Kaakook
connexion inscription

Top - Citations de films des années 2010

- After all this time?
- Always.

#1
9.41 (126 votes)

Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible.

#2
9.4 (2069 votes)

Il est amoureux de toi. Y’a qu’une autre fille que je l’ai vu regarder de la façon dont il te regarde toi, sauf qu’elle est beaucoup plus petite et qu’ils ont le même ADN. T’es pas obligée de le pardonner aujourd’hui, mais fait le, s’il te plaît.

#3
9.39 (449 votes)

Tu t’fiche de moi là ? J’te vois pas pendant 6 mois et toi, tu t’ramènes avec un Kinder !

#4
9.39 (432 votes)

Un beau jour tu vas ouvrir ton cœur, et tu recommenceras à jouer. Tu ne le feras pas pour faire plaisir à ta mère, tu ne le feras pas pour me faire plaisir à moi : ce sera pour toi que tu le feras, parce que la musique est l’amour...

#5
9.39 (89 votes)

Nous acceptons l’amour que nous pensons mériter.

#6
9.39 (170 votes)

N’aie pas pitié des morts Harry, aie pitié des vivants et en particulier de tous ceux qui vivent sans amour.

#7
9.39 (170 votes)

- Suis-je devenu fou ?
- Oui je pense Chapelier. Mais je vais te dire un secret : la plupart des gens bien le sont.

#8
9.38 (1119 votes)

Quelqu’un entre dans notre vie et une partie de nous dit : « T’es tout sauf prêt ». Et l’autre partie dit : « Fait la tienne pour l’éternité ».

#9
9.38 (460 votes)

Un jour quelqu’un ma dit « garde là pour toujours », c’est le « toujours » qui me pose problème.

#10
9.38 (443 votes)

- Alors ?
- C’est pas un thon...
- Ah oui ! Vous avez de la chance, ça doit être la seule fille de Dunkerque qui a encore toutes ses dents...

#11
9.38 (476 votes)

Toi t’as eu plein de filles, plein d’aventures. Moi j’en ai jamais voulu jusqu’à toi. C’est toi. C’est comme une évidence.

#12
9.38 (1951 votes)

Jamais le temps à tes côtés ne me paraîtra assez long ; Commençons par l’éternité...

#13
9.38 (329 votes)

Je m’excuse pour t’avoir frappé Papa, je préférais mourir plutôt que de te ressembler... Et c’est ce que je suis en train de faire. Mais j’ai tant de colère en moi, et elle vient de toi. Je te déteste de m’avoir fait grandir en pensant que l’amour ça ce méritait et que moi je le méritais presque jamais. Je te déteste pour avoir vu maman pleurer si souvent, et un jour j’espère, quand je lui aurait donné assez de force et de courage pour te quitter, que tu te retrouveras tout seul et tu mourras tout seul. Et ce jour-là Papa, ce jour-là je serai triste d’avoir perdu deux pères : celui que j’aurais pu et celui que j’ai jamais eu. Adieu Papa.

#14
9.38 (959 votes)

Je déteste le roquefort, avant toi j’avais jamais vu Dirty dancing, je suis convaincu que Georges Michael est un chanteur de merde, ma cuisse fonctionne parfaitement alors je sais pas si je suis assez bien pour toi, j’ai pas de jet, j’ai pas d’appart, je dors dans un bureau... mais je sais pas comment je vais faire si je ne peux pas te voir chaque jour...

#15
9.37 (1237 votes)

- Père, suis-je folle ?
- Oui, je crois bien que tu es totalement déboussolée, mais je vais te confier un secret, Alice, la plupart des gens bien le sont.

#16
9.37 (386 votes)

C’est fragile l’amour et nous ne savons pas toujours en prendre soin. On essaye juste de s’en sortir comme on peut en espérant que ce sentiment fragile survivra malgré tout.

#17
9.37 (405 votes)

Le rêve semble réel quand on y est, ce n’est que quand on se réveille qu’on se rend compte qu’il avait quelque chose d’étrange...

#18
9.37 (197 votes)

Pas de bras, pas de chocolat.

#19
9.37 (1100 votes)

- Quelle tête elle a ? C’est peut-être un thon !
- Ce n’est pas ça qui m’intéresse. Pour moi, ça passe d’abord par une relation d’esprit à esprit...
- Ouais, ben, si ça se trouve, c’est une relation d’esprit à thon !

#20
9.37 (911 votes)

Si je connais, c’est une pub ! Pour du café non ?
[...]
Oyez, oyez parmandas, on m’attend au château de Vaux-le-Viconte je dois y conduire des menestrelles ! Oui je suis bon chevalier !
[...]
Ah non c’est chelou, c’est des gens qui sont pas vêtus. Je vois des gens courir mais, mais pas d’habits. Et ça glousse. Il était chaud Bach ! Il devait emballer avec ça lui, c’est le Barry White de l’époque !
[...]
Je connais celle là ! Si, si je la connais, tout le monde la connait ! Mais si ! « Bonjour, vous êtes bien aux ASSEDIC de Paris, toutes nos lignes sont actuellement occupées, le temps d’attente est d’environs 2 ans. »
[...]
C’est Tom & Jerry ça non ?

#21
9.37 (686 votes)

C’est comme si t’étais un morceau de moi Sarah, le meilleur morceau de moi.

#22
9.37 (1412 votes)

J’ai rencontré un garçon, il m’a un peu tourné la tête. Fortissimo même... Tu vois le requiem de Fauré ?! Bah être avec lui c’est pareil c’est fort c’est pur.

#23
9.37 (925 votes)

- Avec toi j’ai l’impression de quelque chose de plus grand. C’est comme si t’étais un morceau de moi Sarah, le meilleur morceau de moi. Ferme les yeux. Je suis amoureux de toi Sarah... Je t’aime.
- Tu m’aimes comment ?
- Je t’aime jusqu’aux étoiles.

#24
9.37 (1025 votes)

Quand je suis avec toi je suis plus calme, je respire plus lentement, même si mon cœur bat plus vite.

#25
9.37 (954 votes)

Y’a des noms, des mots dans la vie qui vous ramènent à des lieux, un temps où vous étiez bien, où vous étiez heureux.

#26
9.37 (1237 votes)

- Je croyais qu’avec moi, tu avais changé...
- Ah, c’est ça que je suis pour toi Sarah, une mission humanitaire.

#27
9.37 (481 votes)

- Sarah ?... S’il te plaît Sarah, s’il te plaît. T’en vas pas mon amour... Elle est longue la liste des choses que tu dois faire encore... de ce qu’on doit faire ensembles. Reste avec moi Sarah, s’il te plaît reste avec moi.
- Viens là... ne sois pas triste on se reverra je te le promets.

#28
9.37 (1104 votes)

- J’ai arrêté d’attendre qu’il pense à moi, qu’il me demande comment j’allais après mon appendicite, des trucs cons... Si j’étais triste quand mon chien est mort, qu’il me dise qu’il est fier que je sois la première de la classe qu’il ait hâte de me voir, de me serrer dans ses bras. J’ai arrêté d’attendre qu’il m’aime.
- Il t’aime forcément Sarah.
- Peut-être mais ça sert à quoi si tu le montres jamais.

#29
9.37 (370 votes)

- Tu crois qu’il y a quelque chose après la mort ?
- Je sais pas... Mais je suis sûr que si je mourrais demain, je te retrouverais quelque part...
- Pourquoi tu dis ça ?
- Avec toi j’ai l’impression de plus grand, c’est comme si t’étais un morceau de moi Sarah, le meilleur morceau de moi...

#30
9.37 (467 votes)

- C’est impossible.
- Seulement si tu crois que ça l’est.

#31
9.36 (752 votes)

Chaque jour que je passe est un vrai cauchemar pour réussir à vivre sans toi.

#32
9.36 (161 votes)

Driss : Et ça coûte combien, ça ?
La vendeuse : Je crois qu’il est à 30 000 euros, mais je peux vérifier si vous voulez.
Driss : Ouais vaut mieux vérifier quand même ! Ça me parait exagéré comme prix. [Elle part vérifier] Vous allez pas acheter cette croûte là à 30 000 euros ? Le mec il a saigné du nez sur un compot et il d’mande 30 000 euros ?
Philippe : Aller arrêtez de dire n’importe quoi et donnez-moi un chocolat.
Driss : Nan.
Philippe : Donnez-moi un chocolat.
Driss : Pas d’bras, pas d’chocolat.
Philippe : ...
Driss : C’est une vanne, hein ! Nan mais je déconne !

#33
9.36 (725 votes)

Mon plus grand handicap, c’est pas d’être en fauteuil, c’est d’être sans elle.

#34
9.36 (1108 votes)

- Tu m’aimes comment ?
- Je t’aime jusqu’aux étoiles !

#35
9.36 (1010 votes)

J’ai arrêté d’attendre qu’il m’aime.

#36
9.36 (677 votes)

Ne sois pas triste... On se reverra, je te le promets...

#37
9.36 (752 votes)

- Pleures pas je suis là !
- T’es ma sœur j’ai pas su te protéger, j’ai rien vu. Tu me pardonnes ?

#38
9.36 (474 votes)

- « La main qui les suspend dans l’espace n’a écrit qu’un mot en lettres de feux. Ils vivent parce qu’ils se cherchent et les soleils tomberaient en poussières si l’un d’entre eux cessait d’aimer »...
- Tu crois qu’il y a quelque chose après la mort ?
- Je ne sais pas... Mais je suis sûr que si je mourrais, demain je te retrouverais quelque part.

#39
9.36 (657 votes)

- Alors Peeta, dis-moi, as-tu une petite amoureuse chez toi ?
- Non, non pas vraiment.
- Non ! Je ne te crois pas une seconde mon grand, regardez moi ce visage, un garçon aussi séduisant ! Peeta... dis moi.
- Voilà, il y a... il y a bien une fille qui me plaît depuis toujours.
- Ah !
- Mais elle ne savait même pas qui j’étais, en tous cas pas avant le jour de la Moisson.
- Bon ! J’vais te dire un truc Peeta, tu vas entrer dans l’arène, tu vas remporter les Hunger Games et lorsque tu rentreras chez toi, je peux t’assurer qu’elle n’aura d’yeux que pour toi. [Au public] J’ai pas raison ?
- Je vous remercie, mais le fait de les remporter ne m’aidera pas...
- Eh pourquoi ?
- ... Parce qu’elle est venue ici avec moi...

#40
9.36 (551 votes)