Kaakook

Tag - amour

Les répliques qui parlent d'amour !

Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s’il n’avait pas blessé le mien.

9.31 (397 votes)

Ne laisse personne t’empêcher de croire en toi, même pas moi… Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d’y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t’as qu’à te battre, point-barre.

9.31 (897 votes)

- Pourquoi tu ne m’as pas écrit ? Pourquoi, c’était pas fini pour moi, je t’ai attendue pendant sept longues années. Maintenant c’est trop tard.
- Je t’ai écrit 365 lettres, une par jour pendant un an.
- Tu m’as écrit ?
- Oui. Ce n’était pas fini… et ça ne l’est toujours pas.

9.3 (752 votes)

Commence chaque journée comme si elle avait été écrite pour toi.

9.29 (396 votes)

Tout le monde part un jour…

9.29 (1587 votes)

Peut-être que tu perds tout, mais moi si je te perds, je suis perdu.

9.29 (540 votes)

À nos vies de merde, dans ce monde de merde, qui tire à sa fin.

9.28 (420 votes)

On s’embrasse à la photocopieuse, on se tient la main chez Ikea, on baise dans la douche… T’appelles ça juste des amis toi ?

9.28 (640 votes)

Non Lucas ! Je suis désolée, mais tu ne peux pas épouser Linsay parce que je t’aime Lucas. Depuis… depuis que tu m’as récupérée au bord de la route. Tu te souviens de ce jour là ? C’est le jour ou tout a changé. Bien sûr que je ne le savais pas l’époque, mais depuis ce jour là je sais que nos vies sont liés ; et quand tu m’as demandé ma main il y a deux ans je n’étais pas prête, j’étais un peu perdue et j’avais peur, et je t’avais dit plus tard. Mais plus tard c’est aujourd’hui Lucas, je suis prête à t’épouser, je t’aime de tout mon cœur… Ne me laisse pas, j’ai besoin de toi… Tout le monde part un jour sauf toi.

9.26 (895 votes)

C’est une bonne chose d’avoir peur, ça prouve au moins qu’on a encore quelque chose à perdre.

9.26 (1408 votes)

- Tu m’aimes, réel ou pas réel ?
- Réel.


Et là, ça était le pire. Plus rien, plus rien pendant 10 ans, plus rien pendant 3652 jours et 3653 nuits. Fini le jeu, les jeux, le piment de mon existence. J’ai erré dans ma vie comme quand on erre dans une tragédie de Racine. Hermione version mec. Où suis-je ? Qu’ai-je fait ? Que dois-je faire encore ? Quel transport me saisit ? Quel chagrin me dévore ? Ah ne puis-je savoir si j’aime ou si je hais. Sophie m’a assassiné. Trucidé. Egorgé. Baisé. Enculé. Et tant d’autres rimes tarées. Et puis j’ai fini par y penser à l’imparfait. Me résoudre au bonheur fade de ma naissance. L’amour, la famille, le boulot, l’antenne parabolique. Du Racine j’vous dis.

9.24 (1436 votes)

Un cœur qui a cessé de battre peut-il encore se briser ?

9.24 (426 votes)

Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil, ce moment où on se souvient d’avoir rêvé ? C’est là que je t’aimerai toujours, c’est là que je t’attendrai.

9.23 (132 votes)

Garde-le ton petit sourire de merde, j’en veux pas. C’est tout ce que tu sais donner, toi… Des petits sourires pour embrouiller les gens… Garde-le va, garde-le. Tu finiras toute seule dans ton donjon avec tes crayons de couleur et ce sera bien fait pour ta gueule. Moi, je sens que je fatigue, là… Le ver de terre amoureux d’une étoile, ça va un moment…

9.22 (144 votes)

Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.

9.19 (832 votes)

Il les a tuées avec leur amour. C’est comme ça tous les jours dans le monde entier.

9.18 (272 votes)

L’amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts…

9.17 (304 votes)

J’ai lu dans tes yeux que tu pensais profondément que je ne voulais plus de toi. La chose la plus absurde, la plus ridicule qui soit. Comme si je pouvais exister sans toi !

9.17 (459 votes)

L’amour c’est comme une bonne cuite ; ça te fout par terre et ça te tord les boyaux.

9.16 (85 votes)

Haut de page