Kaakook

Top - Citations de films et séries des années 1990

Sanka aime la Jamaïque et la Jamaïque aime Sanka !

#461
8.93 (167 votes)

C’est le mimi, c’est le rara, c’est le miracle.

#462
8.93 (46 votes)

C’était une de ces journées grises où il va se mettre à neiger d’une minute à l’autre, et qu’il y a comme de l’électricité dans l’air. Tu peux presque l’entendre, tu vois ? Et ce sac était là, en train de danser avec moi, comme un enfant qui m’invitait à jouer avec lui. Pendant 15 minutes. C’est là que j’ai compris qu’il y avait autre chose, au-delà de l’univers, plus loin que la vie. Je sentais cette force incroyablement bienveillante qui me disait qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur. Jamais ! Sortie du contexte les images n’ont aucuns sens je sais mais… ça m’aide à m’en souvenir, j’ai besoin de m’en souvenir. Et parfois je me dis qu’il y a tant de beauté dans le monde que s’en est insoutenable. Et mon cœur est sur le point de s’abandonner.

#463
8.93 (74 votes)

Tu ne connais pas le sens de la perte, parce qu’on ne peut le comprendre que lorsque l’on aime quelqu’un plus que soi-même.

#464
8.93 (46 votes)

Nothing on earth could come between them.

#465
8.93 (93 votes)

Quand croyez-vous qu’un homme meurt ? Quand il se prend une balle en plein cœur ? Non ! Quand il est atteint d’une maladie incurable ? Non ! Quand il a avalé une soupe de champignons vénéneux ? NON !… Un homme meurt lorsque son souvenir tombe dans l’oubli !

#466
8.93 (46 votes)

Oh, excuse moi, je t’ai coupé là, qu’est ce que tu disais ?


- Mais mon chien est mort par contre, alors si je pouvais dormir chez toi juste pour avoir une présence, un compagnon pour pas être seul.
- Ça fait 3 fois qu’il est mort ton chien.
- Oui mais il a beaucoup souffert !

#468
8.92 (399 votes)

Si vous tapez sur ce gamin jusqu’à ce soir, il vous avouera que c’est lui qu’a bousillé le pont de la rivière Kwaï.

#469
8.92 (64 votes)

Cette histoire de développement durable, c’est de la connerie, on est déjà foutu ; c’est comme si on exigeait à un cancéreux en phase terminale d’arrêter de fumer sur son lit de mort.

#470
8.92 (553 votes)

La classe mondiale… Peut-être même le champion du monde !

#471
8.92 (147 votes)

- Je suis quasiment sûr que nous avons affaire à un serial killer.
- Pardon ?
- Je crois que nous avons affaire à un serial killer.
- Un quoi ?
- Un serial killer.
- Un ?
- Un serial killer. Un tueur en série.
- Ah… Un serial killer.

#472
8.92 (176 votes)

- And you know what they call a… a… a Quarter Pounder with cheese in Paris?
- They don’t call it a Quarter Pounder with cheese?
- No man, they got the metric system. They wouldn’t know what the fuck a Quarter Pounder is.
- Then what do they call it?
- They call it a “Royale with cheese”.
- A “Royale with cheese”! What do they call a Big Mac?
- A Big Mac’s a Big Mac, but they call it “le Big-Mac”.
- “Le Big-Mac”! Ha ha ha ha! What do they call a Whopper?
- I dunno, I didn’t go into Burger King.

#473
8.92 (120 votes)

Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant !

#474
8.92 (73 votes)

Ce que j’ai dit l’autre jour, que je voulais pas te ressembler, c’était pas vrai ; parce que je suis comme toi, et, ce que j’ai de meilleur en moi, c’est ce qui vient de toi.

#475
8.92 (73 votes)

Quand on me prononce, je ne suis plus… Réponse, le silence.

#476
8.92 (64 votes)

On peut convaincre tout le monde qu’on a changé mais jamais soi-même.

#477
8.92 (64 votes)

- Et qu’est ce qu’il raconte l’avorton ? Tu veux que je te botte le cul pour t’apprendre ?
- Si tu veux je te tire un trait sur le crâne, comme ça c’est toi qui aura l’air vraiment d’un gros cul !

#478
8.92 (101 votes)

C’est la société qui est bien foutue, elle fout des uniformes aux cons pour qu’on les reconnaisse.

#479
8.91 (128 votes)

- Elle, elle est gentille mais elle est moche. Mais toi t’es moche puis t’es con !
- Vous avez bu Didier !
- Tiens t’es moins con que t’en as l’air…

#480
8.91 (294 votes)

Haut de page