Kaakook
connexion inscription

Top - Citations de films et séries de tous les temps

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison. Enfin je pense. Mais va savoir si j’ai raison !

#361
9.34 (397 votes)

L’homme que j’aimais est mort il y a trois mois.
Tant bien que mal, avant j’aimais la vie, parce qu’on l’avait en commun. Avant, j’aimais la vie, même sachant tout ce que je savais, car dans l’immensité du vide, il était là qui souriait. Aujourd’hui, je chéris un fantôme, un souvenir. Je pense encore à lui chaque jour, chaque minute, chaque seconde… Absurde constance. J’ai beau vivre, si on peut appeler ça vivre, j’ai beau baiser, et sortir… Je pense encore à lui. Je regarde les gens, leurs pas qui les emportent vers une finalité absente… Et au fond de moi-même, son image qui me hante. Je le connaissais mieux que personne. On avait le même état d’esprit, on méprisait la platitude et la médiocrité, on était prisonniers du fric et ça nous rendait dingues, et on ne savait pas pourquoi on existait. Maintenant, qu’il n’est plus là, je sais pourquoi j’existais.
J’existais pour lui.
Je suis faible, et j’ai l’impression que mon corps se meurt lentement. Seul mon esprit plein de souvenirs est encore vivace. Je préfère ressasser le bienheureux passé que de me contenter de ce présent de merde. Je n’oublierai pas ton visage, je n’oublierai jamais ta voix. Je me morfonds dans ma douleur.
Pauvre con, tu ne pouvais pas rouler moins vite.

#362
9.34 (509 votes)

Michelle, écoutes j’ai un truc à te dire. Tu m’entends là ? C’est sûrement le réseau. Faut que je te dises quelque chose ; je suis un connard. Je sais même pas pourquoi, je peux peut-être changer… Non, je peux changer. T’es la seule qui compte… la vérité… la vérité c’est que je t’aime.

#363
9.34 (704 votes)

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. Aujourd’hui, je pulvériserai le record du plus gros sandwich si tu me le demandais, je tabasserais les mamies, je remplirais de soda les fleuves du pays… J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette. Je t’aime Jal, t’es tout ce que j’ai au monde… T’as de la morve qui est entrain de couler.

#364
9.34 (1666 votes)

- C’était terrible quand j’ai perdu mon grand-père.
- Ah il est mort comment ?
- 2e Guerre Mondiale.
- Il est mort au combat ?
- Nan, il skiait dans le Vermont, c’était pendant la 2e Guerre Mondiale.

#365
9.34 (341 votes)

Ils ne savent pas qu’on sait qu’ils savent qu’on sait !

#366
9.34 (233 votes)

Aux échecs on appelle ça le zugzwang. Quand le seul coup valable pour s’en sortir, serait de ne pas jouer…

#367
9.34 (141 votes)

Tu t’rappelles quand t’étais gamine, les livres de coloriages ? Moi j’les aimais pas. C’est vrais quoi, si j’ai envie de dessiner une maison, j’veux pas qu’un abruti décide à ma place à quoi elle doit ressembler !

#368
9.34 (766 votes)

Jack : Les amis ! À quoi servent les clés au juste ?
Joshamee Gibbs : Les clés déverrouillent… des trucs ?
Un matelot : Et quoi que cette clé déverrouille, à l’intérieur il y a sûrement un objet de valeur, alors on va chercher à savoir ce que cette clé déverrouille ?!
Jack : Non. Parce que sans la clé, on ne déverrouillera pas ce qu’on a à déverrouiller, alors à quoi servirait-il de trouver d’abord ce qu’il faut qu’on déverrouille, à supposer qu’on le trouve, avant même d’avoir trouvé la clé qui le déverrouille ?
Un matelot : Alors… Il faut trouver la clé !
Jack : Ce que tu dis n’a aucun sens.

#369
9.34 (96 votes)

Le rêve semble réel quand on y est, ce n’est que quand on se réveille qu’on se rend compte qu’il avait quelque chose d’étrange…

#370
9.34 (203 votes)

Vous vous êtes jamais demandé comment serait le monde si vous n’étiez plus là ? Comment réagiraient les gens autour de vous ? Quoique vous imaginiez, vous vous trompez. La mort n’a rien de romantique, elle est sombre et si vaste qu’elle peut engloutir n’importe lequel d’entre nous. La tristesse est comme un voleur dans la nuit, silencieux, incontrôlable, injuste.

#371
9.34 (280 votes)

Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant… Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup…

#372
9.34 (1506 votes)

- À partir de maintenant, plus de sortie la semaine et couvre feu à 1h du matin le week-end.
- Ok mais tu te bases sur quel fuseau horaire ?

#373
9.34 (613 votes)

Le truc le plus nul que de sortir avec Dan Humphrey, c’est de regretter de ne plus sortir avec Dan Humphrey !

#374
9.34 (325 votes)

- Tu es revenue.
- Comment as tu pu me faire ça Chuck ?
- Je suis désolé d’avoir ruiné ta chance d’être une princesse. Mais soyons réaliste. Tu ne t’en sortiras jamais avec ça.
- Chuck…
- J’ai besoin de toi, Blair, comme jamais auparavant. Tout ce que j’ai cru à propos de mon père, tout ce que je voulais être, tout ce que je devais être pour lui, tout était basé sur des mensonges. La seules chose qui ait jamais été réelle c’est toi et moi. Et tu sais ça. C’est pourquoi tu reviens vers moi.
- Louis m’a demandé de l’épouser.
- Tu n’épouseras jamais quelqu’un d’autre. Tu es à moi.
- Je voulais l’être. Je l’ai tellement voulu, mais… plus maintenant.
- Tu es à moi Blair…

#375
9.34 (351 votes)

- Parfois, les gens font semblant d’aller très bien alors qu’intérieurement, c’est tout le contraire.
- Ah, c’est comme la copine de papa qui n’arrête pas de faire des sourires alors que tout le monde sait que c’est une salope…
- Je n’aime pas ce mot Julie, mais c’est un bon exemple…

#376
9.34 (397 votes)

- Non n’y va pas !
- [Elle l’embrasse]
- Je vais encore moins te laisser y aller maintenant…

#377
9.34 (338 votes)

Ne sois pas triste… On se reverra, je te le promets…

#378
9.34 (753 votes)

- Mais comment tu fais pour toujours tout contrôler ?
- Je contrôle pas, j’anticipe sinon tu te laisses surprendre et c’est là que les problèmes commencent.

#379
9.34 (653 votes)

Ce petit coin de ta peau est à moi pour toujours…

#380
9.34 (707 votes)

Chacun de ces mots me ramène toujours le temps d’un instant vers elle, et pour quelques minutes, quelques heures nous sommes encore ensembles.

#381
9.34 (1058 votes)

- J’ai arrêté d’attendre qu’il pense à moi, qu’il me demande comment j’allais après mon appendicite, des trucs cons… Si j’étais triste quand mon chien est mort, qu’il me dise qu’il est fier que je sois la première de la classe qu’il ait hâte de me voir, de me serrer dans ses bras. J’ai arrêté d’attendre qu’il m’aime.
- Il t’aime forcément Sarah.
- Peut-être mais ça sert à quoi si tu le montres jamais.

#382
9.34 (371 votes)

Tu peux prendre ce que tu veux si tu le veux assez fort.

#383
9.34 (156 votes)

- Grâce à toi je me sens très bien, je suis heureuse.
- Je le suis plus que toi.
- Non, moi je le suis beaucoup plus !
- Moi d’ici à Barcelone !
- Moi d’ici jusqu’au ciel !
- Moi encore beaucoup plus !
- Combien ?
- Trois mètres au dessus du ciel.

#384
9.34 (352 votes)

La vie ne devrait pas se résumer à une simple question de survie.

#385
9.34 (187 votes)

Friends don’t lie.

#386
9.34 (352 votes)

- Ça va être tout noir !
- Ta gueule !

#387
9.33 (882 votes)

Cours Forrest, cours !

#388
9.33 (709 votes)

Je t’aime plus que ma propre vie…

#389
9.33 (2089 votes)

Mais si c’est pas un animal qui l’a tué, c’est p’tet un végétal !

#390
9.33 (603 votes)

Si tu sautes, moi je saute pas vrai ?

#391
9.33 (1284 votes)

- Connaissiez vous ce magazine avant ?
- Non.
- Et donc vous n’aviez jamais entendus parler de moi ?
- Non.
- Vous n’avez aucune classe, aucun style…
- Ah ça, je pense que ça dépend…
- Non, non ! Ce n’était pas une question !

#392
9.33 (288 votes)

On est les fils de pute les plus chanceux du monde !

#393
9.33 (751 votes)

- Tu trouves que j’ai du charme ? C’est ce qu’on dit à quelqu’un quand on le trouve pas beau !
- Mais le charme, c’est mieux que la beauté. On peut résister à la beauté, mais pas au charme.

#394
9.33 (109 votes)

Qu’est ce qui guéri le cancer ?
Il semble que la mort imminente, pousse à agir.
Pourquoi faut-il toujours attendre qu’une vie soit en jeu, pour en arriver à ça ?
La connaissance de la mort change tout, à vrai dire, si vous deviez savoir le jour exact, l’heure également de votre mort, cela remettrait totalement en question votre façon de voir les choses. Je le sais. Avez-vous une idée de ce que l’on ressent quand on vous fait patienter, pour vous annoncer que vous allez mourir ? Et voila que le compte à rebours commence. Tout d’un coup, le temps file trop vite pour vous. En une fraction de seconde, tout votre monde s’écroule. Vous ne voyez plus, vous ne sentez plus de la même manière. Vous savourez tout, la moindre chose, un verre d’eau, une marche dans le parc. Le temps file. La plupart des gens veule ignorer le temps qui s’arrêtera enfin. Ironiquement, c’est ce qui les empêche de vivre pleinement leur vie. Et ils boivent bien sur aussi des verres d’eau, mais sans jamais vraiment y goûter. Pour moi, le temps n’est pas flexible. J’ai un cancer. C’est le moment ou j’ai décidé de mettre un terme a ma vie, qui a motivé mon œuvre. Il a même donné un sens. J’étais vraiment déterminé à me suicider… Mais j’ai échoué. Mon corps qui n’était pas assez fort pour rejeter les cellules cancéreuses, a réussi a survivre du plongeon du haut d’une falaise. À mon grand étonnement, j’étais encore en vie. []
Les gens qui ne profitent pas de la vie ne méritent pas de vivre.

#395
9.33 (244 votes)

- Alors, t’es amoureuse ? T’es pas obligée de répondre, c’est juste une question.
- J’ai personne dans mon lit si c’est ce que tu veux savoir… Enfin, personne que je n’puisse changer avec les draps. Il est footballeur, il s’appelle Sergueï Nimovnemovitch… Enfin s’appelait je l’ai largué ce matin.
- Comment t’as pu sortir avec un mec qui a un nom à coucher dehors ?
- Bah justement j’en avait marre de coucher dehors.
- Et depuis ce matin, rien d’autre ?
- A part Sergeï ? Euh… Greg son copain, Jérôme son père, un François, deux trois Kévin, le prince de Cendrillon, les droïdes de la guerre des étoiles enfin tu vois rien de bien sérieux. Un cœur à prendre.

#396
9.33 (1381 votes)

On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace nous sommes libres.

#397
9.33 (243 votes)

- Tu veux que je leur dise d’aller se faire enculer ?
- Hein ?

#398
9.33 (377 votes)

Si t’es l’dernier d’ton espèce tape dans tes mains [clap clap]

#399
9.33 (349 votes)

T’es cap toi de faire pleurer une fille le jour de son mariage, de rire quand t’es malheureux, de te taire pendant dix ans ? Dis moi, t’es cap’ ?

#400
9.33 (1858 votes)