Kaakook

Top - Citations de films de l'année 2015

J’en n’ai pas d’amis, je n’ai qu’une famille.

#1
6.92 (16 votes)

Où devons-nous aller, nous qui errons sur cette terre désolée, en quête du meilleur de nous-même ?

#2
6.88 (6 votes)

- Tout mes souvenirs reviennent. Je me souviens de tout.
- C’est pas trop tôt !
- Pourquoi tu ne m’as pas dit qu’on était mariés ?
- Parce qu’on ne rappelle pas à quelqu’un qui il aime.

#3
6.77 (21 votes)

Pas de gros mots !

#4
6.67 (8 votes)

J’ai toujours dit que je vivais 500 mètres par 500 mètres, et je crois que c’est pour ça qu’on était comme deux frères, parce que toi aussi. [...] Peu importe où tu es, que ça soit à 500 mètres, ou à l’autre bout du monde... tu seras toujours près de moi et tu seras toujours mon frère.

#5
6.58 (28 votes)

L’espoir, c’est une erreur. Si tu peux pas réparer ce qui est cassé, tu deviens fou.

#6
6.43 (4 votes)

I don’t know... I wanted to save the world.

#7
6.25 (6 votes)

- Vous ne vous inquiétez jamais ?
- Ça aiderait ?

#8
6.15 (3 votes)

- There are stories about what happened.
- It’s true. All of it. The Dark Side, the Jedi. They’re real.

#9
6.11 (26 votes)

Ce type là n’a aucun respect pour les pelouses.

#10
6 (10 votes)

Tu ne l’as pas vue venir, celle-là !

#11
6 (5 votes)

C’est pour ça que nous sommes réunis aujourd’hui. Il y a un an encore, on prévoyait la fin du monde. On ne devrait même pas être là... mais on est là. Ça n’a rien de sorcier de détruire une machine infernale qui vous bourre le crâne et vous persuade que vous êtes condamné. Ce qui est moins évident, c’est de savoir ce qu’on va inventer à la place. C’est un défi de taille, on n’y arrivera pas tout seul. On a besoin de vous.

#12
6 (5 votes)

Tu as peur de ne jamais être aussi fort que Dark Vador.

#13
5.88 (24 votes)

- Alors tu vas pas chercher ta couronne ?
- Nan, je vais chercher la fille !

#14
5.83 (2 votes)

- Don’t you miss having someone to love?
- It’s not the same when there’s no growing old together. Without that, love is just heartbreak.

#15
5.83 (2 votes)

Putain, les meufs elles supportent un accouchement, elles supportent pas une vanne !

#16
5.83 (2 votes)

S’ils vous amochent vous les amochez, s’ils vous tuent... vous vous relevez.

#17
5.79 (9 votes)

Non, mets lui une balle dans le crâne, arrête l’attelage, rapporte moi mes trésors et c’est moi même qui t’emmènerai jusqu’aux portes du Valhalla. Tu rouleras pour l’éternité lustré et chromé.

#18
5.71 (4 votes)

Oh, what a day... what a lovely day!

#19
5.71 (4 votes)

- Pourquoi êtes vous si en colère après la société ?
- Oh, je ne sais pas, peut-être parce que nous avons tous pensé que Steve Jobs était un grand homme, même quand nous savions qu’il a fait des milliards sur le dos des enfants ? Ou peut-être que c’est parce que tous nos héros sont contrefaits ; le monde lui-même est juste une grosse blague. À se spammer l’un l’autre avec nos commentaires de merdes, se faisant passer pour un aperçu, les réseaux sociaux qui nous volent notre intimité. Ou c’est peut-être pour ce pour quoi on a voté ? Pas avec nos élections truquées, mais avec nos affaires, notre propriété, notre argent. Je ne dis rien de nouveau. Nous savons tous pourquoi nous faisons cela, c’est pas parce que Hunger Games nous rend heureux, mais parce que nous voulons être sous sédatifs. Parce qu’il est douloureux de ne pas faire semblant, parce que nous sommes des lâches. Fuck Society.

#20
5.71 (4 votes)

Chewie, we’re home.

#21
5.56 (26 votes)

I understand what is like to be different… I’m very different too.

#22
5.45 (1 vote)

Je leur apprendrai comment je survis. Je leur dirai que certains matins, je n’ose plus me réjouir de rien de peur qu’on me l’enlève. Et que ces jours là, je dresse dans ma tête la liste de tous les actes de bonté auxquels j’ai pu assister. C’est comme un jeu. Répétitif. Un peu lassant, même, après plus de vingt ans. Mais j’ai connu des jeux bien pires.

#23
5.45 (1 vote)

Moi quand j’hésite entre le poulet et le poisson, je prends du canard.

#24
5.45 (1 vote)

Les noirs avec des chaînes ils n’aiment pas trop qu’on les mène en bateau.

#25
5.45 (1 vote)

- Salut.
- Bonjour.
- J’aurais des questions à vous poser à propos de ce paquet de céréales.
- Heu… oui. C’est une boîte Trix.
- Exactement. Mais d’après ce qu’on m’a laissé entendre, les Trix sont exclusivement pour les enfants. C’est bien ça ?
- Oui, enfin, on dit qu’ils sont réservé aux enfants dans les pubs.
- Ah ! Sinon, est-ce qu’on est puni par la loi ?
- Heu… non. Pas que je sache. Non.
- Donc, si j’achète ces Trix, j’aurais pas d’ennuis ?
- Non. Heu… il y aura aucun problème.
- Vous êtes bien conscients que je ne suis pas un enfant ?
- Heu… ouais. À première vue, c’est bien ce qu’il m’a semblé.
- Bon. Eh bien, je vais emporter ce paquet chez moi.
- Ouais, voilà. C’est ça. Tout va bien se passer.
- Mais je ne serais pas suivi ?
- Heu… non. On n’a pas le budget pour les filatures.
- Hey ! J’oublierai pas ce que vous venez de faire pour moi !
- Perso, je préférerai qu’on oublie !

#26
5.45 (1 vote)

Samantha : Je m’appelle Samantha Jackson.
Ted : C’est quoi votre deuxième prénom ?
Samantha : Leslie.
Ted : Eh ben voilà ! Donc, vous êtes Sam L. Jackson !
John Bennett : C’est mortel ! Comme Samuel L. Jackson !
Samantha : C’est qui ?
Ted : Sans dec’ ! Vous allez jamais au cinéma ? Ben c’est le noir.

#27
5.45 (1 vote)

- Je te jure que si on perd, je lui coupe les valseuses à ce juge.
- Attends, t’as ton cran d’arrêt sur toi ?
- Ouais.
- Mais on nous a pas loupé à l’entrée ! Où tu l’as planqué ? Oooh !

#28
5.45 (1 vote)

Shep Wild : Mme Mccaferty, récemment, Ted et vous avez envisagé d’adopter un enfant, n’est-ce pas ?
Tami-Lynn : Ouais.
Shep Wild : Et puis-je savoir pourquoi vous avez fait ce choix plutôt que d’en faire un ?
Tami-Lynn : Peut-être parce-que Teddy a pas de zgeg.
Shep Wild : Et pourquoi Ted ne possède-t-il pas… un organe masculin ? Serait-ce une tare génétique ?
Tami-Lynn : NON, SALE CON ! C’EST UN JOUET ! ALORS IL EN A PAS ! ET TOI, C’EST QUOI TON EXCUSE ?
Ted : HOHOHO ! Mange-toi ça !
John Bennett : Eh, tu prends aussi des grands airs quand tu te lâche le trou-de-balle ?

#29
5.45 (1 vote)

- C’est quoi le regard « Vas-y, prend moi » ?
- Bah… euh… il y a des femmes qui ont le regard « Vas-y, prend-moi ».
- Et moi ? J’ai ce regard-là ?
- Non. Toi, c’est « Donnez-moi mon précieux », ton regard.

#30
5.45 (1 vote)

Vous vous êtes juste embrassés, hier soir, ou il y a aussi eu des attouchements ?

#31
5.45 (1 vote)

We could totaly be lawyers.

#32
5.45 (1 vote)

Samantha : Au fait, Ted, il va te falloir un nom de famille si on t’accorde le statut d’homme.
Ted : Ah ouais ! C’est vrai, ça ! C’est bon, j’en ai un.
Samantha : Alors ? C’est quoi ?
Ted : Clubber Lang.
Samantha : Heu… qui est ce Clubber Lang ?
Ted : « Qui est ce Clubber Lang » ?
John Bennett : C’est le rôle de Mister T. dans Rocky III ! Oh !
Samantha : Ce sont les films sur la boxe ?
Ted : Non mais j’y crois pas ! Attends, t’as jamais vu Rocky ? T’as jamais vu Rocky ? Tu sais, « Badamdaaam badamdaaam badamdaaam ! » Eh, Rocky quoi !
Samantha : Je vais pas me rappeler un film que j’ai jamais vu parce que tu me chantes une chanson que je connais pas.
John Bennett : Tu connais pas Samuel L. Jackson, tu connais pas Rocky ! Franchement, niveau culture générale, t’assures pas.
Samantha : Je sors de l’université. Dans ma culture générale, les références sont Hamlet, Achille et Dorian Gray. Ça vous dit quelque-chose ?
Ted : Non, mais je te parie que Mister T. leur foutrait une branlée.
John Bennett : Sam, va falloir combler tes lacunes !
Samantha : Oh, vous croyez ? Hum… est-ce que l’un d’entre vous peut me dire qui a écrit Gatsby le Magnifique ?
John Bennett : Son fan club ?
Ted : Hitler ?
Samantha : F. Scott Fitzgerald.
John Bennett : C’est qui, ça ?
Samantha : C’est l’auteur !
John Bennett : Pourquoi tu lui dis « Fuck » à ce mec ?
Samantha : Quoi ?
Ted : T’as dit « F. Scott Fitzgerald » ! Qu’est-ce qu’il t’a fait, ce Scott Fitzgerald ?
Samantha : Non. « F », c’est l’initiale de son prénom.
Ted : Il s’appelait « Fuck Scott Fitzgerald » ?
Samantha : Pourquoi ce serait « Fuck » ?
John Bennett : Bah, sinon, le « F », c’est pour quoi ?
Samantha : Francis !
Ted : Mais ça doit être « Fuck » !
John Bennett : C’est forcement « Fuck » !
Samantha : Pourquoi c’est forcement « Fuck » ?
John Bennett : Parce-que s’il s’appelait pas comme ça, il le dirait.
Ted : Ouais, il cache qu’il s’appelle Fuck.
Samantha : N’importe-quoi ! Vous êtes débiles.
Ted : Bon. En tous cas, moi, c’est Ted Clubber Lang. Faudra t’y faire.

#33
5.45 (1 vote)

L’animateur : Alors d’abord, il nous faut un évènement historique. Alors qui a une idée ?
Ted : Le 11 septembre.
L’animateur : Heu… ah… ok, ok. Heu… peut-être pas ça, non. Heu… on va commencer par le choix d’une personne.
John Bennett : Robin Williams.
L’animateur : Non, ça va, les gars ! Non, non, sans déconner ! Qui a une personne ?
Ted : Robin Williams le 11 septembre.
L’animateur : Ok. Vous nous avez fait des propositions. On va peut-être laissé un peu la parole aux autres là-maintenant. Hum… on va définir un lieu. Qui a une idée de lieu ?
Ted : Le bureau de Charlie Hebdo.
L’animateur : Non, allez ! Sérieux, les gars ! Il nous faut un lieu.
John Bennett : Ferguson dans le Missouri.
Ted : L’avion de la Germanwings.
L’animateur : Ok. J’ai entendu Starbucks !
Ted : C’est pas vrai.
John Bennett : Personne n’a dit Starbucks.
L’animateur : Ça se passe chez Starbucks. Bon, maintenant, qui est dans le Starbucks ?
Ted : Bill Cosby.
L’animateur : Vous êtes des monstres !
John Bennett : Ben quoi ? On vous donne les outils. Alors, allez-y, pondez-nous un sketch marrant !

#34
5.45 (1 vote)

Chewie, on est à la maison.

#35
5.41 (27 votes)

Tu t’es pris un cocktail au vibranium ?

#36
5.38 (3 votes)

Ils veulent m’envoyer en décapotable dans l’espace... logique.

#37
5.38 (3 votes)

Je suis le premier homme à vivre seul sur une planète toute entière...

#38
5.38 (3 votes)

I ain’t afraid to die anymore. I’d done it already.

#39
5.38 (3 votes)

I think Lili’s thoughts, I dream her dreams. She was always there.

#40
5.38 (3 votes)