Kaakook

Tag - débile

Les citations débiles.

Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.

9.33 (10136 votes)

Cher Journal, un écureuil m’a demandé mon nom ce matin. J’ai dit que c’était Joe. Ce mensonge me hantera à jamais.

9.31 (1086 votes)

3 words, 8 letters and I’m yours.


Ma cacahuète !

9.3 (459 votes)

Tout le monde part un jour…

9.29 (1588 votes)

Moi le matin, je casse le vent, je fais chier les gens ça me purifie c’est important.

9.28 (473 votes)

J’ai menti, ce n’est pas vrai, notre histoire n’est pas encore terminée. Je ne veux pas, je ne veux pas et c’est humiliant parce que je suis là à supplier. Ton choix est très simple. C’est elle ou moi. Et je suis sûre qu’elle est vraiment super. Mais Derek, je t’aime vraiment. Tu sais, vraiment, vraiment au point de prétendre adorer ton genre de musique, te laisser manger la dernière part de gâteau, tenir une radio à côté de mes oreilles en chantant sous tes fenêtres… Malheureusement ce qui fait que je te déteste fait que je t’aime aussi. Alors prends-moi. Choisis-moi. Aime moi…

9.28 (2928 votes)

- On va se laver tes cheveux ?
- Non, je ne suis pas du genre à me doucher dès le premier soir !

9.25 (389 votes)

Parce que quand on est accro, même si ça fait mal… Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.

9.25 (2770 votes)

I’m Chuck Bass !

9.22 (1182 votes)

Je n’arrive plus à payer mon loyer. J’ai soixante jours pour trouver 1$50.

9.22 (67 votes)

Hier est derrière, demain est mystère, et aujourd’hui est un cadeau, c’est pour cela qu’on l’appelle le présent.

9.2 (663 votes)

Laveur de carreau de père en fils, fils de boulanger.

9.2 (338 votes)

C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.

9.18 (2405 votes)

- Aux chiottes l’OM, aux chiottes l’OM, aux chiottes !
- Va te faire foutre tiens !
- Ooh toi aussi va te faire foutre !
- Oh Mais quel connard ce type !

9.18 (88 votes)

D’abord, ta tête va enfler comme une pastèque, tu vas grossir de 50 kilos environ en deux heures. Puis, il va te pousser des griffes, des pustules sanguinolentes. Et ensuite tu vas remarquer que tu as six énormes seins poilus qui te poussent dans le dos. Tu vas perdre la vue, ton corps va se transformer en cire, il va falloir te mettre dans une brouette, et tu vas hurler à l’aide, ton cri sera celui d’un raton-laveur. Putain je suis prêt à tout essayer dans la vie mais jamais je toucherai à une épiphyse.

9.16 (252 votes)

Ma chambre tu l’aimes, ou tu la quittes.

9.16 (239 votes)

Je suis pas Superman, je suis Super-vagabond, mais toi t’es Super-pomme. Tu es très gouteuse, tu es très… biologique, très naturelle ! Tu es la pomme de ma vie.

9.15 (581 votes)

Mon contact à Washington dit qu’on n’a pas affaire à un élève mais qu’on a affaire au professeur. Quand l’armée monte une opération qui doit pas échouer, c’est à lui qu’ils font appel pour entraîner les troupes, d’accord ? C’est le genre de type qui boirait un bidon d’essence pour pouvoir pisser sur ton feu de camp. Ce mec là, tu le largues au pôle nord, sur la banquise avec un slip de bain pour tout vêtement, sans une brosse à dent et demain après-midi tu le vois débarquer au bord de ta piscine avec un sourire jusqu’aux oreilles et les poches bourrées de pesos. Ce type là est un professionnel. S’il atteint la plateforme, on sautera tous, et il restera plus qu’un grand trou au beau milieu de l’Alaska. Alors on va trouver ce type, le descendre et on sera débarrassé de ce fumier.


Vous n’êtes pas votre travail, vous n’êtes pas votre compte en banque, vous n’êtes pas votre voiture, vous n’êtes pas votre portefeuille, ni votre putain de treillis, vous êtes la merde de ce monde prête à servir à tout.

9.12 (1001 votes)

Haut de page