Kaakook

Acteur / Actrice - Joëlle Guigui

Joëlle Guigui joue dans :


Répliques de Joëlle Guigui (189)

Heureusement que j’ai des amis pour me remonter le moral ! Merci les gars, vous êtes des vrais amis !

5 (0 vote)

Qu’est-ce que ce guignol vient faire sur un terrain ? Enfin ce but va faire éliminer la Newteam du tournoi.

5 (0 vote)

- Tout ça n’a servi à rien !
- Pardon ?
- C’est moi qui ai décidé de faire nul contre les Hotdogs et de leur offrir un point !
- Hein ?
- Notre véritable ennemi c’est la Newteam, j’ai compris en les affrontant ! Pour pouvoir les éliminer de la phase finale, il fallait bien donner une chance aux Hotdogs, c’est pourquoi je leur ai fait cadeau d’un point !
- Oh !
- Ça ne suffira peut-être pas, ils sont très forts la Newteam. Enfin c’est sans importance, il se peut que nous les retrouvions sur le chemin de la finale.

5 (0 vote)

- Tu as vu Mark, la Newteam va changer son dispositif tactique, c’est Ben Becker et Olivier Atton qui seront à l’offensive !
- Oui, tu as raison Danny, ils doivent marquer rapidement et gagner ce match sinon ils seront cuits ! Tu sais, la Hotdog pourrait finalement les éliminer comme prévu !
- C’est vrai ça, je n’y avais pas du tout pensé, si le match se termine sur un résultat nul, la Hotdog sera qualifiée et la Newteam n’aura plus qu’à plier bagages.
- Si ça se passe comme ça, ils n’auront plus de sushis et le titre sera dans notre poche.

5 (0 vote)

Bruce Harper : Excusez-moi les gars, j’ai tout fichu par terre en marquant ce but, je ne voulais pas !
Ben Becker : Écoute, Bruce ! Moi aussi j’ai déjà marqué contre mon camp et je crois que ça arrive à tout footballeur même aux meilleurs.
Jack Morris : C’est vrai Ben, ça t’est déjà arrivé à toi aussi ?
Ben Becker : Oui ! Lorsque ce coup dur est arrivé, nous avons tous fait preuve de cohésion et d’esprit d’équipe et finalement nous avons gagné le match grâce à ça.
Bruce Harper : C’est ce qu’il faut faire ?
Olivier Atton : Ben a raison, c’est exactement comme ça qu’il faut réagir et si chacun d’entre nous se donne à fond, nous pouvons renverser le score, gagner ce match et décrocher notre billet pour la phase finale ! Et ne t’en fais pas pour ce but Bruce, moi aussi j’ai déjà marqué contre mon camp mais ne t’inquiète pas, on va remonter au score et souviens-toi Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches archi-sèches !

5 (0 vote)

- Mark dis-moi ! Tu savais que la Hotdog avait une bonne défense ?
- Tout à fait ! C’est une des meilleures défenses du championnat, les autres sont cuits !

5 (0 vote)

Allez, Olivier ! Mets leur au moins deux buts, je sais que tu en es capable et nous nous retrouverons en phase finale, je serais tellement heureux de pouvoir t’affronter sur ce terrain Olivier.

5 (0 vote)

Mais c’est une vraie passoire. Si j’étais dans les buts, je me débrouillerais bien mieux que lui. Eh Olivier, j’ai faim et si on rentrait à la maison.

5 (0 vote)

- Mais regardez-moi ça, ils ne visent même plus le ballon mais carrément Olivier. Ce n’est plus du foot mais du combat de rue, je n’ai jamais vu ça dans un match.
- Ils sont dingues !

5 (0 vote)

- Vous n’êtes pas du tout fair-play !
- Oui je suis au courant ! Vois-tu quand un adversaire me gêne, je me débarrasse de lui sans aucun scrupule ! L’important c’est qu’il dégage vite fait.
- Tu es un lâche !
- Nous sommes à égalité mais le match ne fait que commencer, considère ceci comme un avertissement.

5 (0 vote)

- Nous, on va t’arrêter, on est deux contre toi !
- Moi, vous me faites marrer, vous ne faites pas le poids contre moi, vous n’êtes que deux petits rigolos, je vais vous effacer comme on gomme une tâche d’encre ouais !
- Ne te laisse pas influencer par Landers, je connais ce bouffon ! Prenons-lui la balle et après on verra qui rira le dernier !

5 (0 vote)

- Nous, on va t’arrêter, on est deux contre toi !
- Moi, vous me faites marrer, vous ne faites pas le poids contre moi, vous n’êtes que deux petits rigolos, je vais vous effacer comme on gomme une tâche d’encre ouais !
- Ne te laisse pas influencer par Landers, je connais ce bouffon ! Prenons-lui la balle et après on verra qui rira le dernier !

5 (0 vote)

Danny Mellow : J’ai un très mauvais pressentiment en ce qui concerne le match de demain : je crois bien que notre entraîneur ne fera pas jouer Mark.
Ed Warner : J’espère de tout mon cœur que Mark pourra jouer avec nous demain en finale.
Mark Landers : Je dois convaincre l’entraîneur de me sélectionner pour la finale de demain par n’importe quels moyens pour que je puisse battre Olivier Atton et la Newteam.

5 (0 vote)

- Grâce aux conseils de mon ancien entraîneur Jeff Turner, je suis de nouveau le Mark Landers combattif qu’il a connu et que tout le monde craignait et ils vont vite le voir mais en attendant, je dois convaincre l’entraîneur de la Tôhô de me sélectionner pour le match de demain, je vais prouver à tout le monde que le Tigre n’est pas encore au bout du rouleau, Olivier Atton et la Newteam vont être surpris du retour de Mark et ils verront ce dont je suis capable sur un terrain.
- Regardez les gars !
- Mon tir est suffisamment super puissant maintenant et c’est la Newteam qui va vite l’apprendre à ses dépens.

5 (0 vote)

Je ne peux pas le blairer cet espèce de dragueur de pierre, il croit qu’il a le tournoi dans la poche parce que son équipe joue à domicile.

5 (0 vote)

Ce qu’il a, je vais te faire voir qui je suis espèce de British sous-développé.

5 (0 vote)

Ça sera un plaisir de jouer contre le Kaiser. Plus ils sont forts, plus je m’amuse.

5 (0 vote)

Je n’ai pas traversé les océans pour voir un Don Juan à la gomme envoyer des baisers à des midinettes.

5 (0 vote)

Comment puis-je leur montrer ce que je sais faire si je reste sur la touche ? Surtout qu’ils sont capables de gagner la demi-finale sans moi pas encore pour ce match là mais je dois être présent sur le terrain pour la finale au moins car mon grand désir est d’affronter le Kaiser Karl Heinz Schneider et le battre.

5 (0 vote)

Mes amis, je vous demande pardon d’être parti comme ça sans rien vous dire mais j’avais de bonnes raisons et je vous expliquerai tout quand nous nous reverrons mais tout ce que je peux vous dire pour l’instant c’est que j’ai vu le Kaiser Karl Heinz Schneider à l’entraînement et je vous assure qu’il est plus fort que ce qu’on nous avait raconté. De plus, il ne faut pas sous-estimer le reste de l’équipe qui est excellente mais je suis sûr que nous pouvons les battre. Tout ce que je vous demande donc, c’est de gagner contre la France. Je vous attends à Cologne pour la finale.

5 (0 vote)

Haut de page