Kaakook

Série - Kaamelott

Affiche de Kaamelott
Titre
Kaamelott
Écrit par
Alexandre Astier
Année de sortie
2005
Nombre de citations
127
Note moyenne des citations
7.76
Publication

Dernière mise à jour

Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques de la série (127)

C’est pas moi qui explique mal, c’est les autres qui sont cons.

8.54 (38 votes)

Si vous prenez aujourd’hui, que vous comptez sept jours, on retombe le même jour mais une semaine plus tard… Enfin à une vache près, c’est pas une science exacte.

8.53 (58 votes)

Ce que je dis, tout le monde s’en tamponne ! Je gueule, je gueule, j’pourrais gueuler dans le cul d’un poney ce serait pareil !

8.48 (23 votes)

Mécréaaaaaant !!

8.44 (54 votes)

Moi, quand j’ai plus rien à faire ici… je me retire… Plus une goutte d’eau, plus un rayon de soleil… je me dessèche… de la tête au pied… en un petit cadavre sous un tas de feuilles… Les saisons me survolent sans me soupçonner… Et puis, un jour, la corneille raconte qu’elle a entendu au loin quelqu’un qui recommence à pleurer… Guenièvre !… Guenièvre !… Alors là, j’ouvre un œil, je rampe… mangeant la neige… léchant l’eau croupie… et mes ennemis tressaillent… car de me voir boire, il comprennent que je suis de retour !

8.43 (41 votes)

Quoique moi j’ai connu un choux farcis, c’était un sale coup.

8.42 (28 votes)

Dieu ! Depuis qu’vous êtes arrivé - ça fait quoi, ça fait deux-trois ans à peu près, enfin j’veux dire deux-trois ans que le truc a bien pris, quoi, qu’les gens en parlent, tout ça - moi j’fais tout c’que j’peux pour mettre les gars au pas. La quête du Graal, le côté symbolique, la lumière, la salvation tout ça j’crois qu’c’est bien rentré. Parce que c’était pas gagné quand même. Moi les mectons d’la Table Ronde c’est pas des flèches, vous êtes au courant d’ça. Quand j’leur parle du Graal, eux ils cherchent un vase, et c’est marre. Si j’commence à m’lancer dans des explications comme quoi c’est pas l’objet qui est important mais le côté symbolique, le sang d’vot’fils, la vie éternelle alors là, les gars y me regardent avec des billes comme ça et puis y décrochent, ah hein, rideau ! Alors j’crois que c’qu’y s’rait pas mal, si on veut faire un peu avancer l’histoire, voyez, ça s’rait de faire péter un signe, mais un truc commak, hein. Parce que la Dame du Lac c’est bien gentil, mais euh, comme y a que moi qui peux la voir c’est pas très encourageant pour les autres. Non au contraire, quand y m’voient causer tout seul, y s’demandent si j’ai pas carrément tourné la carte. Alors voilà, faites c’que vous pouvez, quoi. J’compte sur vous. Donc euh… amen… enfin euh… deo gratias j’sais pu quoi… j’suis désolé j’ai pas eu le temps de potasser les formules.

8.41 (72 votes)

Et toi là avec ton casque à cornes ! Présente moi ta femme, tu sauras pourquoi t’as des cornes !

8.36 (57 votes)

On met du beurre au fond du plat pour pas que le gratin colle.

8.23 (69 votes)

- La surprise, seigneur Dagonet… une discipline pour laquelle vous n’avez aucun talent !
- C’est-à-dire ?
- Vous êtes toujours désespérément là où on vous attend ! Par exemple, tout le royaume pense que vous êtes un con…
- Oui…
- Et quand vous ouvrez la bouche, vous ne faites que confirmer que vous en êtes un ! Vous n’avez pas le sens du coup de théâtre !

8.13 (22 votes)

La colombe blanche et sèche,
Retombe souvent sur sa poitrine,
Elle vole quand même… c’est très bien,
Et finit sa course dans la prairie de notre enfance. []
Là sire j’avoue que c’est pour que ça rime avec blanche et sèche. []
Ben oui c’est une rime triple : Blanche et sèche, poitrine et prairie de notre enfance.

8.07 (73 votes)

Faut lacher la poulette sinon c’est tout nu dans les orties !!

Kaamelott.
8.06 (52 votes)

- Non vous vous la bouclez ! Ça fait quinze fois qu’on vous le dit.
- Ben je me tire alors !
- Non, vous restez pour soutenir les p’tits copains. Mais ça veut pas dire qu’on est obligés de se farcir vos réflexions !

8.06 (26 votes)

Arthur : Des pommes, toujours des pommes, c’est à se demander…
Léodagan : Il en tombe quinze à terre chaque fois que quelqu’un tousse.
Ygerne : Quel est ce culte étrange qu’aux pommiers vous vouez ?
Guethenoc : Mais, est-ce ma faute à moi, s’il n’y a que ça qui pousse ?

Kaamelott.
8.03 (66 votes)

Les pattes de canaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaard !

8.02 (91 votes)

Moi une fois, j’étais soûl comme cochon, je me suis tatoué « J’aime le raisin de table » sur la miche droite… Et ça y est toujours !

8 (50 votes)

Vous laissez pas embobinez : ils cherchent à vous rembobiner.

Kaamelott.
8 (35 votes)

Moi quand ma garce de femme est là, sa déménage pas mal aussi ! Hier elle m’a fendu le tibias avec une amphore, la salope.

8 (40 votes)

- Ça va je vous force pas à manger des briques non plus !
- Enfin sans vouloir me la ramener, la seule différence concrète avec des briques, c’est que vous appelez ça des tartes !

8 (25 votes)

Nan mais c’est la corbeille de fruit là… Elle m’a saoulé.

Kaamelott.
7.96 (39 votes)

Il manque une citation importante ? N'hésitez pas à proposer une réplique pour ce film.

Personnages du film

Haut de page