Kaakook

Top - Citations de films de l'année 2007

- C’est bien tu as tenu 4 min 30 sans carton rouge aujourd’hui !
- Ouais mais c’est l’autre corbeau avec son haleine d’autruche, il distribue les cartons comme des prospectus !

#221 8.71 (52 votes)

Chère Cecilia,

L’histoire peut continuer, celle que j’avais projeté lors de cette promenade nocturne. Je peux redevenir l’homme qui a autrefois parcouru un parc du Suret vêtu de son plus beau costume, fier de ce que lui promettait la vie. L’homme qui dans l’éclat de la passion t’a fait l’amour dans la bibliothèque.
L’histoire peut continuer, je reviendrai, te retrouverai, t’aimerai, t’épouserai et vivrai sans honte.

Robbie

#222
8.71 (60 votes)

- Qu’est ce que tu fais ?
- Non, toi, qu’est ce que tu fais ?
- C’est le capitaine qui donne les ordres !
- Et c’est ce qu’il vient de faire !
- Mais ! C’est mon Navire ! Et c’est mes cartes !
- Ce qui fait de toi… l’homme aux cartes !

#223 8.71 (106 votes)

Le problème ce n’est pas d’avoir confiance en lui, c’est d’avoir confiance en vous. Allez à cheval !

#224
8.71 (52 votes)

Le temps est une illusion.

#225 8.7 (67 votes)

Sans le Allsparks nous ne pourrons ramener la vie sur notre planète. Mais le destin nous a accordé une chose en retour : un nouveau monde, un nouveau chez nous. Nous vivons désormais parmi eux. Ils ne nous voient pas, mais pourtant nous sommes là. Nous veillons sur eux en secret, nous attendons, nous les protégeons. J’ai été témoin de leur immense courage, et bien que nous soyons de deux mondes différents, tout comme nous, sous leur carapace, se cache la richesse. Je suis Optimus Prime, et j’envoie ce message à tous les Autobots encore en vie qui ont trouvé refuge dans l’univers. Nous sommes ici, nous vous attendons.

#226 8.7 (44 votes)

Je ne sais pas comment mais tu m’as ramenée d’entre les morts.

#227
8.7 (183 votes)

Tu as gagné mais qu’est ce que tu as gagné ? Le trophée des jeunes talents ? Troy ? Tu es obligée de faire tout ça pour les avoir, de marcher sur les autres ? Et ben sans moi. Tu es sûre de gagner parce que je jouerai jamais à ce jeu là. D’ailleurs, je préfère m’en aller. Mais il serait temps que tu arrêtes de regarder en permanence dans ton miroir si tu es toujours la plus belle pour te rendre compte de tout le mal que tu fais autour de toi.

#228
8.69 (74 votes)

On baise ensemble, on trinque ensemble, mais on va pas tomber pas amoureux quand même !

#229
8.68 (247 votes)

Ça vous arrive souvent de tomber de nulle part ?

#230
8.68 (58 votes)

Quel serait le son de sa voix aujourd’hui ? De quoi parlerait-il ?

#231
8.67 (125 votes)

Si ce jour-là, je ne t’avais pas connu, je pense que je n’aurais pas autant souffert. Je n’aurais pas été aussi triste, Je n’aurais pas versé tant de larmes. Néanmoins, si je ne t’avais pas connu, je n’aurais pas connu tant de bonheur, tant de gentillesse, tant d’amour, tant de chaleur, je n’aurais pas connu ce sentiment de bien-être. Est-ce que tu vas bien ? Moi… je suis toujours amoureuse du ciel.

#232
8.67 (35 votes)

- Maintenant on a les murmureurs… qui murmurent.
- Et vous aussi vous murmurez ?
- Ah non, moi j’observe, je cherche, je me trompe et puis j’apprends.

#233
8.67 (65 votes)

- You just killed a helicopter with a car!
- I was out of bullets.

#234 8.66 (57 votes)

Tu es un voyeur. Ce sont donc tes yeux qui devront payer.

#235 8.65 (64 votes)

Il y a une infinité d’univers et de monde parallèles les uns aux autres, des mondes comme le votre où l’âme des gens fait partie intégrante de leur corps et des mondes comme le mien où l’âme est une manifestation animale qui vit à nos côtés et que nous appelons notre démon. Tant de mondes différents qui sont tous reliés entre eux par la poussière. La poussière existait avant les sorcières des airs, les gitans des mers et les ours des glaces dans le monde qui est le mien. Les érudits inventèrent l’alédiomètre, une boussole d’or qui leur révélait tous ce qui leur était dissimulé. Mais le pouvoir en place craignant toute vérité hormis la sienne fit détruire ces instruments et même interdire formellement l’évocation de la poussière. Toutefois une boussole subsista… et une seule personne avait le pouvoir de la lire.

#236
8.65 (42 votes)

C’est con, ça va réveiller les voisins !

#237 8.65 (42 votes)

- Toi, tu ne saurais mentir. Alors dis moi bille de bois ; Où est Shrek ?
- Ben euh, c’est que je sais pas où il est pas.
- Tu tentes de m’dire que tu ne sais pas où est Shrek ?
- Il est p’t’être pas déraisonnable d’envisager que je n’dise pas, ou tout comme, que ce soit quasi partiellement incorrect.
- Tu sais donc où il est !?
- Ah au contraire il n’est pas absurde ou coussi-coussa d’envisager l’idée ni sotte si saugrenue que nous sommes toute de manière ni plus ou moins aléatoire je sache…
- Il suffit!
- … en idée avec une nette incertitude où il pourrait n’être pas, alors qu’à deux pas prêt il aurait pas pu ne pas y être et même si il n’était pas là où je savais qu’il ne serait pas…
- Ca suffit! Shrek court après l’héritier du trône !

#238 8.65 (42 votes)

- T’as envie de me faire chialer ou quoi ? Il va falloir que tu me prennes dans tes bras pour me consoler.
- C’est un risque que je veux bien prendre…
- T’façon j’en voudrais pas de tes bras.

#239
8.64 (122 votes)

Ouais je suis au 4e étage, mais j’arrive pour te foutre ta raclée.

#240 8.64 (56 votes)

Haut de page