Kaakook
connexion inscription

Acteur / Actrice - Leonardo DiCaprio

Leonardo DiCaprio joue dans :


Répliques de Leonardo DiCaprio (83)

- À l’arrivée du bateau, je m’enfuirai avec toi.
- C’est de la folie !
- Oui je sais. C’est vraiment insensé. C’est pour ça que j’y crois.

9.37 (1032 votes)

Je veux dire, j’ai tout ce qu’il me faut ici avec moi. J’ai de l’air dans les poumons et quelques feuilles blanches pour travailler. J’adore me réveiller le matin sans savoir ce qu’il va m’arriver, qui je vais rencontrer, où je vais échouer. Il y a quelques jours j’ai dormi sous un pont et aujourd’hui je suis ici, sur le plus grand navire du monde, à boire du champagne en de si bonne compagnie. Je pense que la vie est un don et je ne veux pas le gâcher, on ne sait pas quelle donne on aura le jour suivant, on apprend à accepter la vie comme elle vient, pour que chaque jour compte.

9.37 (1090 votes)

- Vous êtes fou !
- Malgré tout le respect que j’vous dois, ce n’est pas moi qui suis suspendu à la poupe d’un bateau…

9.36 (569 votes)

Lorsqu’on n’a rien, on n’a rien à perdre.

9.35 (1013 votes)

- Où va t-on mademoiselle ?
- Dans les étoiles !

9.35 (1270 votes)

Le rêve semble réel quand on y est, ce n’est que quand on se réveille qu’on se rend compte qu’il avait quelque chose d’étrange…

9.34 (201 votes)

On est les fils de pute les plus chanceux du monde !

9.33 (751 votes)

Mieux vaut-il vivre comme un monstre ou mourir en homme bien ?

9.32 (375 votes)

Pour que ce jour compte. Rendez-vous sous l’horloge.

9.32 (389 votes)

Je n’abandonnerai jamais Jack…

9.31 (500 votes)

- Tu as peur ?
- Non… Pose tes mains sur moi, Jack.

9.31 (193 votes)

- Ne fais pas ça, ne fais pas celle qui m’dit adieu. Pas encore… est-ce que tu m’a compris. Écoute, tu va te sortir de là, tu vivras longtemps, et tu vas faire plein de bébés… et tu va les voir grandir, et tu mourras très vieille, une vieille dame, bien au chaud dans ton lit… Pas ici… pas cette nuit… pas comme ça, est-ce que tu m’as compris ? Gagner ce voyage est la meilleur chose qui me soit arrivé, il m’a mené à toi, et je lui suis reconnaissant pour ça. Tu dois me faire cet honneur, à présent promets moi, que tu vas survivre, que tu n’abandonneras jamais, jamais… même si ça a l’air sans espoir… promets le moi, maintenant… et ne romps jamais cette promesse.
- Je le promets.
- N’abandonne jamais.
- J’abandonnerais jamais.

9.29 (2835 votes)

- Jack c’est impossible, je ne peux pas vous voir…
- J’ai besoin de vous parler…
- Non… Jack je suis fiancée, je vais épouser Kal, j’aime Kal…
- Rose, vous n’êtes pas un cadeau. C’est vrai. Vous êtes une petite fille pourrie gâté. Mais à l’intérieur vous êtes la plus époustouflante, la plus incroyable, la plus merveilleuse fille… Euh femme que j’ai jamais connue.
- Euh Jack…
- Laissez-moi essayer de… Vous êtes ma… Je ne suis pas un idiot, je sais comment marche le monde, je n’ai que 10 pièces dans ma poche, je n’ai rien à vous offrir. Je sais très bien et je le comprends… Mais je suis trop impliqué maintenant, vous sautez je saute, je m’en irai quand je serai sûr que vous allez bien, vous comprenez…
- Et bien je vais bien, tout ira bien… vraiment…
- Vraiment ? Ils vous ont pris au piège Rose. Et vous allez mourir si vous ne vous libérez pas. Peut être pas maintenant car vous êtes forte mais tôt ou tard ce feu que j’aime en vous Rose, ce feu va cesser de brûler.
- Ce n’est pas à vous de me sauver Jack…
- Vous avez raison… Seule vous, pouvez le faire…

9.28 (281 votes)

De la musique pour se noyer, c’est là que l’on voit que l’on est en première classe.

9.28 (335 votes)

Tu attends un train. Un train qui va t’emmener loin d’ici. Tu sais où tu espères qu’il te conduira, mais tu ne peux pas en être sûr. Mais tu t’en moques car nous serons toujours ensemble.

9.27 (265 votes)

- I love you, Jack.
- Don’t you do that, don’t say your good-byes.
- I’m so cold.
- Listen, Rose. You’re gonna get out of here, you’re gonna go on and make lots of babies, and you’re gonna watch them grow. You’re gonna die an old… an old lady warm in her bed, but not here, not this night. Not like this, do you understand me?
- I can’t feel my body.
- Winning that ticket, Rose, was the best thing that ever happened to me… it brought me to you. And I’m thankful for that, Rose. I’m thankful. You must do me this honor, Rose. Promise me you’ll survive. That you won’t give up, no matter what happens, no matter how hopeless. Promise me now, Rose, and never let go of that promise.
- I promise.
- Never let go.
- I’ll never let go. I’ll never let go, Jack…

9.26 (479 votes)

- Il me semble que vous rougissez M. Le grand artiste. Je n’imagine pas M. Monet en train de sourire.
- Ce sont des paysages qu’il peint.

9.26 (246 votes)

- Si je vous dis de ne pas penser à des éléphants, à quoi pensez-vous ?
- Des éléphants.

9.24 (135 votes)

Je suis le roi du monde !

9.22 (454 votes)

Viens Joséphine dans ma machine qui vole, qui vole s’envole comme une folle.

9.2 (613 votes)

- Jack, I want you to draw me like one of your french girls wearing this.
- All right.
- Wearing only this.

9.17 (232 votes)

I’m not an idiot, I know how the world works. I’ve got ten bucks in my pocket, I have no-nothing to offer you and I know that ; I understand. But I’m too involved now. You jump, I jump remember? I can’t turn away without knowing you’ll be all right… They’ve got you trapped, Rose, and you’re gonna die if you don’t break free. Maybe not right away because you’re strong but… Sooner or later, that fire that I love about you, Rose, that fire’s gonna burn out.

9.17 (86 votes)

- Vous savez voir les gens jack.
- Je vous vois !
- Et ?
- Vous n’auriez jamais sauté.

9.13 (197 votes)

- Comment voulez-vous votre caviar, Monsieur ?
- Hum. Pas de caviar pour moi. Je n’ai jamais réussi à aimer cela.

9.09 (343 votes)

Ainsi… sur un baiser… je meurs…

9.07 (248 votes)

Vous avez des souliers de bal et les pieds légers moi j’ai le cœur lourd.

9.07 (76 votes)

Mon cœur jusqu’à présent a-il-aimé ?
Jurez que non, mes yeux,
Car jamais avant cette nuit je n’avais vu la vraie beauté.

9.02 (296 votes)

- Frank dis-moi comment tu as réussi à tricher a l’examen du barreau de New York ?
- Vous voulez vraiment savoir ?
- Oui !
- Eh ben j’ai révisé pendant deux mois et j’ai réussi l’examen.

8.9 (72 votes)

- Et bien c’est pas de chance ! Cinq minutes plus tôt et vous pouviez vous vanter d’avoir fait une belle prise !
- Oh ce n’est rien. Dix secondes plus tard et je vous descendais !

8.89 (44 votes)

Je crois encore au paradis, mais maintenant au moins je sais que ce n’est pas un endroit que l’on peut rechercher. Ce n’est pas le lieu qui compte, c’est ce que l’on éprouve à l’instant ou on l’atteint.

8.78 (80 votes)

Il y a des sujets à éviter, Mademoiselle Bowen. Si en Amérique on fait « bling-bling », ici, on fait « bang-bang » !

8.75 (62 votes)

- Rose ! Tu es trop stupide ! Pourquoi tu as fait ça ? Tu es trop stupide Rose. Mais pourquoi t’as fait ça ? Pourquoi ?
- Tu sautes, moi je saute pas vrai ?

8.75 (30 votes)

Je ne pensais pas que même après ton retour à la réalité, tu continuerais à croire que ton monde était irréel. Que la seule issu c’était la mort.

8.73 (53 votes)

Je suis à la place que la vie m’a offerte.

8.72 (37 votes)

- Mais au sens figuré dieu aime la violence, vous comprenez cela n’est-ce pas ?
- Non. Non je ne comprends pas.
- Pourquoi y en aurait-il autant sinon ? Elle est en nous. Elle vient de nous. Elle est encore plus naturelle pour nous que le simple fait de respirer. Nous déclenchons des guerres. Nous faisons des sacrifices. Nous pillons, nous déchirons la chair de nos frères ? Nous remplissons de cadavres pourrissants d’immenses champs de bataille. Et tout cela pourquoi ? Pour lui montrer que nous avons retenu ses enseignements. Dieu nous a offert les tremblements de terre, les ouragans, les tornades. Il nous a offert toutes ces montagnes qui déversent sur nous des torrents de feu. Tous ces océans qui engloutissent les navires. Il nous a offert la nature, cette meurtrière au sourire fallacieux. Il nous a offert la maladie pour qu’au moment de notre agonie, nous pensions qu’il nous a dotés d’orifices uniquement pour sentir la vie s’en écouler. Il nous a offert le désir, la fureur, la cupidité et un cœur souillé pour que nous puissions répandre la violence en son honneur. Il n’existe pas d’ordre moral aussi pur que cette tempête à laquelle nous venons d’assister. D’ailleurs l’ordre moral n’existe pas. Tout se réduit à cette seule question : ma violence est-elle capable de l’emporter sur la vôtre ?

8.71 (91 votes)

Quel est le parasite le plus résistant : une bactérie, un virus, un ver intestinal ? … Une idée.

8.7 (98 votes)

- T’inquiète pas, je contrôle la situation
- Hé bien j’aimerai pas voir quand tu ne contrôles pas !

8.63 (70 votes)

Il faut garder l’esprit en éveil et tout absorber, et si ça fait mal, ça en vaut surement la peine…

8.57 (53 votes)

Mon amour ! Ma femme ! La mort qui a sucé le miel de ton haleine n’a pas encore eu de pouvoir sur ta beauté : elle ne t’a pas conquise ; la flamme de la beauté est encore toute cramoisie sur tes lèvres et sur tes joues, et le pâle drapeau de la mort n’est pas encore déployé là…

8.56 (80 votes)

- Comment tu t’appelles petit ?
- Amsterdam, monsieur.
- Amsterdam ? Moi, c’est New York. Ne te pointe plus jamais devant moi les mains vides, il faut payer pour jouir de ma compagnie.

8.5 (30 votes)