Kaakook

Tag - belle

Les belles citations.

Il faut du courage pour affronter ses ennemis mais il en faut encore plus pour affronter ses amis…

9.41 (1117 votes)

- Pourquoi t’es plus en Europe ?
- Je suis allé à paris mais seulement pour acheter tes macaron préféré chez Pierre Ermé.
- Et en Allemagne ?
- Pour trouver ta marque de bas favoris tu sais combien je les aime.
- Je peux savoir ce que tu fais là ?
- Tu avais raison j’ai été lâche de m’enfuir encore une fois. Partout où j’allais je ne pensais qu’a toi. Il faillait donc que je rentre.
- J’aimerai pouvoir te croire mai tu m’as fais souffrir trop souvent.
- Je te jure que tu peux me croire cette fois.
- Oh… Et c’est tout ?
- … Je t’aime aussi.
- Allez dis-le encore… Non je suis sérieuse redis-le.
- Je t’aime, je t’aime ça fait trois fois. Je t’aime.
- Je t’aime.

9.41 (987 votes)

- Je suis amoureux de toi.
- Augustus.
- C’est vrai. Je suis amoureux de toi et je ne suis pas du genre à me refuser le plaisir de dire des choses vraies. Je suis amoureux de toi et je sais que l’amour n’est qu’un cri dans le vide, que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’aurons jamais et je suis amoureux de toi.

9.4 (256 votes)

La mort est une journée qui mérite d’être vécue.

9.39 (864 votes)

Je m’excuse pour t’avoir frappé Papa, je préférais mourir plutôt que de te ressembler… Et c’est ce que je suis en train de faire. Mais j’ai tant de colère en moi, et elle vient de toi. Je te déteste de m’avoir fait grandir en pensant que l’amour ça ce méritait et que moi je le méritais presque jamais. Je te déteste pour avoir vu maman pleurer si souvent, et un jour j’espère, quand je lui aurait donné assez de force et de courage pour te quitter, que tu te retrouveras tout seul et tu mourras tout seul. Et ce jour-là Papa, ce jour-là je serai triste d’avoir perdu deux pères : celui que j’aurais pu et celui que j’ai jamais eu. Adieu Papa.

9.39 (966 votes)

Au fur et à mesure que grandissent les filles, elles se font enseigner un tas de choses. Si un garçon vous donne un coup de poing c’est qu’il vous aime, n’essayez jamais de vous coupez vous même votre propre frange, un jour vous rencontrerez un gars merveilleux et vous vivrez alors votre propre conte de fée.
Tous les films que nous voyons, toutes les histoires qu’on nous raconte nous implorent d’attendre que ça nous arrive. Le coup de théâtre du 3e acte…
la déclaration d’amour inattendu… l’exception qui confirme la règle. Mais nous sommes parfois si pressées de vivre notre conte de fée que nous n’apprenons pas à interpréter les signes. Comment faire la différence entre ceux qui sont intéressés par nous et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui resteront avec nous et ceux qui ne resteront pas ?
Il se peut que parfois le gars merveilleux ne fasse pas partie du conte de fée, il se peut que ce soit… vous… toute seule… qui vous reconstruisiez
et vous repartirez à zéro, vous vous rendrez ainsi disponible pour un meilleur avenir. Peut-être que le conte de fée c’est tout simplement… tourner la page… Ou peut-être que le conte de fée c’est le fait que en dépit de tous les appels retournés, les cœurs brisés… en dépit de toutes les gaffes et les signes mal interprétés… en dépit de tous les chagrins et les humiliations… vous n’ayez jamais, jamais perdu espoir.

9.38 (374 votes)

Rien n’est plus singulier que de regarder le monde là haut. D’observer ceux que j’ai laissé derrière moi. Chacun à sa façon est courageux, déterminé, et tellement désespéré… Désespéré parce qu’on veut tout avoir, même quand on ne sait pas exactement ce que l’on veut. Désespéré parce qu’on rêve d’avoir une vie à l’extérieur, mais qu’on craint en partant d’oublier l’essentiel. Désespéré parce qu’on veut que la vie redevienne parfaite coûte que coûte bien qu’on se rende compte qu’elle ne l’a jamais vraiment été. Désespéré parce qu’on rêve d’un meilleur avenir, mais qu’on arrive pas à échapper à son passé… Je ne me contente pas de les observer, je les encourage, ces femmes, si formidables. J’espère de tout coeur qu’elles obtiendront ce qu’elles désirent. Mais… Je sais que toutes, ni parviendront pas… Hélas… La vie est ainsi faite. Tout le monde n’a pas le droit à une fin heureuse…

9.37 (357 votes)

La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.

9.37 (1251 votes)

Pas de bras, pas de chocolat.

9.37 (1115 votes)

J’ai réfléchi à ce que Chris aurait voulu que je dise aujourd’hui, aux conseils qu’il m’aurait donné, sûrement un truc du genre : « Je vais te dire, tu t’en branles, ces gens là ils savent déjà tout de moi parle leur de quelqu’un d’autre ! » Alors j’ai décidé de vous parler d’un des héros de Chris, cet homme, c’est le capitaine Jo Kittinger. En 1960, à bord d’un ballon, le Capitaine Kittinger fit une ascension de 32 kilomètre dans la stratosphère, armé d’un simple parachute, il s’élança dans les airs. Sa chute dura quatre minutes et trente six secondes, il atteignit une vitesse de 988 kilomètre heure avant d’ouvrir son parachute à 5000 mètres du sol. Personne n’avait réalisé un tel exploit avant lui et ça n’a jamais été réitéré, il l’a fait parce qu’il le pouvait, c’est tout. C’est pour ça que Chris l’aimait, parce que Chris était quelqu’un qui disait « Oui ». Il disait oui à tout. Il aimait tout le monde. Je n’ai jamais connu de garçon… d’homme, aussi courageux. Et ça c’était… Il s’élançait d’un ballon dans les airs, chaque jours, parce qu’il pouvait, parce qu’il était en vie, et c’est pour ça… Et c’est pour ça qu’on l’aimait tous…

9.37 (949 votes)

Lorsqu’on n’a rien, on n’a rien à perdre.

9.36 (1038 votes)

Vous croyez que seuls les vivants sont en mesure de porter un jugement sur vous parce que les morts n’ont aucun emprise sur votre âme ?

9.36 (84 votes)

J’aurais aimé pouvoir dire qu’elle avait guéri miraculeusement, mais ça n’a pas été le cas. Elle a juste cessé de respirer. Et j’aurais aimé pouvoir vous dire qu’elle n’était pas morte pour rien, que sa mort avait eu un sens pour la suite de notre vie ou même que sa vie avait eu une signification particulière, qu’on avait donné son nom à un parc, à une rue, ou que la cour suprême avait changé une loi à cause d’elle. Mais rien de tout ça ne s’est produit. Elle est partie c’est tout. Elle est redevenue un morceau de ciel bleu et nous devons tous continuer à vivre.

9.36 (364 votes)

Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là.

9.36 (1590 votes)

Que cette journée reste à jamais celle où vous avez failli capturer le capitain Jack Sparrow.

9.36 (692 votes)

Quand on s’accroche trop au passé, on se condamne à ne pas avoir d’avenir.

9.36 (522 votes)

Le seul moment où je n’ai pas froid c’est quand je pense à toi…

9.35 (496 votes)

- Un imbécile m’a payé pour sortir avec une fille formidable.
- Ah oui ? C’est vrai ?
- Ouais mais je me suis foutu dedans. J’en suis amoureux.

9.35 (726 votes)

- Grâce à toi je me sens très bien, je suis heureuse.
- Je le suis plus que toi.
- Non, moi je le suis beaucoup plus !
- Moi d’ici à Barcelone !
- Moi d’ici jusqu’au ciel !
- Moi encore beaucoup plus !
- Combien ?
- Trois mètres au dessus du ciel.

9.35 (358 votes)

- On se met d’accord, jure-moi de pas me mettre la tête à l’envers !
- Je ne te mettrai pas la tête à l’envers si tu ne me déchires pas le cœur.

9.34 (279 votes)

Haut de page