dure… Tu lui montres que ce qu’elle ressent, ce qu’elle veut est important pour toi aussi et que tu fais ce qu’il faut pour ne jamais la décevoir. Et si tu n’y arrive pas, si tu n’est pas a la hauteur elle peut toujours avoir des sentiments envers toi mais il se passe quelque chose de plus profond… elle ne te respecte plus ! Et quand ça arrive… oui, quand sa arrive… dur est le problème !

#260
5.83 (2 votes)

Warriors, come out to play!

#261
5.83 (2 votes)

C’était une ville tranquille avant que t’arrives, une ville de merde mais tranquille.

#262
5.83 (2 votes)

Vends moi tes salades, mec !

#263
5.83 (2 votes)

Vous commencez à m’ennuyer avec le port !

#264
5.83 (2 votes)

Et la première pensée qui me traversa le goliwogh fut de la culbuter aussi sec sur le plancher et de lui payer un bon ça va ça vient à la sauvage.

#265
5.83 (2 votes)

Le sabre laser de ton père, l’arme des chevaliers Jedi. Les nouveaux pistolasers sont bien moins précis. C’est élégant, maniable. L’arme noble d’une époque civilisée.

#266
5.83 (2 votes)

- Tu m’expliques la vie ?
- Non je t’explique rien du tout mais c’est drôle qu’avec toi les choses les plus simples ça fait toujours des zig-zag.

#267
5.71 (4 votes)

Zardoz speaks to you !

#268
5.71 (4 votes)

Divine décadence.

#269
5.71 (4 votes)

Stanley, you see this ? [Il montre une balle] This is this. This ain’t something else. This, IS THIS.

#270
5.71 (4 votes)