Kaakook

Tag - belle

Les belles citations.

Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.

9.49 (1072 votes)

Je t’aime mais ce que j’aime le plus chez toi, c’est ta façon de m’aimer.

9.4 (1513 votes)

Toi t’as eu plein de filles, plein d’aventures. Moi j’en ai jamais voulu jusqu’à toi. C’est toi. C’est comme une évidence.

9.38 (1964 votes)

2 mots. 7 lettres. Dis les moi, et je suis à toi.


Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre. Je t’aime Elena. Et c’est parce que je t’aime que… je ne peux pas être égoïste avec toi. Que tu ne peux pas savoir ça. Je ne te mérite pas. Mais mon frère, oui. Mon Dieu, j’aimerais tellement que tu n’aies pas à oublier ceci. Mais il le faut.

9.33 (1815 votes)

T’aime ma robe ? J’ai hésité. J’l’ai chipé à ma sœur, y’en avait une autre : rouge, genre bombe thermonucléaire, tu vois ? Je sais que c’est celle là que j’aurai dû mettre mais j’ai peut-être passé, j’sais pas moi… Trois heures devant mon miroir. Mais j’y suis arrivée tu vois. J’suis jolie. Et alors là j’espère que ça te plait sinon j’te colle un de ces raclées. Attend… J’en étais où… Le problème c’est que même si tu m’disais j’adore j’te croirais pas. Julien je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. J’suis perdue. Attend. J’ai pas fini. Dis moi qu’tu m’aimes, dis moi juste que tu m’aimes parce que moi j’oserais jamais te le dire la première, j’aurais trop peur que tu crois que c’est un jeu. Sauve-moi. J’t’en prie.

9.3 (1768 votes)

Moi je fais des petites bulles
Des belles bulles que j’crache en l’air
Elles sont si belles, volent jusqu’au ciel
Comme dans mes rêves, à la fin, elles crèvent
Ou se cache donc la chance, ça me met en transe
Moi je fais des petites bulles
Des belles bulles que je crache en l’air
UNITED !!
UNITED !!
UNITED !!

9.26 (247 votes)

J’ai des mains faites pour l’or et elles sont dans la merde !

9.22 (841 votes)

On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir… Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile… l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.

9.19 (1104 votes)

Nous séparer, ils ont jamais été cap d’y arriver.

9.13 (1051 votes)

Vous n’êtes pas exceptionnels, vous n’êtes pas un flocon de neige merveilleux et unique, vous êtes fait de la même substance organique pourrissante que tout le reste, nous sommes la merde de ce monde prête à servir à tout, nous appartenons tous au même tas d’humus en décomposition.

9.12 (951 votes)

Je dis toujours la vérité, même quand je mens c’est vrai.

9.12 (703 votes)

- Êtes-vous amoureuse de moi ?
- Vous pourriez tout aussi bien me demander si je respire.

9.09 (254 votes)

On se voit bientôt alors ?

8.52 (173 votes)

Chaque espèce possède des instincts qui en fin de compte créent un équilibre avec la nature. Chaque espèce sauf celle dans laquelle je venais de naitre.

8.41 (72 votes)

- C’est comme dans les grandes histoires, Monsieur Frodon, celles qui importaient vraiment, celles où il y avait danger et ténèbres. Parfois, on ne voulait pas connaitre la fin, car elle ne pouvait pas être heureuse… Comment le monde pouvait-il redevenir comme il était avec tout le mal qui s’y était passé ? Mais en fin de compte, elle ne fait que passer, cette ombre… Même les ténèbres ne font que passer… Un jour nouveau viendra et lorsque le soleil brillera, il n’en sera que plus éclatant… C’était ces histoires dont on se souvenait, et qui signifiaient tellement… Même lorsqu’on était trop petit pour comprendre… Mais je crois, Monsieur Frodon, que je comprends… je sais maintenant… Les personnages de ces histoires avaient trente-six occasions de se retourner, mais ils ne le faisaient pas, ils continuaient leur route, parce qu’ils avaient foi en quelque chose…
- En quoi avons-nous foi, Sam ?
- Il y a du bon en ce monde… Il faut se battre pour cela.

9.41 (328 votes)

J’ai lu des centaines de romans dans ma vie, la plupart d’entre eux prétendent que l’amour est le centre de l’univers, qu’il peut guérir toutes les blessures que nous portons, qu’il est nécessaire à notre survie. De Darcy à Heathcliff je les prenais pour des idiots, je croyais que l’amour était une fiction qui ne se trouve que dans les pages usées d’un livre. Mais tout a changé depuis que j’ai rencontré mon Elizabeth Bennet. Je n’aurais jamais cru me retrouver complètement et totalement consumé par une autre avant elle. Elle m’a pris par la main, m’a fait sortir de l’obscurité me montrant que de quoi que soit faites nos âmes, les nôtres sont pareilles. Je suis désolé. Je t’en prie pardonne-moi. Tu m’as déjà demandé quelle personne j’aimais le plus au monde. C’est toi.

9.41 (227 votes)

Et ça va durer très longtemps, et tu sais pourquoi je l’sais ? Parce-que encore aujourd’hui, tous les matins au réveil, la toute première chose que j’veux c’est voir ton visage.

9.37 (1014 votes)

Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo.

9.36 (2565 votes)

Elle lui a appris à vivre. Il lui a appris à aimer.

9.36 (1244 votes)

Haut de page