Kaakook

Tag - frissonnante

Les citations qui donnent des frissons.

- Pourquoi le semi homme ?
- Je ne sais pas. Saroumane pense que seul un grand pouvoir peut tenir le mal en échec, mais ça n’est pas ce que j’ai découvert. Je crois que ce sont les petites choses, les gestes quotidiens des gens ordinaires qui nous préservent du mal… de simples actes de bonté et d’amour !! Pourquoi Bilbon Sacquet, peut être par ce que j’ai peur et qu’il me donne du courage !!

9.09 (133 votes)

Parfois, il faut savoir quitter les gens que tu aimes. Mais ça ne veut pas dire que vous ne devez plus vous aimer… Parfois, il faudra être sûr que tu l’aimes plus que tu ne le penses.

9.08 (1322 votes)

Je ne suis pas douée pour les discours. Alors j’ai décidé d’emprunter une phrase à un vrai poète William Shakespeare « L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé ». Quand je regarde Nathan et Haley je me sens en confiance, c’est pas facile à expliquer mais ils me donnent de l’espoir. J’ose à peine parler de leur bonheur à voix haute parce que si la vie se rend compte de ce qu’elle leur a donné, j’ai peur qu’elle essaie de le leur reprendre et ce serait dommage parce qu’on a tous besoin d’un peu d’espoir pour tenir. On a tous besoin de sentir que quelque fois la vie est merveilleuse et qu’avec la bonne personne elle peut l’être pour toujours.

9.07 (269 votes)

Tout s’achète : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi… Surtout moi. L’homme est un produit comme les autres. Avec une date limite de vente. Je suis publicitaire. Je suis de ceux qui vous font rêver des choses que vous n’aurez jamais. Ciel toujours bleu, nanas jamais moche, bonheur parfait retouché sur Photoshop. Vous croyez que j’embellis le monde ? Perdu, je le bousille.

9.05 (1209 votes)

My name is Maximus Desimus Meridius, commander of the armies of the north, general of the Felix legions, loyal servant to the true emperor, Marcus Areillius. Father to a murdered son, husband to a murdered wife, and I will have my vengeance, in this life or the next.

9.02 (244 votes)

Prototype personnel de Dieu, mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir…

8.95 (256 votes)

Choisir la vie, choisir un boulot, choisir une carrière, choisir une famille, choisir une putain de télé à la con, choisir des machines à laver, des bagnoles, des platines laser, des ouvres boites électroniques.
Choisir la santé, un faible taux de cholestérol et une bonne mutuelle, choisir les prêts à taux fixes, choisir son petit pavillon, choisir ses amis.
Choisir son survet’ et le sac qui va avec, choisir son canapé avec les deux fauteuils, le tout à crédit avec un choix de tissu de merde, choisir de bricoler le dimanche matin en s’interrogeant sur le sens de sa vie choisir de s’affaler sur ce putain de canapé et se lobotomiser au jeux télé en se bourrant de McDo.
Choisir de pourrir à l’hospice et de finir en se pissant dessus dans la misère en réalisant qu’on fait honte aux enfants niqués de la tête qu’on a pondu pour qu’ils prennent le relais.
Choisir son avenir, choisir la vie.
Pourquoi je ferais une chose pareille ? J’ai choisi de pas choisir la vie, j’ai choisi autre chose. Les raisons ?
Y’a pas de raison. On n’a pas besoin de raison quand on a l’héroïne.


Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels ; Toutes les femmes sont perfides, artificielles, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond ou les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fanges ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux.
On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quant on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit: « J’ai souffert, je me suis trompé quelquefois mais j’ai aimé ».

8.91 (237 votes)

La « fibre morale ». Voyons, c’est quoi au fond, la « fibre morale » ? Avant, je croyais que c’était toujours dire la vérité, se montrer généreux, donc à la base, se prendre pour un putain de scout. Mais maintenant je vois les choses différemment. Ce qui compte le plus sur le plan moral, c’est de trouver ce qui est essentiel pour soi. Je veux dire cette passion qui vous fait porter un autre regard sur le monde et quand vous l’avez trouvée, vous ne lâchez plus. Vous prenez tous les risques. Pour vous, elle passe avant tout le reste; votre avenir, vos rêves, votre vie. Même si vous faites des trucs pas très net pour l’aider, au fond, c’est pas grave… Parce-que dans votre cœur, vous savez que le jeu en vaut la chandelle. C’est ça, pour moi, la « fibre morale ».

8.83 (161 votes)

- Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes : des bons, des mauvais. Des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un exceptionnel. Un héro, une légende… Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu’ils ont tous en commun, tu sais ce que s’est leur pouvoir secret ?
- Non.
- Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.

8.68 (43 votes)

E.T. téléphone maison.

8.51 (164 votes)

On my signal, unleash HELL!


Le monde est vaste et dur, pleins de rebondissements et on a tendance à cligner des yeux et à rater les instants essentiels.

8.15 (98 votes)

Soit tu es un Wonkru soit tu es un ennemi des Wonkru.

9.48 (164 votes)

C’est pour vous, et uniquement pour vous que je l’ai fait. Vous êtes trop généreuse pour vous jouer de mes sentiments. L’entretien que vous avez eu avec ma tante hier soir m’a donné des raisons d’espérer que j’osais à peine entrevoir. Si vous avez gardé les mêmes sentiments qu’auparavant dites-le moi. Mon affection et mon désir sont intacts. Mais un seul mot de vous suffira à me réduire au silence. Si vos sentiments envers moi ont changés, je dois vous dire que vous avez pris possession de tout mon être, et je vous aime. Et je ne veux plus jamais être séparé de vous.

9.41 (463 votes)

La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.

9.38 (1241 votes)

Un jour quelqu’un ma dit « garde là pour toujours », c’est le « toujours » qui me pose problème.

9.37 (449 votes)

Trompe moi une fois, honte sur toi, trompe ma meilleure amie, j’te pourris la vie.

9.37 (292 votes)

L’homme que j’aimais est mort il y a trois mois.
Tant bien que mal, avant j’aimais la vie, parce qu’on l’avait en commun. Avant, j’aimais la vie, même sachant tout ce que je savais, car dans l’immensité du vide, il était là qui souriait. Aujourd’hui, je chéris un fantôme, un souvenir. Je pense encore à lui chaque jour, chaque minute, chaque seconde… Absurde constance. J’ai beau vivre, si on peut appeler ça vivre, j’ai beau baiser, et sortir… Je pense encore à lui. Je regarde les gens, leurs pas qui les emportent vers une finalité absente… Et au fond de moi-même, son image qui me hante. Je le connaissais mieux que personne. On avait le même état d’esprit, on méprisait la platitude et la médiocrité, on était prisonniers du fric et ça nous rendait dingues, et on ne savait pas pourquoi on existait. Maintenant, qu’il n’est plus là, je sais pourquoi j’existais.
J’existais pour lui.
Je suis faible, et j’ai l’impression que mon corps se meurt lentement. Seul mon esprit plein de souvenirs est encore vivace. Je préfère ressasser le bienheureux passé que de me contenter de ce présent de merde. Je n’oublierai pas ton visage, je n’oublierai jamais ta voix. Je me morfonds dans ma douleur.
Pauvre con, tu ne pouvais pas rouler moins vite.

9.35 (512 votes)

Si je n’avais qu’une heure d’amour, si c’est tout ce qui m’était donné, une heure d’amour sur cette terre c’est à toi que je la consacrerai.

9.34 (231 votes)

Haut de page