Kaakook

Top - Citations de films et séries de tous les temps

Toi t’as eu plein de filles, plein d’aventures. Moi j’en ai jamais voulu jusqu’à toi. C’est toi. C’est comme une évidence.

#121
9.38 (1963 votes)

C’est comme si t’étais un morceau de moi Sarah, le meilleur morceau de moi.

#122
9.38 (1417 votes)

- Tu sais quel est le jour où j’ai su que je voulais passer ma vie avec toi ?
- La première fois que tu m’as vu ?
- Non ça c’est le jour où j’ai su que j’allais coucher avec toi. Le jour où j’ai su que j’allais passer ma vie avec toi c’était pour notre premier rendez-vous au restaurant, tu as commandé un énorme plat de pâtes bolognaise. Tu as tout engloutis à une vitesse… Tu en avais partout. Quand je te l’ai fait remarquer, tu t’es regardé et tu as explosé de rire. Ce rire… je voulais l’entendre tous les jours…

#123
9.38 (1200 votes)

- Oh tu t’crois propriétaire de mon corps maintenant ?
- Je paie les fringues qu’il porte, et j’paie les massages qu’il reçoit et un jour je paierai les implants qui seront nécessaires. Si j’en suis pas propriétaire j’en suis au moins actionnaire !

#124
9.38 (217 votes)

Y’a des noms, des mots dans la vie qui vous ramènent à des lieux, un temps où vous étiez bien, où vous étiez heureux.

#125
9.38 (1250 votes)

Je m’excuse pour t’avoir frappé Papa, je préférais mourir plutôt que de te ressembler… Et c’est ce que je suis en train de faire. Mais j’ai tant de colère en moi, et elle vient de toi. Je te déteste de m’avoir fait grandir en pensant que l’amour ça ce méritait et que moi je le méritais presque jamais. Je te déteste pour avoir vu maman pleurer si souvent, et un jour j’espère, quand je lui aurait donné assez de force et de courage pour te quitter, que tu te retrouveras tout seul et tu mourras tout seul. Et ce jour-là Papa, ce jour-là je serai triste d’avoir perdu deux pères : celui que j’aurais pu et celui que j’ai jamais eu. Adieu Papa.

#126
9.38 (962 votes)

Tu es trop belle pour être gentille. C’est pourquoi tu détruis tout ce que tu touches.

#127
9.38 (457 votes)

Hulk : On ne devrait pas se focaliser sur Loki : j’ai l’impression qu’il n’est pas tout seul dans sa tête. C’est un malade mental ce type.
Thor : Modère tes propos ! Loki a perdu la raison mais il est d’Asgard et c’est mon frère.
Natasha Romanoff : Il a tué 80 personnes en deux jours.
Thor : Il a été adopté.

#128 9.38 (201 votes)

Le soleil, la lune, la vérité.

#129
9.38 (457 votes)

Scott : Qu’est-ce qu’il fait là celui-là ? [En désignant Isaac]
Derek : J’ai besoin de lui.
Scott : Je lui fait pas confiance.
Isaac : Ça tombe bien, lui non plus te fait pas confiance.
Derek : Oui bah Derek s’en tape complètement.

#130
9.38 (345 votes)

Sherif Stilinski : Roh, j’aurais dû aller chez le coiffeur !
Stiles : Bah vu ton âge tu devrais être content d’avoir encore des cheveux sur le crane !
Scott : Vous êtes superbe comme ça.
Sherif Stilinski : Bien, [s’adressant à Scott] merci le fils que j’aurais dû avoir.

#131
9.38 (70 votes)

Sous ce masque, il y a plus que de la chair. Sous ce masque, il y a une idée Creedy… et les idées sont à l’épreuve des balles.


- Soit c’est du génie, soit c’est de la folie.
- Ce qui est le plus marrant, c’est que le plus souvent, ces deux choses vont ensemble.

#133 9.37 (529 votes)

Je préfère mourir debout, que de vivre à genoux !

#134
9.37 (417 votes)

- Vous êtes si belle que ça en est douloureux !
- C’est votre nez qui saigne ?
- Non c’est mon cœur.

#135
9.37 (516 votes)

- Dorénavant je veux qu’on m’appelle Sid Prince des Flammes.
- Oh oh prince des flammes, t’as la queue qui crame !

#136 9.37 (510 votes)

- Ouais c’est pas mon genre…
- Bah euh c’est normal ton genre à toi il existe pas, t’as vu ta gueule t’as vu tes bras, ils sont tellement maigres qu’des fois on dirait un velux…

#137
9.37 (389 votes)

Ne laisse jamais personne te dire que tu n’en es pas capable, pas même moi…

#138
9.37 (501 votes)

J’ai lu quelque part que tous les journaux intimes sont écrits par des jeunes filles comme il faut, les plus délurés ont autre chose à faire. Moi j’ai seulement envie de vivre une vie dont je me souviendrai même sans en laisser une trace écrite.

#139
9.37 (832 votes)

C’est à madame justice que je dédie ce concerto, en l’honneur des vacances qu’elle semble avoir prises très loin d’ici et en reconnaissance de l’imposteur qui se dresse à sa place.

#140
9.37 (387 votes)

Haut de page