Kaakook

Top - Citations de séries de tous les temps

- Hamlet est simplement un ado : Il est tenaillé par tous ses désirs, mais n’a pas assez de bouteille pour les assouvir. Il devient fou et se branle en pensant à Ophélie, et devient si emmerdant qu’il faut que quelqu’un le tue.
- Je ne suis pas sur d’être d’accord. Il n’y a pas de branlette dans Hamlet.
- Si, Il y en a. Plein même. Seulement ils appellent ça des monologues.

#161
9.35 (621 votes)

- Arrêtez de regarder mes fesses quand vous croyez que je ne vous vois pas, arrêtez de vous pointer chez moi quand vous savez que je ne suis pas seule et arrêtez de fantasmer sur moi sous la douche. Ce navire a mit les voiles depuis longtemps, oubliez moi.
- Si vous faites toujours allusion à vos fesses, supertanker plutôt que navire serait une métaphore plus précise.
- Han han.

#162
9.35 (282 votes)

L’amour, l’amour, l’amour. À quoi ça sert ? Absolument à rien…

#163
9.35 (418 votes)

Tu t’rappelles quand t’étais gamine, les livres de coloriages ? Moi j’les aimais pas. C’est vrais quoi, si j’ai envie de dessiner une maison, j’veux pas qu’un abruti décide à ma place à quoi elle doit ressembler !

#164
9.35 (770 votes)

La confiance engendre la confiance, on l’obtient quand on l’accorde.

#165
9.35 (682 votes)

- Pourquoi tu as fait ça ?
- À cause de ce que tu as dit toute à l’heure.
- Sur le bonheur ? Chuck, ce n’est pas le plus important ! Personne n’écrit de chanson sur la compatibilité, ou de romans sur les buts communs et les conversations intéressantes ! Les grands amours sont fous : « L’amour fou ! »
- On ne vit pas à Paris dans les années 20.
- Mais on le souhaiterait…
- Il y a une différence entre le grand amour et le vrai amour. J’ai quitté l’Empire State Building deux minutes après l’heure fatidique. Louis, lui a attendu toute la nuit. C’est ta chance d’être heureuse, tu as peur car ça ne t’ai jamais arrivé. Mais tu mérites ton conte de fée.
- On les construits nous même nos contes de fées.
- Quand il le faut. Pour toi c’est fait. Comment te sens tu ?
- Juste… horrible. Je ne me suis jamais sentie aussi mal.
- Coupable ? Moi aussi. C’est que je dois mûrir après tout.
- Je n’étais pas prête à t’oublier.
- Ne laisse personne te dire que tu es faible, tu es la plus fore que je connaisse.
- M’éloigner de toi me prive de toutes mes forces…
- Je sais. Mais je dois te laisser partir. Et toi aussi.
- Je t’aimerai toujours…
- Je t’aimerai toujours.

#166
9.35 (637 votes)

On dit souvent que les gens ne veulent voir que ce qu’ils ont envie de voir, mais quand la réalité saute aux yeux, certaines personnes se rendent compte de leurs erreurs et rectifient le tir. À force de mensonges, d’autres se font prendre à leurs propres pièges. Et puis, il y a ceux qui découvrent ce qu’ils ont toujours eu devant les yeux. Et pour finir, certaines personnes préfèrent s’enfuir le plus loin possible par peur de savoir qui ils sont vraiment au fond d’eux même.

#167
9.35 (452 votes)

Tape « vengeance » sur Google et tu trouves « BlairWaldorf.com ».

#168
9.35 (862 votes)

Ça devient trop compliqué d’être quelqu’un.

#169
9.35 (314 votes)

On dirait qu’à chaque fois qu’on commence à faire un pas en avant, quelqu’un ou quelque chose se met sur notre chemin.

#170
9.35 (265 votes)

Personne n’est parfait Spencer, on a tous un passé.

#171
9.35 (221 votes)

Chaque ninja se bat pour ce qu’il croit être juste, mais ses adversaires se battent aussi pour ce qu’ils croient être juste. Alors qu’est-ce qui est juste ?

#172
9.35 (128 votes)

Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo.

#173
9.34 (2582 votes)

C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde.

#174
9.34 (837 votes)

- Allo Maman? Oui je suis avec une amie là, hein qu’est ce qu’on va faire ? Euh j’sais pas… Effy on va faire quoi ?
- Approvisionnements.
- En quoi ? demande ma mère…
- Drogues.
- Salade !

#175
9.34 (824 votes)

- Ne pars pas avec lui, s’il te plait !
- Pourquoi ? Donne moi une raison.
- Parce que tu ne le veux pas.
- Insuffisant…
- Parce que je ne le veux pas.
- Insuffisant…
- Qu’y a-t-il d’autre ?
- La vraie raison… je resterai exactement où je suis et ne monterai pas en voiture… Trois mots… Sept lettres, dis-les et je suis à toi.
- Je… Je…
- Merci. C’est tout ce que j’avais besoin d’entendre.


Un jour la mer aura emporté tout le sable. Les océans s’assécheront, et le soleil s’éteindra. Mais quand ce jour viendra, je t’aimerai encore. Mon amour sera éternel.

#177
9.34 (1384 votes)

Vous n’êtes pas des amis. Vous ne l’avez jamais été. Votre amour finira par vous tuer tous les deux. Vous vous battrez, coucherez ensemble, et la haine à nouveau. La haine qui vous possède jusqu’au cœur, vous ne serez jamais des amis. L’amour n’est pas là dans la tête. Il est dans le sang, partout dans mon corps, il lutte pour imposer sa loi. Alors, j’aime peut-être une putain, mais je suis suffisamment homme pour l’admettre.

#178
9.34 (187 votes)

Blair : Nate attend que je lui donne une réponse.
Chuck : Il parait.
Blair : Ça t’intéresse de savoir ce qui me retient ? Je ne pourrais pas répondre à sa question tant que tu n’auras pas répondu à la mienne. Celle que je t’ai posée il y a une éternité… On est quoi l’un pour l’autre… ?
Chuck : Blair…
Blair : Il y a quelques mois, tu m’as dit qu’on ne pouvait pas être ensemble. Alors moi je t’ai cru. Mais à chaque fois que j’essaye de passer à autre chose, tu es là. On dirait que…
Chuck : On dirait que quoi ?
Blair : Que… Peut-être que tu veux simplement que je sois aussi malheureuse que toi.
Chuck : Non, je ne souhaiterai ça à personne… Je ne veux que ton bonheur Blair.
Blair : Alors réfléchis bien. Interroge ton cœur, je sais que tu en as un. Et dis-moi si les sentiments que tu as pour moi sont sincères ou si tout ça n’est qu’un jeu. S’ils sont sincères, on trouvera une solution. Personne ne souffrira. Mais si ce n’est pas le cas, je t’en pris Chuck, rends-moi ma liberté…
Chuck : Ce n’est qu’un jeu. Je déteste perdre. Tu peux partir.
Blair : Je te remercie !
[Blair part, Serena arrive]
Serena : Chuck, pourquoi tu lui as dit ça ?
Chuck : Parce que je l’aime plus que tout. Elle ne serait pas heureuse avec moi.

#179
9.34 (3899 votes)

Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse…

#180
9.34 (2991 votes)

Haut de page