Kaakook

Tag - romantique

Les citations romantiques.

- Mais pourquoi tu me fuis tout le temps ?!
- Tu veux vraiment le savoir ?
- Oui je veux vraiment le savoir !
- C’est parce que je ne réponds plus de moi quand je suis avec toi.

9 (209 votes)

Je te vois.

8.99 (248 votes)

Ne jamais inventer, dérober, tromper ou s’enivrer.
Mais si tu dois inventer, réinventes l’amour dans les bras de ta dulcinée.
Si tu dois dérober, dérobes toi à la vermine.
Si tu dois tromper, Trompes la fatalité.
Si tu dois t’enivrer, enivres toi de moments d’une intensité à couper le souffle.

8.98 (264 votes)

Jacquouille ! Passe moi la gourdasse, j’ai grand soif !

8.98 (322 votes)

Si tu veux quelque chose dans la vie, prends le.

8.98 (472 votes)

You are my life now.

8.97 (475 votes)

Je rêve que nous sommes des papillons
n’ayant à vivre que trois jours d’été.
Avec vous, ces trois jours seraient plus plaisants
que cinquante années d’une vie ordinaire.

8.97 (48 votes)

J’aimerais être un flan. Un flan aux abricots.

8.97 (696 votes)

The greatest thing you’ll ever learn is just to love and be loved in return.


J’ai soudain le sentiment étrange d’être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l’air, la rumeur tranquille de la ville. J’inspire profondément car la vie me parait alors si simple, qu’un élan d’amour me donne tout à coup envie d’aider l’humanité tout entière.

8.96 (183 votes)

J’étais à peu près certaine de trois choses. Un, Edward était un vampire ; deux, une part de lui - dont j’ignorais la puissance - désirait s’abreuver de mon sang ; et trois, j’étais follement et irrévocablement amoureuse de lui.

8.96 (868 votes)

And so the lion fell in love with the lamb.


Je garantis des moments de rudes épreuves et je garantis qu’il arrivera un jour ou l’un de nous, c’est inévitable, aura envie de tout quitter mais je garantis aussi que si je ne te demande pas de m’épouser je vivrais dans le remord jusqu’à la fin de ma vie parce que je sais, je sens au plus profond de mon cœur, que tu es faite pour moi.

8.93 (46 votes)

OSS 117 : Un philosophe a dit un jour « le mystère des Pyramides, c’est le mystère de la conscience dans laquelle on n’entre pas ».
Setine : Les pharaons se faisaient enterrer avec leurs serviteurs.
Moëller : Lorsque l’on meurt, souvent on voudrait que tout s’arrête avec soi.
OSS 117 : Mais, c’est le cycle même de la vie : lorsque quelqu’un ou quelque chose meurt, quelqu’un ou quelque chose naît ailleurs.
Setine : Nous tentons d’oublier que nous sommes des animaux, mais la nature nous le rappelle. Parfois cruellement.
Moëller : Des scientifiques font des expériences sur les mouches drosophiles parce que la structure de leur cerveau est extrêmement proche de la nôtre.
Setine : Le cheval nous voit plus grand que nous sommes avec son œil déformant. Ce n’est que grâce à cela que nous l’avons domestiqué.
Moëller : C’est notre œil, notre regard, qui nous dicte notre façon d’agir par rapport aux autres. Mais on peut être myope.
OSS 117 : L’aveugle ne voit pas, il ressent. Et, paradoxalement, il voit.
Moëller : Si le chat a la queue verticale, c’est qu’il est en confiance.
Setine : Le cul-de-jatte a une jambe qui le démange encore.
OSS 117 : Quand une femme change d’homme, elle change de coiffure.
Moëller : Il faut laisser pleurer un nourrisson quand il va au lit, sinon on sacralise trop son coucher.
Raymond Pelletier : Hum… On va boire un verre ou prendre un pot au bar… Hum ? Un p’tit godet là… On retourne au bar ? Tu veux un verre ?

8.92 (351 votes)

Je n’ai jamais prêté d’importance à la façon dont j’allais mourir, mais mourir à la place de quelqu’un que j’aime semble être une bonne façon de partir !

8.91 (1177 votes)

If you need anything, if you have any questions, just ask.

8.87 (291 votes)

- Pourquoi la lune est-elle aussi solitaire ?
- Pourquoi ?
- Elle avait un amant.
- Tu racontes ça à tes élèves ?
- Non. Il se nommait Kuekuachu et il vivait dans le monde des esprits avec elle.
- Ah c’est du vécu, d’accord.
- Et toutes les nuits, ensemble, ils sillonnaient les cieux. Mais un des autres esprits en éprouvait de la jalousie, Langue Fourchue voulait la lune pour lui tout seul. Il a donc dit à Kuekuachu que la lune voulait qu’il lui offre des fleurs, qu’il devait faire le voyage jusqu’à notre monde pour lui cueillir des roses. Mais Kuekuachu ignorait que celui qui laisse le monde des esprits derrière lui ne peut pas y revenir. Et toutes les nuits depuis, il contemple le ciel, voit la lune et il hurle son nom. Mais il ne peut plus la toucher.
- Ah Kukukachu s’est fait eu alors.
- Kuekuachu. Qu’on nomme aussi Wolverine.

8.87 (114 votes)

Sur les ailes légères de l’amour j’ai volé par dessus ces murs, des clôture de pierre ne sauraient barrer la route à l’amour.

8.86 (174 votes)

Nous ne sommes qu’ombres et poussières.

8.84 (102 votes)

La passion et les rêves sont comme le temps, rien ne peut les arrêter et il en sera ainsi tant qu’il y aura des hommes prêts à donner un sens au mot « liberté ».

8.83 (67 votes)

Haut de page