Kaakook

Tag - belle

Les belles citations.

Yu gonplei ste odon (Ton combat est fini).

9.49 (1097 votes)

- Mais tu es Chuck Bass…
- Je ne suis pas Chuck Bass sans toi…

9.4 (1967 votes)

- Vous êtes si belle que ça en est douloureux !
- C’est votre nez qui saigne ?
- Non c’est mon cœur.

9.37 (517 votes)

Il n’y a rien de plus trompeur qu’un sourire…

9.37 (1119 votes)

Je préfère mourir debout, que de vivre à genoux !

9.37 (419 votes)

Jamais le temps à tes côtés ne me paraîtra assez long ; Commençons par l’éternité…

9.37 (434 votes)

Tu veux qu’j’te raconte le plus beau jour de ma vie ? Chez les Louvteaux.
J’avais pas pu me retenir, j’m’étais pissé dessus, on était coincé dans une pièce depuis des plombes. J’essayais, de sortir de là tu vois, c’est tout. Mais y’avait un p’tit qui m’barrait le chemin. On aurait dit que ça l’amusait tu vois de me couper la route. Alors j’l’ai traité de tête de con et j’lui ai dit de me laisser passer, « tête de con ». Alors là un silence de mort parce que j’l’ai traité de tête de con, et ils se sont tous mis à rire, tous !
J’arrivais pas à savoir si c’était à cause des gros mots, ou parce qu’ils avaient vu que mon short était mouillé, j’ai voulu cacher la tâche avec mes mains, sauf que ça a attiré leur attention dessus et ils étaient tous mort de rire.
Mais y avait Peter, mon frère, il était le plus jeune de tous les chef de meutes, c’est eux qui donnent les ordres, qui gèrent. Alors en bon chef de meute, il s’est levé et là ils l’ont regardé lui, pas moi et ensuite il m’a pris la main et m’a conduis aux toilettes et ensuite il m’a aidé à enlever mon short et il m’a nettoyé, puis il a enlevé le sien et il me l’a mis. Ensuite, il m’a fait un bisou sur la joue, il a pris ma main, et on est sorti des toilettes. Il était en slip lui. Mais non, personne n’a rigolé. Le plus beau jour de ma vie.

9.36 (1125 votes)

- Tu m’aimes ?
- … Oui.
- Alors veux-tu faire quelque chose pour moi ?
- T’a qu’à le dire !
- Veux-tu m’épouser ?

9.35 (562 votes)

Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s’il n’avait pas blessé le mien.

9.35 (387 votes)

L’homme que j’aimais est mort il y a trois mois.
Tant bien que mal, avant j’aimais la vie, parce qu’on l’avait en commun. Avant, j’aimais la vie, même sachant tout ce que je savais, car dans l’immensité du vide, il était là qui souriait. Aujourd’hui, je chéris un fantôme, un souvenir. Je pense encore à lui chaque jour, chaque minute, chaque seconde… Absurde constance. J’ai beau vivre, si on peut appeler ça vivre, j’ai beau baiser, et sortir… Je pense encore à lui. Je regarde les gens, leurs pas qui les emportent vers une finalité absente… Et au fond de moi-même, son image qui me hante. Je le connaissais mieux que personne. On avait le même état d’esprit, on méprisait la platitude et la médiocrité, on était prisonniers du fric et ça nous rendait dingues, et on ne savait pas pourquoi on existait. Maintenant, qu’il n’est plus là, je sais pourquoi j’existais.
J’existais pour lui.
Je suis faible, et j’ai l’impression que mon corps se meurt lentement. Seul mon esprit plein de souvenirs est encore vivace. Je préfère ressasser le bienheureux passé que de me contenter de ce présent de merde. Je n’oublierai pas ton visage, je n’oublierai jamais ta voix. Je me morfonds dans ma douleur.
Pauvre con, tu ne pouvais pas rouler moins vite.

9.35 (512 votes)

Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière.
Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.

9.35 (175 votes)

- Vous croyez aux miracles mademoiselle ?
- Pas aujourd’hui, non.

9.34 (279 votes)

Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi tu veux.

9.34 (667 votes)

J’aurais jamais cru qu’on pouvait se faire du mal en s’aimant trop. Mais peut être que si.

9.34 (969 votes)

You can tell Jesus that the bitch is back.

9.33 (778 votes)

- J’ai pas envie de faire d’erreurs.
- Faut pas appartenir à l’espèce humaine alors, deviens canard.

9.33 (1091 votes)

Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant… Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup…

9.33 (1538 votes)

C’est dans le mensonge que la vérité commence.

9.32 (671 votes)

L’espoir est la seule chose plus forte que la peur.

9.32 (523 votes)

Ainsi avons nous commencé à découvrir leurs vies. À acquérir des souvenirs communs que nous n’avions pas vécu. Nous avons compris l’emprisonnement que c’est d’être une fille, qui vous oblige sans cesse à réfléchir et à rêver, et fini par vous apprendre à marier les couleurs. Nous avons appris que les filles sont des femmes déguisée. Qu’elles comprennent l’amour et même la mort. Et que notre seule tâche est de produire le bruit de fond qui semble les fasciner. Nous avons appris qu’elles savent tout de nous, et qu’elles nous demeurent insaisissable.

9.3 (176 votes)

Haut de page