Kaakook

Top - Citations de films de l'année 2016

My philosophy is that worrying means you suffer twice.

#1
7.06 (7 votes)

Dans un monde qui fait tout pour se détruire, ça ne me semble pas une mauvaise idée de vouloir essayer de recoller un peu les morceaux.

#2
6.84 (9 votes)

- Est-ce que tu mourrais pour moi ?
- Oui !
- C’est trop facile… Est-ce que tu vivrais pour moi ?

#3
6.43 (4 votes)

Pitié Seigneur, faites que j’en sauve un de plus.

#4
6.32 (9 votes)

Tu vaux tellement plus que ce que tu ne crois. Il n’y a pas que la douleur, la colère, tu as du cœur aussi, je l’ai vu en toi. Ce n’est pas qu’à moi que tu tournes le dos. Ici tu as une chance de faire partie d’une chose beaucoup plus grande que toi, une chose qui a besoin de toi.

#5
6.25 (6 votes)

Dans l’amitié il n’y a pas de fidélité, pas de légitimité à être jalouse par exemple. Il n’y a pas d’alliance, pas de cérémonie, pas de champagne pour célébrer une amitié. Pourtant de toutes les relations qu’on a dans la vie il y a des chances pour que les amitiés soient celles qui durent le plus longtemps.

#6
6.11 (8 votes)

Les histoires sont comme des créatures sauvages. Quand on les libère, on ignore les dégâts qu’elles peuvent faire.

#7
5.83 (2 votes)

Qu’est ce qu’il y a ? Je devrais tuer tout le monde et m’enfuir ? [Aux agents] Désolé… les voix dans ma tête… Non, je rigole. Elle n’ont pas vraiment dit ça !

#8
5.83 (2 votes)

Comment pourrais-je vivre avec moi-même si je ne reste pas fidèle à ce que je crois ?

#9
5.79 (9 votes)

C’est moi qui ai pété !

#10
5.71 (4 votes)

Si ta jambe gauche c’est Nöel, et ta jambe droite c’est le jour de l’An, on se fait une bouffe entre deux réveillons ?

#11
5.71 (4 votes)

Men with power obey neither policy nor principle, Miss Lane. No one is different, no one is neutral.

#12
5.71 (4 votes)

[Mordo lui donne un papier avec une inscription dessus]
- Qu’est-ce que c’est ? Mon mantra ?
- … Le mot de passe wifi. Nous ne sommes pas des sauvages.

#13
5.45 (1 vote)

T’as entendu David beckham quand il parle ? C’est le bruit d’un cunni sur un sac d’hélium. Tu crois que Ryan Reynolds en est arrivé là grâce à ses prouesses de comédien ?

#14
5.45 (1 vote)

- D’accord, aux poings.
- Ah ? Parce qu’il t’arrive de te les sortir du cul ?

#15
5.45 (1 vote)

C’est un gag. C’est pas un gag ? Je vous sens gaguesque.

#16
5.45 (1 vote)

Le pire dans un cancer c’est pas ce qu’il te fait à toi, c’est ce qu’il fait aux gens que t’aimes.

#17
5.45 (1 vote)

C’est pas parce qu’on demande rien qu’on sait tout… Et les grandes personnes c’est pareil. C’est plein de point d’interrogation sans réponses parce que tout ça reste enfermé dans la tête sans jamais sortir par la bouche. Après, ça se lit sur les visages toutes ces questions jamais posées et c’est que du malheur ou de la tristesse.

#18
5.45 (1 vote)

- NON ! ARRÊTE, BUCKY ! Tu vas tuer quelqu’un !
- J’ai pas l’intention de tuer qui-que-ce-soit.

#19
5.45 (1 vote)

- Vous observez le monde à travers un trou de serrure, toute votre vie vous avez cherché la clé de cette serrure, en voir plus, en savoir plus, et en apprenant que vous pourriez l’ouvrir par des moyens que vous n’auriez jamais soupçonné, vous en rejetez les possibilités ?
- Non je la rejette car il se trouve que je n’crois pas aux contes de fées sur les Chakra, l’énergie ou le pouvoir des croyances, et je réfute l’existence de l’esprit, nous sommes fait de matière, de matière et rien de plus, vous n’êtes qu’un simple détail, une poupée éphémère au sein, d’un univers indifférent !

#20
5.42 (14 votes)

Vanessa était déjà sur le plan A, le plan B, elle avait tout jusqu’au plan Z… Moi ? J’apprenais par cœur les contours de son visage comme si je les voyais pour la première fois ou la dernière.

#21
5.38 (3 votes)

Dans ce monde qui fait tout pour se détruire, ça me semble pas une si mauvaise idée de vouloir essayer de recoller un peu les morceaux.

#22
5.38 (3 votes)

Vous savez pourquoi le fou est la carte la plus puissante dans un jeu de tarot ? Contrairement à ce que l’on croit le fou n’est pas du tout symbole de folie, on le dit fou parce qu’il est insaisissable et qu’il a la possibilité de devenir qui il veut.

#23
5.38 (3 votes)

Maintenant je vais faire à ta gueule ce que Limp Bizkit a fait à la musique des années 90.

#24
5.33 (5 votes)

Rien ne change mais maintenant s’en est fini. Fini les pierres, fini les épieux, fini les frondes, fini les épées, fini les armes, fini les systèmes, s’en est fini des super puissances. Décochez donc vos flèches de votre tour de Babel mais jamais vous n’atteindrez DIEU.

#25
5 (0 vote)

- You know, people used to think that I was funny.
- Did they work for you?

#26
5 (0 vote)

Yeah, you know, you really should have stolen the whole book because the warnings… the warnings come after the spells.

#27
5 (0 vote)

Vous pensez savoir comment tourne le monde. Vous croyez vraiment qu’il se limite à cet univers matériel ? Qu’est-ce qui est réel ? Quel mystère se dissimule au-delà de vos cinq sens ? À la racine de l’existence, l’esprit et la matière se rencontrent. Les pensées façonnent la réalité. Cet univers n’est qu’un parmi une infinie multitude. Des mondes sans fins. Certains bienveillants et propices à la vie. D’autres emplis de malveillance et de voracité. Des endroits sombres où des pouvoirs plus vieux que le temps attendent, affamés et aux aguets. Qui êtes-vous au sein de ce vaste multivers, monsieur Strange ?

#28
5 (0 vote)

[...] mais nous avons vu toi et moi ce que ça donnait. Nous avons toujours aimé l’idée de nous deux ensembles mais la réalité, tu le sais comme moi, est bien différente. On pourrait tous les deux trouver une bonne centaine de raisons à notre échec mais en fin de compte mon impression à moi c’était que tu n’étais jamais là et que j’étais presque toujours seule.

#29
5 (2 votes)

Ce soir, branlette !

#30
5 (4 votes)

- Attends ! Quatre ou cinq moments.
- Plaît-il ?
- Quatre ou cinq moments c’est tout ce qu’il faut.
- Pour… ?
- Pour être un héro… Tout le monde pense que c’est un poste à plein temps ; se réveiller héro, se brosser les dents héro, aller au bureau héro. C’est pas ça du tout. Sur une vie entière, il n’y a que quatre ou cinq moments qui comptent vraiment. Des moments où la vie te laisse choisir ; faire un sacrifice, surmonter un défaut, sauver un ami, épargner un adversaire. Dans ces moments-là, tout le reste s’efface, la façon dont le monde nous considère, la façon dont nous…

#31
5 (0 vote)

Des fois, les grandes personnes faudrait les secouer pour faire tomber l’enfant qui dort à l’intérieur.

#32
5 (0 vote)

Toi, oh toi, toi, toi petite emmerdeuse !

#33
5 (0 vote)

La victoire au prix du sang des innocents n’est pas la victoire de la justice, c’est la victoire de la honte.

#34
5 (0 vote)

Un pain perdu, dix de retrouvés.

#35
5 (0 vote)

Qui a versé du marc de café dans l’évier ? J’ai l’impression de tenir une auberge de jeunesse pour Hell’s Angel !

#36
5 (0 vote)

- Il y a des jours où…
- … où j’écraserais bien mon poing sur votre magnifique dentition !

#37
5 (0 vote)

Envie, rouillé, dix-sept, aube, fournaise, neuf, bénigne, retour au foyer, un, wagon de marchandise.

#38
5 (0 vote)

- À quel Bucky je parle, là ?
- Ta mère s’appelait Sarah. [Rire] Tu fourrais du papier journal dans tes chaussures !
- Ça, tu l’as pas appris au musée.

#39
5 (0 vote)

- Tu te rappelles la fois où on a dû rentrer de la plage planqués dans un camion frigorifique ?
- C’était pas le jour où t’avais dépensé l’argent des billets de trains pour t’acheter des hot dogs ?
- C’est toi qui avait dépensé trois dollars pour gagner une peluche pour une rouquine.
- Comment elle s’appelait ?
- Dolores. Tu l’appelais Dodo.
- Elle doit avoir cent ans, aujourd’hui.
- Comme nous, Bucky.

#40
5 (0 vote)