Kaakook

Top - Citations de films de l'année 2003

On dit que lorsqu’on rencontre l’amour de sa vie, le temps s’arrête. Et bien c’est vrai… Ce que l’on ne vous dit pas, c’est que quand le temps reprend son cours, il file à une vitesse folle pour rattraper son retard.

#161
8.77 (744 votes)

Tu sais, la peur, la terreur, c’est dans la tête que ça se passe. C’est l’imagination qui fait tout, alors vide ta tête, essaye de ne pas imaginer, tu serais étonné à quel point tu peux être courageux.

#162
8.77 (63 votes)

That woman deserves her revenge and we deserve to die.

#163 8.75 (46 votes)

J’ai confiance en tout le monde. Ce dont je me méfie c’est du diable se trouvant en chaque homme.

#164
8.75 (70 votes)

But for now let me say, without hope or agenda, just because it’s christmas (and at christmas you tell the truth): to me, you are perfect and my wasted heart will love you until you look like this…

#165
8.75 (70 votes)

C’est pas la sincérité qui manque aux hommes, c’est le temps pour l’appliquer. Le temps de mettre en œuvre toutes ces belles paroles.

#166 8.75 (38 votes)

On nous a envoyé sauver la Comté Sam, et elle a été sauvée. Mais, pas pour moi…

#167 8.75 (86 votes)

Mais non t’es pas con ! T’es comme moi. On peut pas toujours être à son maximum.

#168
8.75 (38 votes)

Regarde moi bien petit, si je suis dans cet état là c’est parce-que je suis cap de tout moi ok ? Alors maintenant tu t’excuses !

#169
8.75 (86 votes)

- Mets un string, darling !
- Tu crois que je suis d’humeur à stringuer ou quoi !

#170
8.74 (77 votes)

- What exactly are you a professor of, Mr. Logan?
- Art.

#171 8.73 (45 votes)

Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.

#172 8.73 (61 votes)

T’as des yeux de bourrin !

#173
8.73 (53 votes)

Stifler a offert une rose à une fille, houaa mais c’est incroyable ! C’est comme si on apprenait à un singe à se tenir à table.

#174 8.73 (69 votes)

- T’as vu les deux grosses tantes là-bas !
- C’est nous, connard !

#175
8.72 (29 votes)

C’est très… Personnalisé !

#176
8.71 (52 votes)

Tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.

#177 8.7 (275 votes)

Je connaissais un type il s’appelait Michaut ou Michelet ou Michalot, un truc comme ça. Il était comme toi il avait toujours une grosse joue à gauche. Je me marrais et je lui disais « Tu ressembles à un cul mais t’as qu’une fesse ! ».
Il faisait du bruit en mangeant comme toi, une vraie pelleteuse le mec ! Et je lui disais « Hé la-qu’une-fesse ! Tu bouffes comme une pelleteuse ! ».

#178
8.7 (82 votes)

- Je vais t’apprendre ce que c’est de souffrir !
- Vous aimez souffrir ? Essayez de porter un corset !

#179 8.7 (205 votes)

Oh, écran placenta !

#180
8.69 (74 votes)

Haut de page