Kaakook

Top - Citations de films de l'année 2003

Ça ne compte quand même que pour un !

#21 9.33 (303 votes)

Une bonne décision prise pour de mauvaises raisons devient une mauvaise décision.

#22 9.33 (229 votes)

- Si je comprend bien le type le plus con de votre asile a réussi à enlever le type le plus dangereux, c’est pas un peu insolite, ça ?
- Je suis psychiatre depuis 20 ans, alors moi, l’insolite…

#23
9.32 (123 votes)

Je t’aime plus que ma propre vie…

#24
9.32 (2090 votes)

- Aime moi !
- Cap !
- Attends, c’est un jeu là pour toi ?
- Non, c’est un pari. C’est toi qui l’a lancé.
- Bah si c’est moi qui l’ai lancé t’as pas su le rattraper au vol. Pauvre tache. Tu vas rater ton bus.

#25
9.32 (1407 votes)

- Alors Jack Sparrow. Sommes-nous donc deux immortels condamnés à un combat épique jusqu’aux trompettes de jugement dernier ?
- Tu peux aussi te rendre.

#26 9.32 (579 votes)

T’es cap toi de faire pleurer une fille le jour de son mariage, de rire quand t’es malheureux, de te taire pendant dix ans ? Dis moi, t’es cap’ ?

#27
9.32 (1863 votes)

C’est comme ça qu’on a gagné la partie. Ensemble. Heureux. Et là, au fond du béton, on a enfin partagé notre rêve d’enfant : le rêve d’un amour sans fin…

#28
9.32 (1855 votes)

- T’as un copain ?
- Oui.
- Eh bien maintenant t’en as deux !

#29
9.32 (1213 votes)

- Est-ce que je rêve ?
- Non…
- J’m’en doutais. Si j’rêvais y’aurait du rhum !

#30 9.32 (653 votes)

Dis moi qu’tu m’aimes, rien qu’une fois.

#31
9.32 (1446 votes)

Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.
Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.

#32 9.32 (167 votes)

Alors c’est ça être adulte, avoir un compteur qui affiche 210 et ne jamais dépasser le 60 ?

#33
9.31 (1402 votes)

Tous les trésors ne sont pas d’argent et d’or…

#34 9.31 (453 votes)

On avait déjà parlé de l’avenir, une fois. On s’était pas trop trompé d’ailleurs. T’apprends à devenir un Tyran et moi un Flan !

#35
9.31 (1376 votes)

- Tu m’attendras ?
- C’est un gage ?
- Non.
- Tu verras bien alors…

#36
9.31 (968 votes)

- Qu’est c’que tu f’ras quand tu s’ras grand ?
- Tyran !
- Wouaw ! Tyran ! Avec tout un peuple asservit ?
- Parfaitement ! Avec un… harem, des esclaves ! J’les torturerai chaque jeudi matin…
- Coooool.
- Et toi ?
- Beeen, je… Non, c’est idiot…
- Allez, dis le !
- Non, ça va pas t’plaire !
- Moi j’te l’ai dit, raconte !
- J’aimerais être un flan… un flan aux abricots… ou nature tiens, un peu tiède, dans une boulangerie… en vitrine…
- Un flan ? comme les gâteaux ?
- Ben évidemment !! Qu’est ce que tu veux que ce soit d’autre ? Y’en a pas 46 000 des flans !
- Flan… Flan… Ah mais ouais ! Un flan ! Mais ouais, mais c’est super génial !!

#37
9.31 (1342 votes)

Un jeu de crétin ? Peut-être bien, mais c’était notre jeu !

#38
9.31 (1092 votes)

- Tu dors ?
- Officiellement oui.
- Les rumeurs disent que tu fais semblant.
- Oui j’ai vu ça dans Paris Match. Juste des ragots.
- Je vais dormir un peu.

#39
9.31 (1339 votes)

Inconnu : Et voici Nathalie. Nouvelle comme vous !
Le premier ministre : Enchanté Nathalie.
Nathalie : Ravie David. Euh monsieur le ministre. Merde comment j’ai pu dire ça. Et en plus j’ai dit merde. Deux fois de suite. Oh monsieur toutes mes excuses.
Le premier ministre : C’est pas grave voyons. Vous auriez dit putain là nous aurions été dans la merde.
Nathalie : Ça c’est vrai ! J’avais le pressentiment que le premier jour j’allais merder comme une conne. Oh la la… Oh putain.

#40
9.31 (92 votes)

Haut de page