Kaakook
connexion inscription

Acteur / Actrice - Brad Pitt

Brad Pitt joue dans :


Répliques de Brad Pitt (163)

Bien, je me présente : Lt . Aldo Raine. Et j’ai besoin de huit soldats. On va se pointer en France en tenue civile, on aura qu’un objectif à atteindre et un seul : tuer du nazi. Les membres du parti national socialiste ont conquis l’Europe par le meurtre, la torture, les menaces et la terreur. Nous allons leur rendre la monnaie de leur pièce, nous allons massacrer les soldats allemands. C’est par notre cruauté qu’ils vont nous connaître. Ils auront les preuves de notre cruauté quand ils trouveront les corps mutilés, démembrés, éventrés de leurs frères après notre passage ! Les allemands ne pourrons pas s’empêcher de penser à la barbarie, aux atrocités que nous leur infligerons ! Ils vont gouter à nos poings, aux talons de nos bottes, et aux fils de nos lames ! Les allemands auront la nausée ! Les allemands vont nous entendre arriver ! Les allemands seront terrorisés ! Les nazis n’ont aucune humanité ! Il faut les détruire ! Chaque soldat de mon commando devra me rapporter cent scalps ! Et j’entends avoir mes scalps.

9.37 (133 votes)

Les dieux nous envient parce que nous sommes mortels, parce que chacun de nos instants peut être le dernier et que tout est beaucoup plus beau car nous sommes condamnés.
Tu ne seras jamais plus ravissante qu’à cet instant. Plus jamais nous ne serons seuls ici tous les deux.

9.35 (343 votes)

- Y a un truc que j’dois probablement t’avouer, j’avais épousé une femme avant toi.
- Son nom et son numéro de sécurité sociale vite !
- Non, tu vas pas la liquider !

9.32 (108 votes)

- C’est moi le meilleur en italien donc c’est moi ton cavalier, Donovitz c’est le deuxième meilleur se sera ton cameraman italien et Omar c’est le troisième meilleur il fera l’assistant de Doni.
- Mais je cause pas italien !
- Ouais c’est ce que je dit t’es le troisième meilleur. Il suffit que tu fermes ta gueule ! Je serais toi je m’entrainerais tout de suite…

9.32 (136 votes)

Nous sommes censés perdre les gens que nous aimons sinon comment pourrait on savoir l’importance qu’ils ont pour nous.

9.32 (212 votes)

Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq.

9.29 (581 votes)

Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien.

9.28 (1007 votes)

Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.

9.27 (2209 votes)

On a frôlé la vie !

9.27 (920 votes)

- Pourquoi il y a des masques à oxygène pour les passagers ?
- Pour pouvoir respirer…
- L’oxygène, ça vous fait planer. Si une catastrophe survient on prend de grandes inspirations paniquées et on devient rapidement euphorique, docile, on accepte son destin.

9.27 (567 votes)

On va tous dans la même direction, on prend des chemins différents c’est tout.

9.27 (237 votes)

Maintenant une question de protocole. Pour passer je vous présente mon cul ou bien ma queue ?

9.22 (621 votes)

- On est des consommateurs. On est des sous-produits d’un mode de vie devenu une obsession. Meurtres, banditisme, pauvreté, toutes ces choses ne me concernent pas. Ce qui me concerne moi ce sont les revues qui parlent de stars, la télévision avec 500 chaînes différentes, les slips avec un grand nom marqué dessus, le viagra, les repas minceurs…
- Madame Propre ?
- J’emmerde madame Propre ! Madame Propre elle astique les cuivres du Titanic ! Tout est en train de couler, mec. Alors merde ! j’emmerde tes canapés à motif, tes strings à rayures vertes bordel ! Moi je te dis ne soit jamais complet, je te dis arrête d’être parfait. Je te dis qu’il faut évoluer et que ce qui doit arriver arrive.

9.22 (297 votes)

C’est quelque chose de revenir chez soi. C’est le même cadre, la même odeur, la seule chose qui ait changé, c’est vous.

9.21 (181 votes)

Notre vie est définie par des opportunités… Même celles qu’on manque.

9.19 (139 votes)

Ça va, ça va, ça va, j’ai compris, j’ai pigé, j’ai pigé ! Merde, je pige plus.

9.18 (492 votes)

C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.

9.17 (2369 votes)

Putain, j’vois ici les hommes les plus forts et les plus intelligents que j’aie jamais vu. J’vois tout ce potentiel, et j’le vois gâché. J’vois une génération entière qui travaille à des pompes à essences, qui fait le service dans des restos, qui est esclave d’un petit chef dans un bureau. La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu’un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rock stars, mais c’est FAUX. Et nous apprenons lentement cette vérité. On en a vraiment, vraiment, plein le cul.

9.17 (1068 votes)

- Vous ne m’aviez pas dit que le lieu de rendez-vous était dans une putain de cave.
- Je l’ignorais.
- Vous m’aviez dit que ce serait dans une auberge.
- Eh bien, c’est une auberge.
- Ouais dans une cave ! Vous savez, se battre dans une cave présente de nombreuses difficultés, la première étant de se battre dans une cave !

9.14 (60 votes)

Vous n’êtes pas votre travail, vous n’êtes pas votre compte en banque, vous n’êtes pas votre voiture, vous n’êtes pas votre portefeuille, ni votre putain de treillis, vous êtes la merde de ce monde prête à servir à tout.

9.13 (973 votes)

Vous n’êtes pas exceptionnels, vous n’êtes pas un flocon de neige merveilleux et unique, vous êtes fait de la même substance organique pourrissante que tout le reste, nous sommes la merde de ce monde prête à servir à tout, nous appartenons tous au même tas d’humus en décomposition.

9.12 (938 votes)

J’emmerde madame Propre ! Madame Propre elle astique les cuivres du Titanic ! Tout est en train de couler, mec !

9.12 (207 votes)

- Tu crois que cette histoire aura une fin heureuse ?
- Les fins heureuses sont des histoires qui ne sont pas encore terminées.

9.11 (69 votes)

Nous, on fait dans le massacre de Nazis et crois moi, ces derniers temps l’activité est en plein boom !

9.1 (101 votes)

Ah ouais c’est bien ce qu’on pensait. Ça nous enchante pas, on aime bien que nos nazis soient en uniforme parce que comme ça on peut les repérer du premier coup. mais si t’enlève cet uniforme, y aura personne qui saura que tu étais nazi, et ça, ça fait pas notre affaire. alors je vais t’laisser un petit truc impossible à enlever…

9.09 (45 votes)

Je veux que tu saches, au lieu d’en avoir peur, que tu saches que tu mourras un jour.

9.08 (228 votes)

C’est toi qui m’a crée. C’est pas moi qui ai créé un pauvre looser pour me sentir mieux dans ma peau.

9.08 (250 votes)

Les choses qu’on possède finissent par nous posséder.

9.07 (1153 votes)

Mais si je peux faire bouffer son acte de naissance a tonton Adolf, c’est p’us la même limonade !

9.07 (65 votes)

- Ah tu nous fait plaisir à refuser. Voir Donny défoncer un Nazi, c’est comme aller au cinoche pour nous ! … Hey Donny !!
- Ouais ?
- Y a un boche qui veut mourir pour sa patrie ! Fais lui plaisir !!

9.07 (76 votes)

Une issue de secours à 9000 mètres d’altitude, l’illusion de la sécurité !

9.06 (118 votes)

La première règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club.
La seconde règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club.
Troisième règle du Fight Club : quelqu’un crie stop, quelqu’un s’écroule ou n’en peut plus, le combat est terminé.
Quatrième règle : seulement deux hommes par combat.
Cinquième règle : un seul combat à la fois, messieurs.
Sixième règle : pas de chemises, ni de chaussures.
Septième règle : les combats continueront aussi longtemps que nécessaire.
Et huitième et dernière règle : si c’est votre première soirée au Fight Club, vous devez vous battre !

9.04 (576 votes)

On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis. On n’a pas de but ni de vraie place. On n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression c’est nos vies.

9.04 (668 votes)

On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes.

9.03 (495 votes)

- Marla a pas besoin d’un amant mais d’une assistante sociale.
- Elle a besoin d’une douche, c’est pas d’l’amour c’est du baisodrome.

9.03 (165 votes)

- Vous savez qu’en mélangeant des parts égales d’essence et de concentré de jus d’orange congelé, on peut faire du napalm ? On peut fabriquer toutes sortes d’explosifs avec de simples produits de ménage.
- Vraiment ?
- Si c’est votre truc…

9.02 (224 votes)

Si vous lisez ceci, alors cet avertissement est pour vous. Chaque mot que vous lisez de ce texte inutile est une autre seconde perdue dans votre vie. N’avez-vous rien d’autre à faire ? Votre vie est-elle si vide que, honnêtement, vous ne puissiez penser à une meilleure manière de passer ces moments ? Ou êtes-vous si impressionné par l’autorité que vous donnez votre respect et vouez votre foi à tous ceux qui s’en réclament ? Lisez-vous tout ce que vous êtes supposés lire ? Pensez-vous tout ce que vous êtes supposés penser ? Achetez-vous ce que l’on vous dit d’acheter ? Sortez de votre appartement. Allez à la rencontre du sexe opposé. Arrêtez le shopping excessif et la masturbation. Quittez votre travail. Commencez à vous battre. Prouvez que vous êtes en vie. Si vous ne revendiquez pas votre humanité, vous deviendrez une statistique. Vous êtes prévenu…

9.02 (1025 votes)

La télévision nous a appris à croire qu’un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma, ou des rock stars. Mais c’est faux ! Et nous apprenons lentement cette vérité. On en a vraiment, vraiment plein l’cul !

9 (270 votes)

- T’étais où là schizo-boy ?
- J’avais envie de détruire quelque chose de beau…

8.99 (298 votes)

Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire.

8.98 (205 votes)