Kaakook

Top - Citations de films de l'année 1998

- Bravo ta fille nous rapporte une épée ! Si tu veux mon avis elle aurais mieux fait de nous ramener un homme !
- Pardon est-ce que Fa Mulan est ici ?
- ... Wouhou ! Je m’engage pour la prochaine guerre !

#1
9.3 (132 votes)

Quand ils me demanderont ce que j’ai préféré... Je leur dirait que c’était toi.

#2
9.29 (215 votes)

- Je sais que ce n’est pas très original... L’amour est passion, obsession... Sa présence est vitale. Je veux dire tombe à la renverse, trouve quelqu’un que tu aimeras à la folie et qu’il t’aimera de la même manière. Trouver cet homme ? Et bien, laisse de côté ta tête et sois à l’écoute de ton cœur. S’il bat en tout cas je n’entends rien. La vérité ma chérie c’est que sans amour, la vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Être passé sur cette Terre sans connaître l’amour, le vrai, et bien, c’est être passé à côté de la vie. Il faut essayer de le trouver, parce que si tu n’as pas essayé, tu n’as pas vécu.
- Bravo.
- Tu es cruelle.
- Excuse-moi. Redis le moi encore mais en version courte cette fois.
- D’accord... Sois prête. Qui sait ? Ça existe les coups de foudre.

#3
9.29 (116 votes)

- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.

#4
9.28 (157 votes)

Béni soit le Seigneur : ma force qui mène mes mains à la guerre et mes doigts au combat ; ma miséricorde et ma forteresse ; mon donjon et mon libérateur ; mon bouclier, celui en qui je donne ma foi.

#5
9.27 (169 votes)

D’abord, ta tête va enfler comme une pastèque, tu vas grossir de 50 kilos environ en deux heures. Puis, il va te pousser des griffes, des pustules sanguinolentes. Et ensuite tu vas remarquer que tu as six énormes seins poilus qui te poussent dans le dos. Tu vas perdre la vue, ton corps va se transformer en cire, il va falloir te mettre dans une brouette, et tu vas hurler à l’aide, ton cri sera celui d’un raton-laveur. Putain je suis prêt à tout essayer dans la vie mais jamais je toucherai à une épiphyse.

#6
9.23 (238 votes)

- Il s’appelle Juste Leblanc.
- Ah bon, il n’a pas de prénom ?
- Je viens de vous le dire Juste Leblanc... Votre prénom c’est François, c’est juste ? Eh bien lui c’est pareil, c’est Juste.
- ...

#7
9.22 (731 votes)

Je l’aime comme une maladie et son remède à la fois.

#8
9.21 (66 votes)

Je préfère avoir connu... une seule bouffée du parfum de ses cheveux, un seul baiser de ses lèvres, une seule caresse de sa main que toute une éternité sans elle, un seul instant...

#9
9.2 (78 votes)

Savoir c’est facile. C’est dire les choses qui est difficile.

#10
9.2 (77 votes)

Il a une belle tête de vainqueur.

#11
9.17 (243 votes)

- Papa ?
- Oh ma puce... Bonjour. Grace, je t’ai promis que j’allais revenir.
- Je comprends pas qu’es-t-ce... Qu’est-ce qu’il ce passe ?
- J’aurais du mal à tenir ma promesse.
- Je... Ce que j’ai dit l’autre jour, que je voulais pas te ressembler ; c’était pas vrai. Parce que je suis comme toi. Et... Et ce que j’ai de meilleur en moi, c’est ce qui vient de toi. Tu peux pas savoir comme je t’aime. Comme je suis fière de toi. J’ai peur Papa... Je suis terrorisée...
- Je sais ma puce. Mais je te jure que bientôt, vous n’aurez plus rien à craindre. Grace, il faut que tu saches qu’A.J nous a sauvés. Il a réussi. Et je voudrais que tu dises à Chick que je n’aurais rien pu faire sans lui. Soyez heureux, toi et A.J. Je regretterais de pas être là pour te conduire à l’autel. Mais je... De temps en temps je reviendrais te voir ma chérie. Je t’aime Grace.
- Moi aussi je t’aime.
- Je dois te laisser chérie.
- Oh non ! Papa !

#12
9.17 (86 votes)

Je veux que tu reviennes tout de suite, Charlotte... Bien sûr tu te rhabilles, évidemment que tu t’rhabilles !

#13
9.15 (143 votes)

- [En chantant] Une fille m’attend depuis bientôt quarante ans.
- Depuis tout ce temps elle n’a sûrement plus de dents !

#14
9.14 (129 votes)

- La fleur qui s’épanouit dans l’adversité est la plus rare et la plus belle de toutes.
- Majesté...
- On ne rencontre pas une file comme ça à chaque dynastie !

#15
9.14 (95 votes)

- C’est cruellement fatiguant d’être intelligent.
- Je sais pas, faudra que j’essaie.

#16
9.11 (147 votes)

On avait 2 sacs bourrés d’herbe, 75 plaquettes de mescaline, 5 feuilles complètes d’acide en buvards, une salière à moitié pleine de cocaïne, une galaxie multicolore de remontants, sédatifs, hilarants, larmoyants, criants, en plus une bouteille de tequila, une bouteille de rhum, une caisse de bière, un demi litre d’éther pur, et deux douzaines de Poppers. Non qu’on ait eu besoin de tout ça pour le voyage, mais quand On démarre un plan drogue, la tendance, c’est de repousser toute limite.

#17
9.1 (334 votes)

- [À Shang] Voudrais-tu rester à dîner ?
- Voudrais-tu rester pour toujours ?

#18
9.1 (123 votes)

- Excuse moi, Smoky, t’as mordu la ligne, y a faute...
- Tu me mets huit, Duc !
- Je te demande pardon Smoky, c’est un jeu homologué, y a faute, alors tu mets zéro.
- Fous-moi la paix Walter, mets-moi huit, Duc !
- ... [Sort son flingue] Smoky, mon ami, si tu n’a jamais souffert, tu vas comprendre...
- Mais ...
- Tu vas comprendre ta douleur, Smoky...
- Mais je joue dans ton équipe...
- LE MONDE EST EN TRAIN DE DEVENIR CINGLÉ ! Y A PERSONNE À PART MOI QUI SE SOUCIE ENCORE DE RESPECTER LES RÈGLES ? METS-TOI ZÉRO ! [Le braque] TU CROIS PEUT-ÊTRE QUE JE PLAISANTE ? [Charge son flingue] METS-TOI ZÉRO !
- [Il a peur et se met zéro] Voilà, je me suis mis zéro, t’es content espèce de malade ?
- C’est un jeu homologué !

#19
9.09 (78 votes)

- Aux chiottes l’OM, aux chiottes l’OM, aux chiottes !
- Va te faire foutre tiens !
- Ooh toi aussi va te faire foutre !
- Oh Mais quel connard ce type !

#20
9.09 (78 votes)

Combien de temps tiendrons-nous le coup me demandais-je ? Combien de temps avant que l’un de nous se mette à délirer, à bafouiller devant le gamin ? Et que penserait-il alors ? Ce désert, cette solitude avait été le dernier domicile connu de Charles Manson et de sa bande. Ferait-il la soudure quand mon avocat se mettra à hurler à propos des chauves souris et quand il apercevra des énormes raies manta attaquer la voiture ? Et bien il suffisait de lui trancher la tête et de l’enterrer quelque part parce qu’on ne peut décemment pas le laisser s’enfuir parce que il nous dénoncerait illico à une agence de répression politique nazie qui nous traquerait comme des chiens. Doux jésus j’ai dis ça ? L’ai-je seulement pensé ? Ai-je parlé tout haut ? M’a t-il entendu ? ... C’est rien ! C’est juste qu’il admire la forme de ton crane !

#21
9.09 (67 votes)

Si tu n’obtiens pas ce que tu veux avec de l’argent, tu peux l’obtenir avec beaucoup d’argent !

#22
9.07 (44 votes)

- Vous voulez que je fasse le flic pendant un mois ?
- Flic ou piéton, à toi de choisir.
- J’ai le choix entre la mort ou la honte ?

#23
9.05 (64 votes)

- Bonjour!
- Bonjour!
- Ah ! Et au cas où on ne se reverrait pas, une bonne soirée et une excellente nuit !

#24
9.03 (52 votes)

- Je ne veux plus jamais voir un homme nu de ma vie !
- Ouais, et ben moi je mordrai plus une seule fesse !

#25
9.03 (83 votes)

La classe mondiale... Peut-être même le champion du monde !

#26
9.02 (143 votes)

Éther démoniaque... Ça vous fait vous comporter comme l’ivrogne du village dans un roman irlandais...

#27
9.02 (113 votes)

Maitre Gonzo était un être a l’énergie dense, un prototype personnel de dieu jamais conçu pour la production en série. Trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir.

#28
9.02 (82 votes)

La culpabilité, c’est un énorme sac plein de briques, tout ce que tu as à faire, c’est le poser. Pour qui tu le portes ton sac de briques ? Dis-moi Kevin. Dieu ? C’est ça ? Dieu ? Tu sais quoi ? J’vais te dévoiler une petite info exclusive au sujet de Dieu : Dieu aime regarder. C’est un farceur. Réfléchis : il accorde à l’homme les instincts, il vous fait ce cadeau extraordinaire et ensuite, qu’est-ce qu’il s’empresse de faire ? Et ça j’peux te l’jurer, pour son propre divertissement, sa propre distraction cosmique, personnelle, il établit des règles en oppositions. C’est d’un mauvais goût épouvantable... Regarde, mais surtout ne touche pas. Touche, mais surtout ne goûte pas ! Goûte, n’avale surtout pas ! Ha ha ha ! Et pendant que vous êtes tous là à sautiller d’un pied sur l’autre, lui qu’est-ce qu’il fait ? Il se fend la pêche à s’en cogner son vieux cul de cinglé au plafond. C’est un refoulé ! C’est un sadique ! C’est un proprio qu’habite même pas l’immeuble ! Vénérer un truc pareil ? Jamais !

#29
9.02 (154 votes)

Je vais mourir, tu vas mourir, nous allons tous définitivement mourir ! J’t’avais bien dit d’pas faire de cheval hors piste !

#30
9 (80 votes)

On peut pas rester ici, c’est le pays des chauves-souris !

#31
8.99 (109 votes)

Mais qui as parlé de te trancher la gorge ? Je veux juste te dessiner un petit « Z » sur le front...

#32
8.99 (59 votes)

Peu de gens appréhendent l’approche psychologique exigée pour le flic d’autoroute. Le chauffeur de base va paniquer et se ranger illico sur le bas-côté. Grossière erreur. Ça déclenche le mépris dans le cœur du flic. Faites-vous pourchasser par cet enfoiré. Il vous suivra, mais il sera dérouté par votre clignotant signalant votre intention de prendre à droite. C’est pour lui faire savoir que vous vous rangez dans un endroit correct, pour mieux dialoguer. Ça lui prendra un moment pour s’apercevoir qu’il va faire un demi-tour complet, à pleine vitesse, mais vous, vous serez paré, prêt à la puissance d’accélération, prêt à jouer du pédalier.

#33
8.99 (59 votes)

Prototype personnel de Dieu, mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir...

#34
8.97 (252 votes)

I would rather have one breath of her hair, one kiss of her mouth, one touch of her hand than an eternity without it.

#35
8.95 (47 votes)

Autre chose hum... Pour les impôts ils veulent être exonérés. À vie.

#36
8.94 (75 votes)

Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme.

#37
8.93 (288 votes)

- Qu’est-ce que vous faites mercredi prochain ?
- Mercredi prochain... Rien !
- Parfait ! L’ami chez qui on devait aller ce soir redonne un dîner, vous êtes bien sûr invité !
- C’est vraiment très gentil ça !
- Non c’est normal, on vous a raté aujourd’hui, on ne va pas vous rater la semaine prochaine !

#38
8.92 (129 votes)

Circule, avant que je te bouscule !

#39
8.92 (73 votes)

- Ton père fait collection de louches ?
- Il en a plus de trois cents, ça l’occupe bien depuis qu’il a pris sa retraite.
- C’est intéressant ça... Et il aime partager sa passion ? Il peut en parler en public ? Faire l’historique de la louche à travers les âges ? Il vient à Paris de temps en temps ?
- Non, Pierre. Pas papa.
- Quoi « pas papa » ? Je trouve la passion de son père très originale et...
- Et tu veux l’amener mercredi soir.
- Pas du tout ! Qu’est ce que tu va chercher ? Tu me vois invitant le père de mon meilleur ami à un diner de cons ?
- Oui.
- Ahah ! Tu me prends vraiment pour un salaud ?
- Oui.

#40
8.91 (82 votes)