Kaakook

Acteur / Actrice - Joëlle Guigui

Joëlle Guigui joue dans :


Répliques de Joëlle Guigui (189)

- Mark, allez, il est temps d’y aller !
- On reprend l’entraînement Monsieur ?
- Le tournoi va bientôt commencer, tu dois rejoindre ton équipe. Tiens, voilà ton billet de train et n’oublie pas : un tigre n’est pas fait pour vivre enfermé dans une cage !
- D’accord !

5 (0 vote)

Makoto Kitazume : Je vous félicite les gars, vous avez fait une très belle première mi-temps. Malgré les deux buts d’Atton, nous menons au score c’est l’essentiel et je compte sur vous pour agrandir encore plus l’écart et le meilleur moyen c’est de passer le ballon à Mark. C’est grâce à lui et son formidable et puissant Tir du Tigre que nous menons.
Mark Landers : Je vous remercie, Monsieur !
Ed Warner : Vous avez entendu les gars, faites-lui la passe !
Danny Mellow : L’entraîneur a enfin reconnu l’importance de Mark dans l’équipe !

5 (0 vote)

C’est grâce à mes coéquipiers que je suis là aujourd’hui, ils ont tout fait pour convaincre l’entraîneur de me reprendre dans l’équipe de la Tôhô. Sans leur intervention, je serais sur la touche à espérer un remplacement. En leur tenant ce discours, j’ai en grande partie payé ma dette envers eux tous et maintenant Atton, à nous deux !

5 (0 vote)

- Mark !
- Oui !
- Je voulais te dire que je suis heureux de t’avoir repris dans l’équipe, tu donnes des bonnes consignes et tu diriges l’équipe de main de maître, je suis fier de toi et je compte sur toi pour gagner le titre.
- Je vous remercie, Monsieur !

5 (0 vote)

- Aujourd’hui, j’ai vu jouer un tigre en cage qui a perdu toute sa férocité. Où est donc passée ta combativité ?
- J’avais l’air d’un tigre enfermé dans une cage, moi ?
- Oui, c’est ça et un tigre en cage, ça ne mord pas, Ça se contente de regarder ses adversaires. Quand Ross s’était écroulé, il fallait au contraire en profiter eh bien au lieu de cela, Monsieur est resté planté là oubliant qu’il avait le ballon et n’est même pas revenu défendre quand la Mambo a contre-attaqué et heureusement que Ed a sauvé le coup. Un joueur ne doit jamais nuire à son équipe mais ce qui est plus impardonnable, c’est de montrer ses sentiments sur le terrain. Quand tu étais avec moi il y’a trois ans, tu ne te serais jamais comporté ainsi. Avant tu étais un prédateur sauvage sans aucune pitié et maintenant tu es un matou endormi complètement irresponsable.
- Julian, je ne voulais pas qu’il meure.
- Oublie Ross et pense à Atton ! Je l’ai vu jouer et je peux te dire qu’il a de bonnes chances de gagner le championnat national une troisième fois tout simplement parce qu’il n’a pas les réactions d’un tigre en cage comme toi et lui se bat de toutes ses forces pour réaliser son rêve qui sera bientôt hors de portée pour toi si tu ne réagis pas. Au fait, je suis responsable d’une nouvelle école de foot à Okinawa et si tu ne veux plus perdre contre Atton viens me voir quand tu veux, je suis prêt à t’accueillir, toi le Mark que j’ai connu pas celui qui est devenu l’ombre de lui-même et n’oublie pas que c’est ton avenir dans le monde du football qui est en jeu. C’est pour ça que je suis venu te dire ma façon de penser.

5 (0 vote)

- Mark, je suis fier de toi, je ne vois aucun goal capable d’arrêter un tel tir, ton Tir du Tigre est une arme redoutable.
- Personne ne pourra arrêter mon Tir du Tigre même si Thomas Price avait été là. Nous allons gagner la finale et le titre de champion, j’en suis sûr.

5 (0 vote)

Je ne dois plus me laisser prendre par les sentiments et je ne veux plus être battu, j’ai bien retenu les leçons de Jeff cette fois-ci. En suivant son entraînement, mon cœur s’est endurci tout comme mon corps mais il le fallait. J’ai souffert mais sans jamais faiblir. Pour pouvoir participer à cette finale, je me suis humilié à genoux devant l’entraîneur, et mes coéquipiers m’ont soutenu et sont mis aussi à genoux pour qu’il cède enfin alors je dois gagner cette finale pour montrer que je n’ai pas subi ces souffrances et humiliations pour rien.

5 (0 vote)

- La Newteam sans Atton, quel intérêt à affronter ces minables, ils sont trop faciles à battre.
- Mark, on a déjà évoqué cette possibilité, rappelle-toi ceci, même si ton grand rival n’est plus sur le terrain, le reste de l’équipe ne plaisante pas, ton devoir est de marquer le plus de buts possibles pour faire gagner ton équipe.
- Il faut que je me reprenne et que je continue à jouer ne serait-ce que pour remercier mon équipe qui a souffert autant que moi. Allez les gars, maintenant qu’Atton n’est plus là, rien au monde ne nous empêchera de leur marquer au moins une dizaine de buts.

5 (0 vote)

- Ne criez pas victoire trop tôt ! Vous n’échapperez pas à mes tirs suivants en deuxième mi-temps d’autant plus que vous allez devoir jouer sous une chaleur accablante.
- Il commence à faire très chaud, ça va être un lourd handicap pour tous les joueurs sauf Mark car quand il s’est entraîné avec moi sur la plage, il lui a fallu résister à des températures pires que celle-ci, sa résistance à la canicule s’est accrue, mon Tigre aura raison de ses adversaires.
- Atton peut bien revenir sur le terrain, ça ne changera rien car j’avais annoncé à la Newteam qu’ils allaient encaisser au moins dix buts dans ce match, je ne vais pas me contenter de les battre mais les écrabouiller et les tailler en pièces.

5 (0 vote)

Les chaussettes de l’Archiduchesse sont-elles sèches archisèches !

5 (0 vote)

Mark Landers : Vous savez, j’ai beaucoup réfléchi pendant que j’étais ici et j’ai enfin compris que le plus important dans une équipe c’était la coopération et la coordination.
Jeff Turner : C’est toi qui dis ça ? Ça m’étonne !
Mark Landers : Durant le match d’hier, l’équipe de Flynet nous a beaucoup donnés du fil à retordre et on a vraiment dû se battre pour gagner. Au début, je les avais considérés comme une petite équipe inoffensive de rien du tout et pourtant pour Philipp Callahan et ses coéquipiers, une seule chose compte : on ne peut pas gagner si le pouvoir d’une équipe est centralisé sur un seul joueur, les responsabilités doivent être partagées entre chaque membre de l’équipe et c’est moi qui dicterai les tactiques de jeu.
Danny Mellow : D’accord capitaine, on fera tout ce que tu diras !
Mark Landers : C’est pour cette raison, je veux que l’équipe de Muppet soit désormais plus unie et plus homogène et c’est de façon qu’on gagnera cette finale. Oh, là, là, je sens mon estomac qui gargouille, il faut que je mange quelque chose, à tout à l’heure sur le terrain les gars !

5 (0 vote)

Mark Landers : Tu as vu ça, Danny ?
Danny Mellow : On dirait qu’Atton va jouer à l’arrière maintenant, c’est bizarre !
Jack Morris : Ça me rappelle quelque chose oui je me souviens, c’était lors du match entre Newpie et Saint Francis, Olivier s’était aussi mis en défense de cette façon et Saint Francis n’avait pas inscrit le moindre but durant la première mi-temps, c’était une tactique que lui a apprise Roberto. Il va se passer la même chose aujourd’hui, Tôhô va perdre.
Olivier Atton : Je n’ai plus la force pour attaquer mais pour défendre, pas de problème !
Mark Landers : Tu pourrais même être goal, ça ne m’empêchera pas de marquer !

5 (0 vote)

- Mellow n’a pas l’habitude de commettre de telles erreurs, on dirait un gamin qui joue au football pour la première fois de sa vie à moins que jouer meneur de jeu doit être lourd pour un joueur très jeune.
- Pauvre Danny !

5 (0 vote)

- Atton court d’une façon très différente par rapport à son habitude.
- Je suis sûr qu’il a encore mal à son épaule et à sa jambe.

5 (0 vote)

Allez les gars, courage ! S’ils reprennent confiance en eux, ils peuvent y arriver.

5 (0 vote)

Là, je ne comprends plus rien, j’en perds mon latin, je croyais que l’arbitre favorisait largement les Français.

5 (0 vote)

Mark Landers : Y’en a marre, espèce de salaud d’arbitre !
Philipp Callahan : Calme-toi Mark !
Mark Landers : Trois buts, il nous a refusés trois buts, en fait c’est nous qui devrions mener au score si c’était un arbitre normal, celui-là est pro Français.
Clifford Yuma : C’est vrai ! Si on perd ce match, j’en ferai des confettis à cet arbitre à la noix, je vous le garantis les gars.
Philipp Callahan : Calme-toi aussi Clifford et garde ton énergie pour la suite du match, ça ne mène à rien de s’énerver !
Olivier Atton : Philipp a raison, vous avez vu ce qui est arrivé à Ralph ? Ça doit nous servir de leçon. Nous allons continuer à jouer notre football en marquant des buts indiscutables et on finira par gagner contre les Français et jouer la finale contre les Allemands.

5 (0 vote)

- Le match sous la pluie ! Coach, laissez-moi entrer sur le terrain, je ne veux pas attendre les dernières minutes.
- D’accord, Julian, prépare-toi ! Toi aussi, tu voudrais jouer Thomas mais Ed doit jouer contre des pointures internationales et être un gardien de niveau mondial.

5 (0 vote)

- Sans Price dans les buts, Newteam n’est qu’une petite équipe comme les autres, on va les massacrer sans efforts.
- Hé Mark !
- Oui !
- Il va falloir descendre !
- OK !
- Avant d’y aller, je te conseille de ne pas trop sous-estimer le petit Ben Becker et surtout ce Olivier Atton.
- Quoi ? Ce petit bonhomme qui faisait le mariole à la tribune officielle !
- Oui c’est lui, je l’ai vu à l’entraînement et je t’assure qu’il joue aussi bien qu’il parle.
- C’est ce qu’on verra !
- Bon, partez devant, je vous rejoindrai dès que j’aurai terminé ma bouteille.
- D’accord !
- Souviens-toi de tout ce que je t’ai appris, Mark !
- C’est entendu, Monsieur, à tout à l’heure.
- Allez-y !

5 (0 vote)

Comment peux-tu donner raison à ces poules mouillées ? Ils sont nuls, pour moi ils n’existent même pas, ce ne sont pas des footballeurs. Et en championnat on n’en fera qu’une bouchée mais si on veut le gagner, il faudra battre la Saint Francis ce sera le seul vrai challenge, toutes les autres équipes, on les massacrera sans efforts.

5 (0 vote)

Haut de page