Kaakook

Top - Citations de films et séries des années 1970

- Mahomet ! Écoute-moi ! Un jour pour un jour ! Le jour de Ochod pour le jour de Bedr ! Nos morts ont répondu à tes morts !
- Nos morts sont au Paradis ! Vos morts sont en Enfer !

#401
5.83 (2 votes)

Aucune porte ne pourra être enfoncée ! Nul ne sera dépouillé, nul ne sera maltraité, nul ne sera volé ! Tout ce qui est protégé par une porte est en sécurité ! Tout ce qui se trouve dans la demeure d’Abu Sufyan est en sécurité. Tout aux alentours de la Kaaba est en sécurité !

#402
5.83 (2 votes)

- Y’aurait-il eu la peste ? Est-ce que tout le monde a abandonné cette ville précipitamment ? On pourrait s’emplir les poches de jolie façon ! Aucun marchand ne surveille ses étals !
- Dieu surveille les étals.

#403
5.83 (2 votes)

Bien qu’ils soient plus nombreux, je crois que le combat est équitable. Nous les voyons. Ils nous voient. Ce que je peux apercevoir ne m’a pas fait peur.

#404
5.83 (2 votes)

Et bien, chante mon vieux. Montre ton courage à un commandant fasciste. Allez, chante. Regarde-moi ce public. C’est ton public. Tu n’as jamais eu de meilleur public. Allez, j’t’écoute. Chante !

#405
5.83 (2 votes)

- Qu’est-ce que tu vas faire maintenant ?
- À ton avis…
- T’as pas d’argent ?
- Non.
- T’as pas de relations ?
- Non.
- Tu sais rien faire ?
- Presque rien.
- Alors, deviens conseiller !

#406
5.83 (2 votes)

- J’ai le sens des affaires, j’en suis sûr, je l’sais, c’est là, là, là…
- Qu’est-ce que c’est le sens des affaires ? Tu peux m’expliquer ?
- C’est… c’est un mystère !

#407
5.83 (2 votes)

- C’est qui, Mathivet ?
- C’est, c’est… Ses parents vendaient des légumes sous l’Occupation. Ils ont fait fortune.

#408
5.83 (2 votes)

- C’est une combine ?
- Non… J’connais pas c’mot-là !

#409
5.83 (2 votes)

- Pute tu es. Pute tu as toujours été. Pute tu es pour la vie.
- Tu me plais, Link, tu sais parler aux femmes.

#410
5.83 (2 votes)

Jouissez de l’hospitalité de l’hôtel Maxime !

#411
5.83 (2 votes)

- Déshabillez-vous.
- Pardon ?
- Déshabillez-vous. Vous allez faire le tour de la salle de rédaction tout nu. Nous allons pouvoir juger de l’effet comique.
- Mais, monsieur le président, je…
- Je vous dis de vous déshabiller.
- … [Blénac commence à se déshabiller]
- Mais qu’est-ce que vous faites, Blénac ?
- Je me déshabille, monsieur le président.
- Si je ne vous avais pas arrêté, vous vous mettiez tout nu et vous faisiez le tour de la salle de rédaction ?
- C’est vous qui me l’avez demandé, monsieur le président…
- J’ai une question importante à vous poser, Blénac. Qui de nous deux est le monstre ? Moi qui vous demande d’ôter votre pantalon, ou vous qui acceptez de montrer votre derrière ?
- Je n’sais pas m’sieur l’p… z… ent…
- Tout le problème est là je crois.

#412
5.83 (2 votes)

- Vous savez, vous me plaisez.
- Pourquoi ?
- Vous ne pleurez pas.
- Oh, bien sûr que si, vous l’avez bien vu.
- Vous pleuriez sur votre ami. Vous ne pleuriez pas sur vous. Y’a une grande différence.
- Ne soyez pas gentil avec moi. Je vous en prie… Attendez ! [Elle se jette sur lui et elle l’embrasse]
- J’n’aurais jamais cru…
- Quoi, vous ne vouliez pas que je le fasse ?
- Bien sûr que si, j’voulais seulement d’habitude, c’est moi qui commence…
- C’est pour ça qu’j’ai commencé. Comme ça, je sais quand ça doit s’arrêter !

#413
5.83 (2 votes)

- Eh bien, vous avez mis un certain temps, je commençais à ne plus savoir quoi lui dire…
- Oh ça, ça m’étonnerait !

#414
5.83 (2 votes)

- Depuis quand est-ce un règlement en vigueur ?
- Le seul règlement en vigueur, c’est de faire ce qu’ils veulent qu’on fasse !

#415 5.83 (2 votes)

Je suis pas pour tirer à la courte paille, je suis pour tuer cette saloperie et tout de suite !

#416 5.83 (2 votes)

Il peut pas travailler sans pantoufles !

#417
5.83 (2 votes)

Tant que tu y es, fais-toi tes quarante morts !

#418
5.83 (2 votes)

Un jour très prochain, je vous le promets, nous occuperons toute la zone interdite et nous y planterons nos drapeaux ! Il est temps que notre peuple sache que son armée est faite pour le pouvoir ! Et nous envahirons la zone interdite ! Nous l’envahirons ! Nous l’envahirons ! Nous l’envahirons !

#419
5.83 (2 votes)

Oh, ciel, des tétons poilus ! Sénateur Marcellus, ta femme va faire fuir notre clientèle !

#420
5.83 (2 votes)

Haut de page