Kaakook

Tag - amour

Les répliques qui parlent d'amour !

Go, go and see my love…

8.61 (69 votes)

Je t’encule Thérèse, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets Thérèse.

8.5 (404 votes)

L’amour est un champ de bataille.

8.46 (185 votes)

L’amour bondit vers l’amour comme l’écolier referme le livre mais l’amour et l’amour se quittent comme l’écolier va à l’école.

8.45 (145 votes)

Kiki la cocotte avait pour amant coco le concasseur de cacao. Kiki la cocotte voulait un caraco kaki avec un col en caracule, mais coco le concasseur de cacao n’avait que des caracos kakis sans col en caracule et des cols en caracule sans caraco kaki. Le marquis caduc et concave conquis par le caquet coquin de kiki la cocotte, compris qu’un caraco kaki sans col en caracule et qu’un col en caracule sans caraco kaki feraient un caraco kaki avec un col en caracule. Et c’est depuis ce jour là que coco le concasseur de cacao est cocu.

Voilà, c’est juste pour dire que je pouvais finir une phrase !

8.42 (173 votes)

Il n’y a que dans les mystérieuses équations de l’amour que l’on peut trouver raison et logique.

8.21 (29 votes)

C’est la fille la plus extraordinaire du monde. Je l’aime. C’est la seule qui arrive en même temps a faire battre mon cœur plus lentement et plus rapidement. Quand je suis pas avec elle, je suis un mort-vivant. Je recommence a exister quand je peux a nouveau la prendre dans mes bras.

7.91 (33 votes)

Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu.

9.41 (1368 votes)

C’est pour vous, et uniquement pour vous que je l’ai fait. Vous êtes trop généreuse pour vous jouer de mes sentiments. L’entretien que vous avez eu avec ma tante hier soir m’a donné des raisons d’espérer que j’osais à peine entrevoir. Si vous avez gardé les mêmes sentiments qu’auparavant dites-le moi. Mon affection et mon désir sont intacts. Mais un seul mot de vous suffira à me réduire au silence. Si vos sentiments envers moi ont changés, je dois vous dire que vous avez pris possession de tout mon être, et je vous aime. Et je ne veux plus jamais être séparé de vous.

9.4 (470 votes)

Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible.

9.4 (2161 votes)

Trompe moi une fois, honte sur toi, trompe ma meilleure amie, j’te pourris la vie.

9.4 (306 votes)

Je veux dire, j’ai tout ce qu’il me faut ici avec moi. J’ai de l’air dans les poumons et quelques feuilles blanches pour travailler. J’adore me réveiller le matin sans savoir ce qu’il va m’arriver, qui je vais rencontrer, où je vais échouer. Il y a quelques jours j’ai dormi sous un pont et aujourd’hui je suis ici, sur le plus grand navire du monde, à boire du champagne en de si bonne compagnie. Je pense que la vie est un don et je ne veux pas le gâcher, on ne sait pas quelle donne on aura le jour suivant, on apprend à accepter la vie comme elle vient, pour que chaque jour compte.

9.39 (1131 votes)

La prochaine fois que tu oublies que tu es Blair Waldorf, souviens toi que je suis Chuck Bass et que je t’aime.

9.39 (1555 votes)

Je t’aime plus que trois fois mille.

9.39 (398 votes)

- Qu’est ce qu’ils foutent ?
- Ils essayent d’être heureux.

9.38 (829 votes)

J’ai réfléchi à ce que Chris aurait voulu que je dise aujourd’hui, aux conseils qu’il m’aurait donné, sûrement un truc du genre : « Je vais te dire, tu t’en branles, ces gens là ils savent déjà tout de moi parle leur de quelqu’un d’autre ! » Alors j’ai décidé de vous parler d’un des héros de Chris, cet homme, c’est le capitaine Jo Kittinger. En 1960, à bord d’un ballon, le Capitaine Kittinger fit une ascension de 32 kilomètre dans la stratosphère, armé d’un simple parachute, il s’élança dans les airs. Sa chute dura quatre minutes et trente six secondes, il atteignit une vitesse de 988 kilomètre heure avant d’ouvrir son parachute à 5000 mètres du sol. Personne n’avait réalisé un tel exploit avant lui et ça n’a jamais été réitéré, il l’a fait parce qu’il le pouvait, c’est tout. C’est pour ça que Chris l’aimait, parce que Chris était quelqu’un qui disait « Oui ». Il disait oui à tout. Il aimait tout le monde. Je n’ai jamais connu de garçon… d’homme, aussi courageux. Et ça c’était… Il s’élançait d’un ballon dans les airs, chaque jours, parce qu’il pouvait, parce qu’il était en vie, et c’est pour ça… Et c’est pour ça qu’on l’aimait tous…

9.38 (950 votes)

- Tu sais quel est le jour où j’ai su que je voulais passer ma vie avec toi ?
- La première fois que tu m’as vu ?
- Non ça c’est le jour où j’ai su que j’allais coucher avec toi. Le jour où j’ai su que j’allais passer ma vie avec toi c’était pour notre premier rendez-vous au restaurant, tu as commandé un énorme plat de pâtes bolognaise. Tu as tout engloutis à une vitesse… Tu en avais partout. Quand je te l’ai fait remarquer, tu t’es regardé et tu as explosé de rire. Ce rire… je voulais l’entendre tous les jours…

9.38 (1209 votes)

J’ai lu quelque part que tous les journaux intimes sont écrits par des jeunes filles comme il faut, les plus délurés ont autre chose à faire. Moi j’ai seulement envie de vivre une vie dont je me souviendrai même sans en laisser une trace écrite.

9.37 (848 votes)

Je suis malade, tu sais ce n’était pas si dur, je le vivais plutôt bien, je l’avais accepté et puis tu es entré dans ma vie. J’ai peur de ne plus être avec toi.

9.37 (606 votes)

- Tu fais quoi quand la personne que tu aimes te déçois ?
- Il faut arriver à ne plus l’aimer.
- Et c’est possible tu crois ?
- Non.

9.37 (737 votes)

Haut de page