Kaakook

Top - Citations de films des années 1990

Je m’appelle John Caffé, comme le café sauf que ça s’écrit pas pareil !

#221
9.1 (302 votes)

La vie est rasoir et inutile. Au départ, on est plein de rêves extraordinaires et puis on se retrouve assis dessus. On se rend compte qu’on va tous y passer sans avoir vraiment trouvé les bonnes réponses. On prend au sérieux toutes les théories à cent litres de salive à l’heure et, en fait, c’est nos propre vies qu’ils nous servent mais sous d’autres formes. Et jamais ils nous ont musclés les pattes avec des trucs cohérents sur les vraies grandes choses. En deux mots, ta vie est courte, décevante et ensuite tu meurs. On occupe nos vies avec de la merde, comme les carrières et les relations, pour nous faire croire que tout n’est pas totalement inutile.

#222
9.1 (157 votes)

- Comment voulez-vous votre caviar, Monsieur ?
- Hum. Pas de caviar pour moi. Je n’ai jamais réussi à aimer cela.

#223
9.1 (347 votes)

- Le cancer des testicules, normalement ça me revient.
- Je dois dire que, techniquement, j’ai plus de droit que toi : t’as encore tes couilles.
- Tu rigoles ?!
- Je sais pas, c’est toi qui sait.

#224
9.1 (223 votes)

- Quel effet ça fait d’être en équipe nationale ?
- J’ai envie de pisser.
- Ah ! Je crois que ce jeune homme a envie de pisser !

#225
9.1 (235 votes)

J’emmerde madame Propre ! Madame Propre elle astique les cuivres du Titanic ! Tout est en train de couler, mec !

#226
9.1 (212 votes)

- [À Shang] Voudrais-tu rester à dîner ?
- Voudrais-tu rester pour toujours ?

#227
9.1 (135 votes)

Je préfère avoir connu… une seule bouffée du parfum de ses cheveux, un seul baiser de ses lèvres, une seule caresse de sa main que toute une éternité sans elle, un seul instant…


- Oh nom de Dieu !
- Pas de blasphèmes !
- Nom de dieu de merde !

#229
9.1 (123 votes)

C’est toi qui m’a crée. C’est pas moi qui ai créé un pauvre looser pour me sentir mieux dans ma peau.

#230
9.1 (258 votes)

Je n’ai pas été conçue pour aimer mais pour protéger la vie.

#231
9.1 (79 votes)

L’homme descend du singe, Tomasi est un homme, Tomasi ne descend pas du panier de basket.

#232
9.09 (78 votes)

Les choses qu’on possède finissent par nous posséder.


- Qu’est ce que tu fais là mon pauvre chou ? À ton âge, on ne connaît pas encore les souffrances de la vie.
- Manifestement docteur, vous n’avez jamais été une fille de 13 ans.

#234
9.09 (626 votes)

Pousse toi de mon soleil tu fais eclipse avec ton gros cul !

#235 9.09 (232 votes)

- Eh Vinz, Oh ! Qu’est qu’il fout c’uila ?
- Quoi ?
- Quoi, quoi ? Ça t’arracherais les poils du cul d’dire bonjour ?
- Fais pas chier Said qu’est ce tu veux là ?
- Vas-y dis à ton frère de descendre !
- Pour quoi faire ?
- Dis lui de descendre !
- Pour quoi faire ?
- Mais dis lui de descendre !
- Pour quoi faire ?
- Eh oh eh oh, tu t’es cru dans un sketch à la télé ou quoi là !

#236
9.09 (155 votes)

Tu m’as rencontré à un moment étrange de mon existence.

#237
9.09 (440 votes)

- Tu peux pisser maintenant.
- Euh… trop tard.

#238
9.09 (89 votes)

- Tu ne peux pas m’acheter une guitare chaque fois que tu fais une bêtise.
- Je sais. Mais il te faudra aussi une batterie, une basse et peut-être un jour un tambourin !

#239
9.09 (220 votes)

Dans la plupart des grandes villes, les gens ont l’art de ne pas se mêler des affaires des autres. On recommande aux femmes, si jamais elles se font agresser, de ne jamais appeler au secours, il faut crier au feu. Si vous criez au secours, personne ne vient.

#240
9.08 (121 votes)

Haut de page