Kaakook

Top - Citations de séries de tous les temps

Ton combat est terminé.

#61
9.41 (126 votes)

Soit tu es un Wonkru soit tu es un ennemi des Wonkru.

#62
9.41 (311 votes)

Je t’aime mais ce que j’aime le plus chez toi, c’est ta façon de m’aimer.

#63
9.4 (1535 votes)

Nous sommes tous à la recherche de cette personne unique qui nous apportera ce qui nous manque dans notre vie. Et si on ne parvient pas à la trouver on n’a plus qu’a prier pour que ce soit elle qui nous trouve…

#64
9.4 (3103 votes)

C’est toujours interdit de pratiquer une autopsie sur quelqu’un de vivant ?

#65
9.4 (861 votes)

J’ai fait la chose la plus terrifiante et la plus dangereuse de ma vie quand je t’ai dit que je t’aimais. Mais ça valait le coup. J’ai réussi à surmonter ma peur pour toi…

#66
9.4 (1065 votes)

Le truc le plus nul que de sortir avec Dan Humphrey, c’est de regretter de ne plus sortir avec Dan Humphrey !

#67
9.4 (358 votes)

C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.

#68
9.4 (950 votes)

Trompe moi une fois, honte sur toi, trompe ma meilleure amie, j’te pourris la vie.

#69
9.4 (309 votes)

Toute personne sinistre qui veut être ton ennemi commence toujours par essayer d’être ton ami.

#70
9.4 (373 votes)

Je ne reviens jamais sur ma parole, c’est ça pour moi être un ninja !

#71
9.4 (272 votes)

Personne n’a le droit de nous juger avant la fin, parce que l’homme est capable du meilleur comme du pire jusqu’au bout. Au fond ce n’est qu’au moment de disparaître que l’on peut enfin savoir qui on a été, la fin donne un sens à tout ce qui a précédé.

#72
9.4 (1381 votes)

Se pardonner et s’accepter tel que l’on est, voila ce que signifie être fort.

#73
9.4 (952 votes)

Quand un homme est blessé il découvre la haine, quand il blesse quelqu’un il découvre la culpabilité ainsi que la rancœur des victimes.

#74
9.4 (225 votes)

Phoebe : C’est un homme divorcé, Ross tu dois le connaitre ?
Ross : Ce n’est pas un club.
Monica : Tu devrais faire attention s’il est divorcé !
Ross : Les hommes divorcés ne sont pas des monstres mesdames.
Chandler : C’est ce qui aura écrit sur les serviettes de ton club ?

#75
9.39 (299 votes)

J’ai dit que j’étais un drogué, j’ai jamais dit que j’avais un problème.

#76
9.39 (969 votes)

- D’où venez-vous comme ça ?
- Du singe si on en croit les démocrates.

#77
9.39 (1037 votes)

- [Lisant son discours à l’enterrement de sa sœur] Ma sœur me manque. Chaque nuit vers 22h, elle avait l’habitude de m’appeler et quand je lui demandais pourquoi… Elle me répondait que son corps lui disait… Elle veut entendre ma voix.
- [Il se lève] Je vais le lire. « Ma sœur me manque. L’odeur de son shampoing. Sa manière d’arriver à me convaincre de lui lire un autre livre. Quand vous aimez quelqu’un comme le l’ai aimée, cette personne fait partie de vous. C’est comme si vous étiez attaché par cette corde invisible, et peut importe si vous êtes loin, vous pouvez toujours la sentir. À présent, à chaque fois que je touche cette corde, je sais qu’il n’y aura personne au bout, et j’ai l’impression de plonger dans le néant. Puis je me rappelle de Jeane. Je me rappelle d’une vie menée sans ennemis, sans préjugés, sans regret… Et je suis inspirée… À me lever du lit et continuer de vivre. Ma sœur me manque tellement. C’est comme si une partie de moi c’était arrachée. Juste encore une fois je voudrais la serrer contre moi… 10 petites secondes de plus… Est-ce trop demandé ? Pour 10 secondes de plus dans ses bras ? Mais je ne peux pas, et je ne le ferai pas, et la seule chose qui m’empêche de me laisser emporter par la tristesse, est de me dire que Jeane me tuerait pour ça. Donc à partir de maintenant, elle va juste me manquer. Je t’aime Jeane. Repose en paix. »

#78
9.39 (284 votes)

Les personnes qui nous rendent heureuse sont jamais celle qu’on pense. Quand on trouve une personne comme ça, on se doit de la chérir.

#79
9.39 (299 votes)

- Pourquoi t’es plus en Europe ?
- Je suis allé à paris mais seulement pour acheter tes macaron préféré chez Pierre Ermé.
- Et en Allemagne ?
- Pour trouver ta marque de bas favoris tu sais combien je les aime.
- Je peux savoir ce que tu fais là ?
- Tu avais raison j’ai été lâche de m’enfuir encore une fois. Partout où j’allais je ne pensais qu’a toi. Il faillait donc que je rentre.
- J’aimerai pouvoir te croire mai tu m’as fais souffrir trop souvent.
- Je te jure que tu peux me croire cette fois.
- Oh… Et c’est tout ?
- … Je t’aime aussi.
- Allez dis-le encore… Non je suis sérieuse redis-le.
- Je t’aime, je t’aime ça fait trois fois. Je t’aime.
- Je t’aime.

#80
9.39 (1013 votes)

Haut de page