Kaakook

Top - Citations de films des années 1990

La haine attire la haine.

#141
9.17 (231 votes)

Putain, j’vois ici les hommes les plus forts et les plus intelligents que j’aie jamais vu. J’vois tout ce potentiel, et j’le vois gâché. J’vois une génération entière qui travaille à des pompes à essences, qui fait le service dans des restos, qui est esclave d’un petit chef dans un bureau. La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu’un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rock stars, mais c’est FAUX. Et nous apprenons lentement cette vérité. On en a vraiment, vraiment, plein le cul.

#142
9.17 (1141 votes)

[Aguado vient d’écraser un cafard sur le sol]
- Un meurtre dans la troisième avenue, comment tu comptes l’élucider celui là ? Ahahahah !
- Toujours aussi rigolo Aguado. Avant tout établir le mobile, en l’occurrence constatant la taille du sexe de la victime, l’assassin a été pris d’une incontrôlable jalousie. L’assassin est de type maousse, borné et impuissant !
[il esquive un coup d’Aguado et le plaque au sol, près du cafard]
Alors… faites la paix, roulez-vous une pelle.

#143
9.17 (74 votes)

T’as entendu parler du mec qui a inventé le fight club ? Il parait qu’il est né dans un hôpital psychiatrique et qu’il dort pas plus qu’une heure par nuit. C’est un grand homme.

#144
9.17 (327 votes)

- Je t’aime.
- Idem.

#145
9.17 (123 votes)

- Bonjour !
- Bonjour !
- Ah ! Et au cas où on ne se reverrait pas, une bonne soirée et une excellente nuit !

#146
9.17 (74 votes)

Peg Boggs : Bonjour Edward ! Je suis désolé nous avons commencé sans toi, tiens.
Bill Boggs : Alors Edward, as-tu bien employé ta journée ?
Edward : Mme Monroe a voulu me montrer l’endroit de son salon de beauté, il y aura un rayon cosmétique pour vous.
Peg Boggs : Oh ! Bill n’est-ce pas extraordinaire !!
Bill Boggs : Génial !
Edward : Et ensuite elle m’a emmené dans le débarras et elle a enlevé tout ses vêtements…

#147
9.17 (123 votes)

Hakuna Matata !

#148
9.17 (171 votes)

Il a une belle tête de vainqueur.

#149
9.16 (252 votes)

D’abord, ta tête va enfler comme une pastèque, tu vas grossir de 50 kilos environ en deux heures. Puis, il va te pousser des griffes, des pustules sanguinolentes. Et ensuite tu vas remarquer que tu as six énormes seins poilus qui te poussent dans le dos. Tu vas perdre la vue, ton corps va se transformer en cire, il va falloir te mettre dans une brouette, et tu vas hurler à l’aide, ton cri sera celui d’un raton-laveur. Putain je suis prêt à tout essayer dans la vie mais jamais je toucherai à une épiphyse.

#150
9.16 (252 votes)

Vous voulez la jouer soft, je suis pas contrariant. Vous voulez la jouer hard… on va la jouer hard.

#151
9.16 (157 votes)

- Excuse moi, Smoky, t’as mordu la ligne, y a faute…
- Tu me mets huit, Duc !
- Je te demande pardon Smoky, c’est un jeu homologué, y a faute, alors tu mets zéro.
- Fous-moi la paix Walter, mets-moi huit, Duc !
- … [Sort son flingue] Smoky, mon ami, si tu n’a jamais souffert, tu vas comprendre…
- Mais …
- Tu vas comprendre ta douleur, Smoky…
- Mais je joue dans ton équipe…
- LE MONDE EST EN TRAIN DE DEVENIR CINGLÉ ! Y A PERSONNE À PART MOI QUI SE SOUCIE ENCORE DE RESPECTER LES RÈGLES ? METS-TOI ZÉRO ! [Le braque] TU CROIS PEUT-ÊTRE QUE JE PLAISANTE ? [Charge son flingue] METS-TOI ZÉRO !
- [Il a peur et se met zéro] Voilà, je me suis mis zéro, t’es content espèce de malade ?
- C’est un jeu homologué !

#152
9.16 (85 votes)

- On est des consommateurs. On est des sous-produits d’un mode de vie devenu une obsession. Meurtres, banditisme, pauvreté, toutes ces choses ne me concernent pas. Ce qui me concerne moi ce sont les revues qui parlent de stars, la télévision avec 500 chaînes différentes, les slips avec un grand nom marqué dessus, le viagra, les repas minceurs…
- Madame Propre ?
- J’emmerde madame Propre ! Madame Propre elle astique les cuivres du Titanic ! Tout est en train de couler, mec. Alors merde ! j’emmerde tes canapés à motif, tes strings à rayures vertes bordel ! Moi je te dis ne soit jamais complet, je te dis arrête d’être parfait. Je te dis qu’il faut évoluer et que ce qui doit arriver arrive.

#153
9.16 (310 votes)

Tu veux savoir comment j’ai fait ? Je vais te dire comment j’ai fait Anton. J’ai jamais économisé mes forces pour le retour.

#154
9.16 (85 votes)

Si tu n’obtiens pas ce que tu veux avec de l’argent, tu peux l’obtenir avec beaucoup d’argent !

#155
9.15 (49 votes)

On est pas le meilleur quand on le croit, mais quand on le sait.

#156 9.15 (250 votes)

Ooooh ! Il a les yeux de son papa ! Chéri, enlève les lui de la bouche…

#157
9.15 (107 votes)

Un jour elle sera mienne. Oh oui, un jour elle sera mienne.

#158
9.15 (107 votes)

Ça reste entre toi, moi et monsieur l’obsédé sexuel qui va en chier longtemps avant de terminer sa vie de Pédale.

#159
9.15 (272 votes)

- Voici vos noms: Mr. Brown, Mr. White, Mr. Blonde, Mr. Blue, Mr. Orange et Mr. Pink.
- Hey ! Pourquoi c’est moi Mr Pink ?
- Parce que t’es qu’une pédale, voila pourquoi !

#160
9.15 (120 votes)

Haut de page