Kaakook

Top - Citations de films de l'année 2003

- Moi c’est Julien.
- Et moi c’est, va te faire mettre !

#141
8.89 (730 votes)

Tout a commencé avec un mot dégouttant qui voulait rien dire du tout, un mot comme « métastase », pourquoi pas mammouth pendant qu’on y est.

#142
8.89 (574 votes)

Ils viennent détruire, ce que j’ai appris à aimer.

#143
8.89 (80 votes)

Cap ou pas cap de m’aimer ?

#144
8.89 (143 votes)

J’adore les sushis !

#145
8.88 (133 votes)

- À vos chaloupes camarades ! J’te demande pardon, c’est toi qui commande…
- Messieurs, allez-y à pied !
- Pas en chaloupe ?

#146 8.88 (195 votes)

Je mourrais par le sabre. Mon sabre… Ou celui de mon ennemi.

#147
8.86 (60 votes)

- Il a été tué pour avoir mangé les abats.
- Quoi ? il a été tué pour avoir mangé de la viande ?
- Non il a mangé le groupe ABBA.

#148
8.85 (77 votes)

J’suis gentil, j’suis gentil mais j’suis pas M. Ingalls !

#149
8.85 (94 votes)

- Avec quoi est-ce qu’il a fait la ficelle ?
- Des poils humains, ceux de mon dos…

#150 8.84 (267 votes)

Buck ça rime avec Fuck.

#151 8.84 (76 votes)

Le narrateur : La règle du jeu n’a pas changé, quand nous étions gamins ce qu’on pouvait appeler taquinerie, s’appelait maintenant perversion. Vous savez ce que c’est la perversion ? C’est qu’une affaire de goût, comme la bouffe chinoise, on aime ou on aime pas. N’empêche que quand on est chinois on a pas le choix.
[Julien s’assoit à côté d’une fille, qui est en train de réviser, pendant que Sophie passe son oral de maths]
Julien : Moi, c’est Julien.
Aurélie : Et moi c’est vas te faire mettre.
Julien : Fonctions vectorielles. Alors V1 par V2 est égal au produit de leur deux modules, multiplié par le cosinus de l’angle que forment leurs deux corps.
Aurélie : Hmm, tu m’as l’air calé en fonctions vectorielles. Dis-moi si j’me trompe… Ton vecteur est défini par une origine, et surtout une grandeur orientée dans un espace vectoriel.
Julien : Certains espaces vectoriels, sont plus attirants que d’autres.
Aurélie : Tu crois que tu pourrais approfondir la théorie avec moi ?
Julien : Ça pourrait être exponentiel…
Aurélie : Tu révises tout seul d’habitude ? [Acquiescement de Julien] On t’a jamais dit que ça rend sourd ?

#152
8.83 (358 votes)

Je crois qu’un homme fait ce qu’il peut, jusqu’à ce que son destin soit décidé.

#153
8.82 (75 votes)

Il était infirme. Mais son corps seulement était cassé. C’est pas si simple. Ce n’est pas non plus une chose facile à expliquer. « Laissons cela comme ça » dit-elle. En fermant le livre sacré des mensonges, elle se couvre les yeux en essayant d’occulter ce qui s’était passé.

#154
8.82 (58 votes)

- Oh le grand Bleu !! C’est Comment ?!
- Bah c’est grand… et… c’est Bleu !
- Oh ! Je le savais !

#155
8.81 (57 votes)

Mais quel abruti bordel !

#156
8.8 (40 votes)

- Bonjour, j’m’appelle Bruce.
- Bonjour Bruuuuuce.
- Ça fait trois semaines que j’ai pas touché à un poisson, sur les dents d’ma mère, qu’on fasse une soupe de mes ailerons si jamais j’mens !

#157
8.8 (65 votes)

Y faut qu’on parle de ce que j’ai fait à ton cul.

#158 8.78 (72 votes)

Tu sais, si tout le monde épousait quelqu’un d’une race différente, en une seule génération il n’y aurait plus aucun préjugé.

#159
8.78 (129 votes)

Quelle garce, quelle magnifique garce ! Dans le genre copine on n’a pas fait mieux. Avouez elle est pas superbe comme ça ? Toujours prête à crever, écrabouillée sous un train.

#160
8.78 (113 votes)

Haut de page