Kaakook
connexion inscription

Top - Citations de films de l'année 2004

- Je te croyais mort…
- Techniquement, je n’ai jamais été vivant, mais merci de vous soucier de mon sort.

#91
9.12 (58 votes)

Chaque fois qu’un enfant dit : « Je ne crois pas aux fées », il y a quelque part une petite fée qui meurt.

#92
9.12 (184 votes)

Je suis pas blond ok ? je m’appelle Pierre B L O N D !

#93
9.11 (349 votes)

Je peux mourir maintenant, Clem,
Je connais le bonheur,
Je n’avais encore jamais éprouvé ça,
Je suis tout à fait là où j’ai envie d’être.

#94
9.1 (257 votes)

- T’es toujours mon copain ?
- Ben ouais !
- Combien ça fait 5+3 ?
- Ben 53 !
- T’es sûr ?
- Ben ouais !
- Merci !

#95
9.1 (57 votes)

L’éternité, ça doit être drôlement long.

#96
9.09 (176 votes)

Pourquoi je tombe amoureux de toutes les femmes qui me prêtent un tout petit peu d’attention ?

#97
9.08 (121 votes)

Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.

#98
9.07 (44 votes)

Quelques fois, la meilleure façon de porter un coup, c’est de reculer. Mais à trop reculer, on finit par ne plus se battre.

#99
9.07 (87 votes)

- À ta place je me rendrais !
- À ta place, j’me brosserais les dents.

#100
9.07 (87 votes)

- Ça y est… J’te trouvais peut-être cinglée… Mais tu m’faisais craquer…
- J’aurais aimé que tu restes !
- Moi aussi j’aurais aimé rester. Encore maintenant j’aurais aimé rester. Il y a plein de choses que j’aurais aimé faire… J’aurais voulu… J’aurais voulu rester.

#101
9.06 (139 votes)

On aime me fréquenter ! Je suis passionnante et passionnée.

#102
9.05 (232 votes)

Quand j’étais petit j’avais peur du monstre qui viendrait me manger, c’est pour ça que j’aimais bien avoir un copain qui dort à la maison, non pas pour qu’il me protège mais pour que le monstre le mange en premier et que j’ai le temps de me barrer.

#103
9.04 (84 votes)

I could die right now Clem. I’m just…happy. I’ve never felt that before. I’m just exactly where I want to be.

#104
9.04 (94 votes)

Please let me keep this memory, just this one.

#105
9.03 (103 votes)

J’ai une idée ! Et si… On changeait de place !

#106
9.03 (226 votes)

Il y en a qui disent qu’ils aiment la boxe. Ils ne savent pas de quoi ils parlent. La boxe est une histoire de respect, se faire respecter, au dépend de l’autre.

#107
9.02 (41 votes)

Quand nous rêvons, nous entrons dans un monde qui n’appartient qu’à nous.

#108
9.02 (51 votes)

- Allez au Diable !
- Non, je le quitte au contraire !

#109
9.01 (132 votes)

Par l’imparfait du subjonctif !

#110
9.01 (131 votes)

Guy, elle m’aime ! Je suis un couple maintenant.

#111
9.01 (252 votes)

J’ai une idée ! Et si on faisait un biche-volley ?

#112
9.01 (262 votes)

- Tu reviendras me voir ?
- Si tes histoires parlent de moi !

#113
9 (60 votes)

Merci. Vous avez dit « quelqu’un » alors que vous auriez pu dire « quelque chose ».

#114
8.99 (59 votes)

Les amis… Ils passent des années à essayer de vous caser et dès l’instant où vous trouvez un Jules, il vous somment de le plaquer.

#115
8.99 (149 votes)

Même des ennemis peuvent se respecter.

#116
8.98 (88 votes)

La mort doit être une belle aventure.

#117
8.98 (167 votes)

Si je suis trop vieille pour ça, alors je n’ai rien d’autre. Ça vous suffit comme vérité ?

#118
8.98 (49 votes)

- Je te paye pas assez pour t’acheter des chaussettes ?
- Hein ?
- Tes chaussettes, elles sont trouées.
- Ah ! Mais celles-ci ce sont celles de la nuit, les pieds aiment bien respirer la nuit.
- Alors pourquoi n’en change tu pas le jour ?
- Parce que celles de jour sont pleines de trous.

#119
8.97 (77 votes)

- Je ne vois aucun endroit moelleux où atterrir !
- Et pourquoi pas sur ton cul…

#120
8.97 (87 votes)