Kaakook

Top - Citations de films et séries des années 1960

- En tout cas, ils peuvent me tuer, je ne parlerai pas.
- Mais moi non plus ! Ils peuvent vous tuer, je ne parlerai pas !
- Ah, je savais qu’on pouvait compter sur vous.

#1
9.31 (192 votes)

- Quelle est votre ambition dans la vie ?
- Devenir immortel et mourir.

#2
9.29 (257 votes)

Ça devrait te prendre exactement quatre secondes d’atteindre cette porte. Je t’en donne deux.


Quand on tire, on raconte pas sa vie.


Si j’aurais su, j’aurais pas venu.

#5
9.24 (175 votes)

- Le monde se divise en deux mon ami, ceux qui ont la corde au cou et ceux qui la leur coupe… Oui seulement celui qu’a la corde cou c’est moi, moi je risque gros, c’est pourquoi la prochaine fois j’veux plus de la moitié !
- Mmhhh, oui tu as la corde au cou, mais moi je tire, et si tu me rogne mon pourcentage - cigare ? - qui sait, il peut arriver qu’je rate mon coup mmhh ?

#6
9.24 (108 votes)

- Dis donc toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars !
- Oui… Mais toi tu n’as pas la tête de celui qui les encaissera.

#7
9.21 (319 votes)

Écoute, on t’connaît pas, mais laisse nous t’dire que tu t’prépares des nuits blanches… des migraines… des « nervous breakdown », comme on dit de nos jours.

#8
9.17 (123 votes)

Patricia, mon petit… Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L’homme de la Pampa parfois rude reste toujours courtois mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu !

#9
9.17 (159 votes)

- Blondin, c’est une farce ?
- C’est pas une farce, c’est une corde.

#10
9.14 (153 votes)

Il date du Mexicain, du temps des grandes heures, seulement on a dû arrêter la fabrication, y a des clients qui devenaient aveugles. Alors ça faisait des histoires…

#11
9.11 (113 votes)

Mais y connaît pas Raoul ce mec. Y va avoir un réveil pénible. J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter qu’le sang coule mais maint’nant c’est fini ! Je vais l’travailler en férocité ! L’faire marcher à coup d’latte, à ma pogne je veux l’voir ! Et j’vous promets qui demandera pardon ! Et au garde-à-vous !

#12
9.11 (80 votes)

Mais dis donc on n’est quand même pas venu pour beurrer des sandwichs !

#13
9.08 (132 votes)

Non mais t’as déjà vu ça ? En pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif, mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues, j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins d’Paris qu’on va l’retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite… J’disperse… Et j’ventile…

#14
9.07 (249 votes)

On aurait qu’à le foutre dans une grotte où on irait péter chacun notre tour. ça ferait une chambre à gaz…

#15
9.04 (63 votes)

Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses.


Supercallifragilisticexpialidocious.

#17
9.01 (121 votes)

- Vous avez amené un cheval pour moi ?
- Bah, question chevaux, on est un peu justes, on s’excuse !
- J’en vois deux qui ne sont à personne…

#18
8.99 (59 votes)

- Tu, tu veux rigoler, hein Blondin, tu veux me faire une farce avoue le hein ?!
- Ça c’est pas une farce c’est une corde. Dépêche-toi de passer ta tête là-dedans Tuco.

#19
8.99 (69 votes)

Vos amis ont un important taux de mortalité.

#20
8.98 (88 votes)

Haut de page