Kaakook

Top - Citations de films et séries des années 1970

Tout le monde par terre ! À plat ventre ! Les mains derrière la nuque ! Derrière la nuque, merde !

#381
5.83 (2 votes)

- Lieutenant Herrera, septième compagnie.
- Herrera, parlons clairement. Nous connaissons vos tendances. D’après moi, il s’agit plutôt d’erreurs de jeunesse. Mais ce qui est cause aujourd’hui, c’est l’unité de l’armée, de l’armée à laquelle vous avez l’honneur d’appartenir, dans l’accomplissement de son grand dessein. Alors choisissez.
- Monsieur le major, si le dessein que vous mentionnez consiste à renverser le gouvernement légal du président Allende, ne comptez pas sur moi. Au nom de ce que l’armée m’a appris, au nom de l’honneur que l’armée m’a appris, je ne suivrai pas l’armée dans cette voie.

#382
5.83 (2 votes)

Vous êtes grotesque avec ça sur le crâne !

#383
5.83 (2 votes)

- Ça n’a pas d’sens. C’est vrai, on paye un gars comme vous pour observer des requins ?
- Bah, euh… Euh, ça n’a pas beaucoup d’sens non plus qu’un aquaphobe joue les insulaires…
- Vue de l’eau, c’est un île, mais quand on est dessus, c’est la terre ferme.
- Ah, par contre, voilà qui est sensé !

#384
5.83 (2 votes)

C’est l’armée qui doit garder l’armée contre sa propre population. Une vraie histoire de fous !

#385
5.83 (2 votes)

Ne te fais pas d’illusions. Pinochet comme les autres. Pinochet avant les autres. Pinochet en tête.

#386
5.83 (2 votes)

S’il reste un régiment loyal, on finira bien par le trouver !

#387
5.83 (2 votes)

Savez-vous compter, merdeux ?

#388
5.83 (2 votes)

J’tiens à le dire à mes copines avec qui j’m’envoie en l’air !

#389
5.83 (2 votes)

- Tu m’as promis que tu me raconterais tes médailles…
- Ah oui, c’est vrai. J’avais oublié… Alors, celle-ci m’a été donnée par le sultan d’Alep parce que j’avais trouvé de l’eau dans le désert…
- Papa !
- Celle-la, c’est, c’est l’ordre du mérite 1973. Pourquoi est-ce que tu me redemandes tout le temps, hum ? Sais-tu seulement pourquoi on vous les donne ?
- Pour que tu saches comme tu es important.

#390
5.83 (2 votes)

C’était le colonel Zeller qui m’a contacté en premier… C’était le colonel Zeller qui m’a contacté en premier… C’était le colonel Zeller qui m’a contacté en premier…

#391
5.83 (2 votes)

- Je n’en crois pas mes oreilles !
- Laisse-moi t’expliquer !
- Vous avez tous perdu la tête !
- Ne sauve pas, tu m’entends ! Écoute ! Ne te presse donc pas de condamner ce que je viens de te dire. Tu t’emballes. Il faut y repenser.
- Y repenser ! Repenser à quoi ? Suivre une équipe de traîtres ! Dans une voie qui mène droit au poteau d’exécution. Car c’est une trahison, ce que vous projetez ! Tu ne te rends peut-être pas compte ?
- Mais je le sais aussi bien que toi ! Nous nous connaissons, ne nous grisons pas de propos ronflants sur l’honneur militaire. Crois-tu qu’il y ait un autre moyen pour nous débarrasser des crapules qui nous gouvernent ? Ou est-ce que tu te préoccupes uniquement de ton avancement ?
- Qui d’autre est dans le coup, en plus de toi et de Narriman ?

#392
5.83 (2 votes)

- Si j’avais été dans la tente au lieu de Stauffenberg, m’auriez-vous tué ?
- Bien sûr que non !
- Votre réponse jaillit trop vite !

#393
5.83 (2 votes)

Le premier homme de Blair : Voilà les photos du docteur Rousseau et de sa femme. Il a vingt ans de plus qu’elle. Ce n’est peut-être pas très visible sur ces photos de passeports mais ce sont les seules que nous ayons dans nos dossiers.
Blair : Concentrez-vous sur elle. Ne vous occupez pas de lui.
Le deuxième homme de Blair : Pourquoi elle ?
Blair : Parce qu’elle a vingt ans de moins que lui. Toujours miser sur la corde sensible. Toujours.

#394
5.83 (2 votes)

- Pourquoi est-on arrêté ?
- Avez-vous déjà vu un tel scandale ? Tout un bataillon bloqué afin que le cabot d’un ministre puisse pisser tranquillement !

#395
5.83 (2 votes)

Ce n’est pas celui qui te met dans la merde qui te veux du mal, et ce n’est pas celui qui t’en sort qui te veux du bien.

#396
5.83 (2 votes)

Le soleil, comme notre drapeau !

#397
5.83 (2 votes)

Qui est cet homme qui se tient là, qui scrute mon âme ? Éloignez-moi vite de cet endroit !

#398
5.83 (2 votes)

De l’eau et du pain dur attendent le poète qui se présente à la porte d’Hakim. Et s’il vient à protester, d’un seul geste il sera définitivement rassasié. Et… Et le pain entre ses murs je le jure, est plus fluide encore que l’eau !

#399
5.83 (2 votes)

Et voici les impératifs que le Prophète nous impose à tous. Tu ne feras de mal ni à la femme, ni à l’enfant ni au vieillard. Tu ne feras aucun mal à l’impotent. Tu ne feras aucun mal à celui qui travaille dans son champ. Tu ne pourras abattre aucun arbre. Ne frappe que celui qui t’a expulsé, qui a volé tes droits et qui s’est enrichi en s’emparant de tes biens.

#400
5.83 (2 votes)

Haut de page