Kaakook

Top - Citations de films et séries des années 1990

Je comprend qu’il y ait Superman et le Père Noël mais que fait un porc-épic aux funérailles du lapin de pâques ?

#401
8.98 (117 votes)

- Nom ? [Regard insistant de Ross] Oui bon je sais que c’est Ross, mais c’est le diminutif de quoi ? Ça pourrait être Rosselle ou… ou Rosse à dents…
- Non c’est Ross.
- Oh, c’est mignon. Date de naissance ?
- Tu connais ma date de naissance.
- Mai… tembre… août.
- Octobre, le 18 !
- Profession ? Dinosaure…
- Non en fait je suis paléon… Non dinosaure ça suffira. Mais le dessin à côté c’est trop.
- [Avec une voix moqueuse] Le dessin à côté c’est trop… Personne à prévenir en cas d’urgence ?
- Euh Rachel je dirais.
- Relation avec cette personne ? Bon sang j’aurai pas assez d’encre.
- Tu n’as qu’à mettre « colocataire »…
- Roooh arrête Rachel et toi vous êtes bien plus que des colocataires !

#402
8.98 (49 votes)

Si Benjamin était un médicament, ça serait un suppositoire.

#403
8.97 (77 votes)

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien… Jusqu’ici tout va bien… Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.

#404
8.97 (1517 votes)

Je veux que tu me frappes aussi fort que tu peux.


Un cœur ça peut bien se briser, mais ça continue à battre quand même…

#406
8.97 (48 votes)

Mais on avait rompu !

#407
8.97 (214 votes)

Le truc le mieux quand on rencontre le président des États-Unis, c’est la bouffe.

#408
8.97 (155 votes)

- Attention ! Tu sais pourquoi je te déteste à ce point, Summers ?
- Parce que je suis une psycho-rigide sans aucun sens de l’humour ?
- [Surpris] Euh oui, oui, c’est… oui, enfin, on peut dire ça.
- Tu sais, je pourrais faire ce que je veux, mais au lieu de ça, je pleurniche, je geins sur mon destin cruel de Tueuse. C’est vrai, je pourrais être riche, je pourrais être célèbre, je pourrais avoir ce que je veux, qui je veux [Elle va se frotter contre lui] Et même toi, Spike, je pourrais te chevaucher jusqu’à ce que tu me demandes grâce et que tes yeux se révulsent. J’ai une fore que même dans tes rêves tu n’oserais m’envier. J’aurais un plaisir fou à te broyer pour te voir exploser comme un bouchon de champagne et tu me supplieras de te maltraiter un peu plus encore. Et tu sais pourquoi je le fais pas ? [Elle approche son visage de celui de Spike, qui semble hypnotisé] Parce que c’est mal.

#409
8.97 (48 votes)

Pauvre observateur, votre vie s’est mise à défiler devant vos yeux : tasse de thé, tasse de thé, dépucelage raté, tasse de thé…

#410
8.97 (58 votes)

Comment tu tues le diable, d’une balle dans le dos ? Si tu rates il se passe quoi ?


Si je ne suis pas de retour dans 5 minutes… Attendez plus longtemps !

#412
8.96 (392 votes)

Je pense que le moment est venu de vous dire ce que j’ai appris, d’en tirer une conclusion, non ? Et bien ma conclusion c’est que la haine est une saloperie ! La vie est trop courte pour passer son temps à avoir la haine ! Ça n’en vaut pas la peine. Derek dit toujours que c’est bien de terminer un devoir par une citation, il dit que quelqu’un a déjà dû en faire une bonne, si on ne peut pas faire mieux, autant la lui emprunter carrément ! J’ai choisi celle-là et j’espère qu’elle vous plaira :

« Nous ne sommes pas ennemis, mais amis ! Nous ne devons pas être ennemis. Même si la passion nous déchire, elle ne doit pas briser l’affection qui nous lie. Les cordes sensibles de la mémoire vibreront dès qu’on les touchera, elles raisonneront au contact de ce qu’il y a de meilleur en nous. »

#413
8.96 (1474 votes)

Ok, j’connais ton genre mec ! Le méchant p’tit branleur de blanc qui s’la joue. Alors il vaut mieux que je te prévienne. T’as intérêt à longer les murs… Parce qu’en taule… C’est toi le nègre, pas moi !

#414
8.96 (289 votes)

Quand est-ce que j’aurais droit a un Noël normal moi ? Vous savez, le sapin, la dinde, le feu de cheminée en famille, mais non, on est si bien dans une putain de conduite d’aération !

#415 8.96 (125 votes)

- Vous voulez que je fasse le flic pendant un mois ?
- Flic ou piéton, à toi de choisir.
- J’ai le choix entre la mort ou la honte ?

#416 8.96 (67 votes)

Voila ! Tu dois y retourner, lui dire adieu, ce fut une délicieuse soirée. Tu fous le camp tu réintègres ta caisse… Tu rentres tu t’branles une ou deux fois et tout sera dit !

#417
8.96 (86 votes)

Je crois en la mort, la destruction, le chaos et la cupidité.

#418
8.96 (239 votes)

Whoooa ça trou l’cul !

#419
8.96 (67 votes)

- Arrête de me coller, rastaquouère !
- Haha, c’est rigolo, ça, rastaquouère.
- Qu’est-ce que t’as à te marrer ?
- Moi ? Rien.

#420
8.96 (96 votes)

Haut de page