Kaakook

Top - Citations de films de l'année 1998

- Je sais que ce n’est pas très original… L’amour est passion, obsession… Sa présence est vitale. Je veux dire tombe à la renverse, trouve quelqu’un que tu aimeras à la folie et qu’il t’aimera de la même manière. Trouver cet homme ? Et bien, laisse de côté ta tête et sois à l’écoute de ton cœur. S’il bat en tout cas je n’entends rien. La vérité ma chérie c’est que sans amour, la vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Être passé sur cette Terre sans connaître l’amour, le vrai, et bien, c’est être passé à côté de la vie. Il faut essayer de le trouver, parce que si tu n’as pas essayé, tu n’as pas vécu.
- Bravo.
- Tu es cruelle.
- Excuse-moi. Redis le moi encore mais en version courte cette fois.
- D’accord… Sois prête. Qui sait ? Ça existe les coups de foudre.

#1
9.3 (118 votes)

- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.

#2
9.29 (160 votes)

Quand ils me demanderont ce que j’ai préféré… Je leur dirait que c’était toi.

#3
9.29 (216 votes)

- Bravo ta fille nous rapporte une épée ! Si tu veux mon avis elle aurais mieux fait de nous ramener un homme !
- Pardon est-ce que Fa Mulan est ici ?
- … Wouhou ! Je m’engage pour la prochaine guerre !

#4
9.29 (144 votes)

- Il s’appelle Juste Leblanc.
- Ah bon, il n’a pas de prénom ?
- Je viens de vous le dire Juste Leblanc… Votre prénom c’est François, c’est juste ? Eh bien lui c’est pareil, c’est Juste.
- …

#5
9.23 (740 votes)

Béni soit le Seigneur : ma force qui mène mes mains à la guerre et mes doigts au combat ; ma miséricorde et ma forteresse ; mon donjon et mon libérateur ; mon bouclier, celui en qui je donne ma foi.

#6
9.23 (172 votes)

D’abord, ta tête va enfler comme une pastèque, tu vas grossir de 50 kilos environ en deux heures. Puis, il va te pousser des griffes, des pustules sanguinolentes. Et ensuite tu vas remarquer que tu as six énormes seins poilus qui te poussent dans le dos. Tu vas perdre la vue, ton corps va se transformer en cire, il va falloir te mettre dans une brouette, et tu vas hurler à l’aide, ton cri sera celui d’un raton-laveur. Putain je suis prêt à tout essayer dans la vie mais jamais je toucherai à une épiphyse.

#7
9.21 (243 votes)

Savoir c’est facile. C’est dire les choses qui est difficile.

#8
9.2 (78 votes)

- Papa ?
- Oh ma puce… Bonjour. Grace, je t’ai promis que j’allais revenir.
- Je comprends pas qu’es-t-ce… Qu’est-ce qu’il ce passe ?
- J’aurais du mal à tenir ma promesse.
- Je… Ce que j’ai dit l’autre jour, que je voulais pas te ressembler ; c’était pas vrai. Parce que je suis comme toi. Et… Et ce que j’ai de meilleur en moi, c’est ce qui vient de toi. Tu peux pas savoir comme je t’aime. Comme je suis fière de toi. J’ai peur Papa… Je suis terrorisée…
- Je sais ma puce. Mais je te jure que bientôt, vous n’aurez plus rien à craindre. Grace, il faut que tu saches qu’A.J nous a sauvés. Il a réussi. Et je voudrais que tu dises à Chick que je n’aurais rien pu faire sans lui. Soyez heureux, toi et A.J. Je regretterais de pas être là pour te conduire à l’autel. Mais je… De temps en temps je reviendrais te voir ma chérie. Je t’aime Grace.
- Moi aussi je t’aime.
- Je dois te laisser chérie.
- Oh non ! Papa !

#9
9.18 (87 votes)

- [En chantant] Une fille m’attend depuis bientôt quarante ans.
- Depuis tout ce temps elle n’a sûrement plus de dents !

#10
9.17 (134 votes)

Je veux que tu reviennes tout de suite, Charlotte… Bien sûr tu te rhabilles, évidemment que tu t’rhabilles !

#11
9.17 (146 votes)

Il a une belle tête de vainqueur.

#12
9.15 (248 votes)

- La fleur qui s’épanouit dans l’adversité est la plus rare et la plus belle de toutes.
- Majesté…
- On ne rencontre pas une file comme ça à chaque dynastie !

#13
9.15 (108 votes)

Si tu n’obtiens pas ce que tu veux avec de l’argent, tu peux l’obtenir avec beaucoup d’argent !

#14
9.12 (47 votes)

- Excuse moi, Smoky, t’as mordu la ligne, y a faute…
- Tu me mets huit, Duc !
- Je te demande pardon Smoky, c’est un jeu homologué, y a faute, alors tu mets zéro.
- Fous-moi la paix Walter, mets-moi huit, Duc !
- … [Sort son flingue] Smoky, mon ami, si tu n’a jamais souffert, tu vas comprendre…
- Mais …
- Tu vas comprendre ta douleur, Smoky…
- Mais je joue dans ton équipe…
- LE MONDE EST EN TRAIN DE DEVENIR CINGLÉ ! Y A PERSONNE À PART MOI QUI SE SOUCIE ENCORE DE RESPECTER LES RÈGLES ? METS-TOI ZÉRO ! [Le braque] TU CROIS PEUT-ÊTRE QUE JE PLAISANTE ? [Charge son flingue] METS-TOI ZÉRO !
- [Il a peur et se met zéro] Voilà, je me suis mis zéro, t’es content espèce de malade ?
- C’est un jeu homologué !

#15
9.12 (81 votes)

- [À Shang] Voudrais-tu rester à dîner ?
- Voudrais-tu rester pour toujours ?

#16
9.12 (126 votes)

- Aux chiottes l’OM, aux chiottes l’OM, aux chiottes !
- Va te faire foutre tiens !
- Ooh toi aussi va te faire foutre !
- Oh Mais quel connard ce type !

#17
9.12 (81 votes)

On avait 2 sacs bourrés d’herbe, 75 plaquettes de mescaline, 5 feuilles complètes d’acide en buvards, une salière à moitié pleine de cocaïne, une galaxie multicolore de remontants, sédatifs, hilarants, larmoyants, criants, en plus une bouteille de tequila, une bouteille de rhum, une caisse de bière, un demi litre d’éther pur, et deux douzaines de Poppers. Non qu’on ait eu besoin de tout ça pour le voyage, mais quand On démarre un plan drogue, la tendance, c’est de repousser toute limite.

#18
9.11 (337 votes)

Je l’aime comme une maladie et son remède à la fois.

#19
9.11 (69 votes)

- Bonjour !
- Bonjour !
- Ah ! Et au cas où on ne se reverrait pas, une bonne soirée et une excellente nuit !

#20
9.1 (57 votes)

Haut de page